🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Gigabyte AORUS FV43U : enfin un moniteur gamer de salon 4K et HDR accessible !?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
20 mai 2022 à 12h30
5
Test AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Chez les joueurs, la question de savoir s’il est préférable d’opter pour un téléviseur ou un moniteur gaming « king size » revient souvent. À priori, il n’est pas toujours facile de trancher, la balance se fait souvent sur des critères bien précis. Justement, avec sa dalle 4K de 43 pouces, l’AORUS FV43U a-t-il ce qu’il faut pour convaincre ?

Gigabyte AORUS FV43U
  • Expérience HDR
  • Contraste et colorimétrie
  • De bonnes performances globales
  • 4K UHD et HDMI 2.1
  • Local dimming sans grand intérêt
  • Angles de vision et uniformité de la dalle
  • Ne peut se substituer à un téléviseur

Les écrans gaming de grande taille, qui s’apprécient davantage confortablement installés dans un canapé ou un fauteuil, ne courent pas vraiment les rues. Pourtant, ils offrent une alternative intéressante aux téléviseurs. Les différences restent grandes entre ces deux types de produits, les téléviseurs bénéficiant d’une plus large polyvalence grâce à leur tuner et bien sûr à leurs processeurs et algorithmes de traitement vidéo. En revanche, les moniteurs mettent le paquet sur l’expérience de jeu et les performances.


L’AORUS FV43U fait partie de cette catégorie d'écrans à la fiche technique impressionnante. Il vient directement concurrencer l’Asus ROG Strix XG43UQ que nous avons testé en fin d’année dernière, son prix est toutefois plus alléchant, sans doute en raison de capacités moindres en HDR et c'est ce que nous allons voir. Gigabyte n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai, le fabricant livre une excellente prestation avec son AORUS FO48U … un moniteur qui ressemble fort à une télé OLED !

Toutes les mesures réalisées dans le cadre de ce test ont été enregistrées avec le logiciel CalMAN Ultimate, une sonde X-Rite i1 Display Pro Plus et un boîtier de mesure d'Input Lag Leo Bodnar.

Fiche technique Gigabyte AORUS FV43U

Résumé

Taille d'écran
43in
Résolution
3840 x 2160 px
Format d'écran
16/9
Type de dalle
VA
Technologie d'affichage
Flicker-Free, Adaptive-Sync
HDR
VESA DisplayHDR 1000
Taux de rafraîchissement
144Hz
Temps de réponse
1ms
Type d'écran
LED

Affichage

Taille d'écran
43in
Résolution
3840 x 2160 px
Format d'écran
16/9
Type de dalle
VA
Technologie d'affichage
Flicker-Free, Adaptive-Sync
HDR
VESA DisplayHDR 1000
Luminosité
1000 cd/m²
Contraste
12000000 /1
Taux de rafraîchissement
144Hz
Temps de réponse
1ms

Écran

Type d'écran
LED
Écran large
Oui
Écran incurvé
Non
Sans bordures
Oui
Compatible 3D
Non
Écran tactile
Non

Ergonomie

Fixation VESA
200 x 100 mm

Connectique

Entrées vidéo
DisplayPort, USB Type C, HDMI x2
Sorties audio
Prise casque Jack 3.5mm, Prise optique

Multimédia

Fonctionnalités multimédias
Haut-Parleurs intégrés

Caractéristiques physiques

Largeur
967,2mm
Hauteur
638,16mm
Profondeur
251,31mm
Largeur (sans pied)
967,2mm
Hauteur (sans pied)
585,89mm
Profondeur (sans pied)
87,8mm
Poids
10kg

Alimentation

Consommation
66W
Consommation en veille
0,5W
Alimentation interne
Oui

Design et ergonomie

Pas de grande excentricité avec ce FV43U. Gigabyte nous livre un écran relativement simple dans sa conception qui, de face, à des airs de petit téléviseur. Avec ses 43 pouces en 16:9, le format y est pour beaucoup. Il est clair que sur un meuble TV le moniteur parait petit, mais sur un bureau il prend l’aspect d’un véritable monstre sur lequel il est difficile de jouer en gardant la distance habituelle chaise/bureau.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

On s’aperçoit mieux du caractère gaming de cet écran avec la partie arrière. Courbes agressives, logos et référence au jeu, ne manquent que quelques LEDs ; Gigabyte nous en prive avec le FV43U, tant mieux ! Le moniteur s’installe facilement seul, avec un poids limité de 10 kg.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Le câble d’alimentation se connecte à gauche tandis que l’ensemble des connectiques vient se ficher à droite. Aucun passage de câble au menu, on se débrouillera sans.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Les pieds et leur fixation sont tout ce qu’il y a de plus basique. Ils maintiennent parfaitement l’écran et laissent un espace suffisant en hauteur pour permettre de placer une petite barre de son ou autre. Le moniteur mesure environ 9 cm sur l’épaisseur ; ses pieds occupent quant à eux un peu plus de 25 cm de profondeur, ce qui raisonnable.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Les bordures chromées restent assez larges mais n’empêchent en aucun cas une bonne immersion. La bordure inférieure est un peu plus épaisse, en son centre le joystick permet de prendre contrôle de l’OSD. Une télécommande est normalement fournie avec le moniteur, mais est absente dans notre cas. Enfin, le système audio composé de deux haut-parleurs de 2 x 12 W est intégré en bas du châssis, de chaque côté.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Connectiques

L’AORUS FV43U est généreux en matière de connectiques et se destine aussi bien aux consoles de nouvelle génération qu’au PC. On y retrouve en effet deux ports HDMI 2.1 qui prennent en charge la 4K à 120 Hz et les technologies VRR sur consoles, un DisplayPort 1.4, un USB Type-C, et encore deux ports USB 3.0. Le tout est complété par deux sorties audio jack 3.5 mm.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Mention spéciale pour la fonction KVM, une constante chez le constructeur sur ses écrans de milieu et haut de gamme. Cette dernière permet de contrôler deux machines avec un seul combo clavier/souris/écran, idéal dans un setup de stream par exemple.

Ergonomie logicielle et paramétrages

L’OSD des moniteurs AORUS est toujours aussi efficace et se contrôle via un unique joystick. Il est toutefois également contrôlable via le logiciel OSD Sidekick, chose bien pratique surtout si l’on perd la télécommande ! Des menus clairs et complets y sont accessibles, l’exhaustivité plaira à ceux qui apprécient accéder à de nombreux paramètres.

Test Gigabyte AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


On y trouve notamment un total de huit modes d’images, dont trois modes « Custom » qui s’accompagnent d’ailleurs de trois profils personnalisables et enregistrables via la mémoire embarquée du moniteur. Les réglages sont nombreux pour ajuster l’image à notre guise, les modes custom permettent par ailleurs de débloquer l’option « 6-axis Color » pour une configuration plus précise.

Test AORUS FV43U © Matthieu Legouge
Test AORUS FV43U © Matthieu Legouge
Test AORUS FV43U © Matthieu Legouge

Sans faire un tour complet de cet OSD, soulignons la présence de fonctions sans doute dispensables pour certains, mais essentielles et bénéfiques sur un moniteur à ce tarif. On pense notamment à l’Aim Stabilizer Sync pour réduire le flou de mouvement grâce à l’insertion d’images noires, une option qui ne s’active néanmoins que lorsque l’Adaptive Sync est désactivé. On retrouve également les options habituelles d’overdrive, le Black Equalizer très utile dans certains jeux pour augmenter ou réduire l’intensité des zones sombres, le switch KVM ou encore les modes PIP/PBP, sans oublier l’HDR qui s’active d’abord au sein de l’OSD.

Nous avons réalisé plusieurs séries de mesures afin d’examiner ce moniteur, en SDR notamment avec le mode sRGB, ainsi qu'avec le mode Green qui n'est autre que celui par défaut lors du premier allumage du moniteur. Une fois le signal HDR détecté, nous avons conservé le mode HDR par défaut (nommé HDR1000) afin de voir si cette dalle VA estampillée QLED dispose d’un étalonnage suffisant en sortie de carton.

Qualité d'image

La dalle qui équipe ce FV43U dispose de bons atouts au quotidien, pour le jeu comme pour la bureautique ou le multimédia. Son contraste est excellent avec un rapport de 5056:1 en SDR, une valeur de peu tirée vers le haut lorsque l’on active le local dimming en raison d’un nombre trop faible de zones de gradation. Le pic lumineux en SDR se situe aux alentours de 700 cd/m² (local dimming désactivé). L’activation de cette fonction est à oublier si vous souhaitez bénéficier d’une image lumineuse en toutes circonstances, elle divise quasiment par deux le pic lumineux en SDR.

Notons également la présence d’un revêtement moyennement efficace pour contrer les reflets, néanmoins la bonne luminosité de l’écran permet de pallier à ce souci lorsqu’il s’agit de jouer dans un environnement lumineux. Les angles de vision sont eux aussi assez mauvais, l’image prend une teinte verte dès lors que l’on sort de l’axe tandis que les couleurs perdent de leur éclat, un constat auquel nous sommes habitués avec la technologie VA.

Test AORUS FV43U - sRGB 1
Mode sRGB / Mode Green


Les différences entre les deux modes d’images faisant l’objet de nos mesures sont flagrantes.
L’image tire vers le rouge avec le mode sRGB et une température de couleurs de 5 995 K, loin de la
valeur cible. Les écarts sont aussi importants sur l’échelle de gris et le gamma avec des résultats
moins précis en sRGB. En revanche, nous sommes satisfaits de ce que montre le moniteur avec le mode d’affichage par défaut. La température de couleur est idéale, avec une moyenne de 6 580 K, tandis que la courbe gamma de référence est relativement bien suivie avec un gamma moyen de 2,292.

La colorimétrie est relativement fidèle pour un écran gaming, on a déjà vu pire, mais on a déjà vu mieux aussi. Quoi qu’il en soit, le Delta E moyen est inférieur à 3 dans les deux cas. Nous l’avons mesuré à 2,84 dans le mode sRGB et à 2,42 avec le mode Green. L’espace sRGB est presque parfaitement couvert, à 98,8 %.

Test AORUS FV43U - sRGB
Mode sRGB / Mode Green
Test AORUS FV43U
Test AORUS FV43U
Test AORUS FV43U

Un mot sur l'uniformité de l'écran avant de passer à la suite. Si celui-ci ne souffre pas de fuites de lumière, il montre en revanche une mauvaise uniformité au niveau de ses quatre coins. On ne s’attendait pas à ce que le FV43U soit exemplaire sur ce point et il ne faut pas oublier que l’uniformité peut plus ou moins fortement varier d’un modèle à l’autre. Cette faiblesse ne devrait toutefois pas fortement impacter les joueurs et nous n’avons pas eu à nous en plaindre durant nos sessions de jeu.

De bonnes prestations avec les signaux HDR

L’AORUS FV43U ne déçoit pas lorsqu’il s’agit de gérer les signaux HDR. Certes, son potentiel est limité par la faiblesse de son local dimming, mais il délivre une excellente luminosité qui rend honneur aux contenus HDR, jeux vidéo comme films.

Test AORUS FV43U - EOTF
Test AORUS FV43U - HDR1000

La courbe EOTF est correctement suivie en conservant le mode par défaut HDR1000. Le pic lumineux atteint 962 cd/m² sur une fenêtre de 10 % une fois l’HDR activé, une valeur qui rapproche encore cet écran du ROG Strix XG43UQ d’Asus.

Test AORUS FV43U

Par ailleurs, le pic lumineux augmente lorsqu’il s’agit de diffuser de plus grandes mires. Comme nous pouvons le voir sur le relevé ci-dessus, il atteint 1 089 cd/m² sur une fenêtre de 50 %. Toutefois, il a tendance à décroitre dans le temps lorsque l’on effectue un test de stabilité de pic lumineux.

Test AORUS FV43U - HDR

La colorimétrie est excellente en HDR. Aucune dérive chromatique n’est à déplorer, le Delta E moyen montre la bonne fidélité du mode HDR1000 avec une mesure à 1,71.

Le film QDEF assure quant à lui une très bonne couverture des espaces WCG (Wide Color Gamut). L’exigeant Rec. 2020 profite d’une couverture de 77,28 % alors que le DCI-P3 l’est presque intégralement avec une mesure à 96,7 %. Le FV43U montre qu’il ne démérite pas sa dénomination QLED et s’avère en outre plus intéressant que son concurrent direct sur ce point précis.

Test AORUS FV43U - DCIP3
DCI-P3
Test AORUS FV43U - Rec 2020
Rec. 2020

Performances

Comme tout bon moniteur gaming, L’AORUS FV43U mise sur ses performances. Elles sont d’autant plus importantes dans ce cas de figure puisque ce genre de moniteurs fait face à une concurrence différente, celle des téléviseurs. L’écart est certes faible entre 120 Hz et 144 Hz, mais suffisant pour voir la différence à l’image lorsque le moniteur est connecté à un PC.

À l’aide des tests de Lagom et Blur Buster, nous avons pu observer que ce moniteur présente des temps de réponse corrects pour une dalle VA, qui restent cependant supérieur aux dernières dalles IPS que nous avons examinées, à commencer par le Gigabyte AORUS FI32U. Il en résulte un ghosting visible par défaut, qui se fait moins ressentir une fois l’overdrive ajusté sur « Picture Quality ». Le flou de mouvements est toujours visible, mais ne devrait pas impacter la majorité des joueurs. L’option d’overdrive « Smart OD » reste inefficace, comme nous l’avions constaté lors de nos autres tests d’écrans du constructeur taiwanais. Enfin, les options d’overdrive plus agressives induisent quant à elles l’effet inverse, à savoir un reverse ghosting au moins aussi gênant que le ghosting initial.

Test AORUS FV43U © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Soit, le FV43U n’est pas le moniteur esport par excellence, mais il procure une expérience fluide et qualitative en jeu avec une dalle VA qui aide beaucoup grâce à son excellent contraste et une gestion de l’HDR plus que correcte. Pour le reste, la définition 4K UHD sur cette diagonale est très appréciable avec une densité de pixels de 102 ppp. L’affichage est net, il n’y pas à se plaindre sur ce point.

Non comptabilisé parmi les écrans « G-Sync compatible » chez Nvidia, le FV43U gère pourtant parfaitement les technologies VRR. La démo Nvidia Pendulum s’exécute sans le moindre souci et l’écran est bien détecté par notre carte graphique. Enfin, l’input lag ne compte pas parmi les meilleurs moniteurs du marché, mais la valeur mesurée reste largement dans la moyenne avec 16,3 ms.

Consommation électrique

Nous avons évalué la consommation électrique de ce moniteur à l’aide de notre protocole habituel, consistant à diffuser une mire blanche calibrée à 150 cd/m² sur une fenêtre de 10 %. Le FV43U montre une consommation dans les clous pour un écran de cette taille avec 116 W/m², une valeur dans la moyenne haute. Naturellement, le moniteur consomme bien plus une fois l’HDR activé.

Gigabyte AORUS FV43U : l'avis de Clubic

7

Notre test nous a permis de constater les bonnes, voire excellentes, capacités de ce moniteur pour un usage « casual » installé depuis son fauteuil ou son canapé. L’AORUS FV43U ne manque pas de qualités, à commencer par l’excellent contraste et la colorimétrie de sa dalle QLED. Il se démarque surtout grâce aux possibilités qu’il offre en HDR. Il fait mieux que certains téléviseurs sur ce point, et se rapproche de l’Asus ROG Strix XG43UQ, son concurrent direct, avec comme argument supplémentaire un tarif bien plus avantageux.

On sait en revanche ce que ce FV43U n’est pas ! Il n’est pas un moniteur de bureau en raison de sa taille trop imposante ni l’écran le plus performant du marché pour les compétiteurs les plus chevronnés. Nous avons plutôt affaire à un produit hybride à destination des joueurs consoles et PC qui va surtout se frotter à la concurrence des téléviseurs, lesquels arrivent avec masses d’atouts supplémentaires comme le support des contenus 24p, les traitements vidéo, ou encore la compatibilité avec l’HDR10+ et/ou le Dolby Vision.

L’achat d’un tel moniteur est donc avant tout un choix déterminé par des besoins spécifiques. Ceux qui n’ont cure des fonctionnalités d’un téléviseur préfèreront sans doute investir dans un AORUS FV43U pour profiter d’une expérience de jeu en 4K sans (trop) de concessions.

Les plus

  • Expérience HDR
  • Contraste et colorimétrie
  • De bonnes performances globales
  • 4K UHD et HDMI 2.1

Les moins

  • Local dimming sans grand intérêt
  • Angles de vision et uniformité de la dalle
  • Ne peut se substituer à un téléviseur

Design et ergonomie 7

Qualité d'image 7

Performances 8

Polyvalence 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
clockover
"On sait en revanche ce que ce FV43U n’est pas ! Il n’est pas un moniteur de bureau en raison de sa taille trop imposante "<br /> Ah ? J’ai le FO43 que j’utilise majoritairement en … bureautique.<br /> Plus d’espace = un travail plus agréable
crush56
43 Pouces effectivement c’est balèze mais sur un bureau assez profond, pourquoi pas
Unicorn220
Le même moniteur avec 3 hdmi (dont au moins 2 en v2.1) et je remplace ma smart tv.
DrCarter95
C’est une télé en fait non ?
Harrachi13
Accessible ? Lol.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ASRock partage quelques précisions sur le fleuron de sa gamme de cartes mères AMD AM5
Un processeur Intel Core i9-13900 non définitif passé au crible : jusqu'à 20 % de performances en plus
RDNA 3 : la consommation de la prochaine génération de cartes graphiques augmente aussi chez AMD
Le FSR 2.0 déjà disponible pour les développeurs Xbox Series, encore rien sur PS5
Des premiers rendus de la GeForce RTX 4090 Ti promettent une carte énorme
Arc Alchemist : Intel publie les benchmarks officiels de ses GPU mobiles haut de gamme, la RTX 3060 en ligne de mire
Soldes 2022 : Le TOP 10 des offres high tech qui valent le détour !
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Cdiscount frappe fort pour les soldes avec 8 promos high-tech
TerraMaster déploie TOS 5, son nouveau système pour NAS ; quoi de neuf ?
Haut de page