Comment appliquer un profil ICC à son moniteur pour améliorer l'affichage ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
22 octobre 2021 à 15h30
7
multimédia créativité graphisme © Shutterstock
© Shutterstock

Lors de nos tests de moniteurs , il n’est pas rare que nos mesures à la sonde et notre protocole nous amènent à la création d’un profil de couleur. On vous explique comment l’importer et l’installer le plus simplement possible.

Le procédé est très simple puisque dans la plupart des cas il vous suffira d’un clic droit sur le fichier présentant l’extension .icc ou .icm puis de sélectionner « Installer un profil » pour le retrouver ensuite dans le gestionnaire de couleurs. La démarche est similaire sur la plupart des systèmes d’exploitation. Nous allons toutefois voir de plus près ce qu’est un profil de couleurs et comment s’assurer qu’il soit correctement appliqué à votre écran.

Le test d’un écran demande un protocole et des outils spécifiques pour être mené à bien. Aujourd’hui, on vous en dit un peu plus sur la façon dont nous les passons en revue chez Clubic.
Lire la suite

Un profil de couleurs, c’est quoi ?

Indispensable dans de nombreux cas, un profil de couleurs se présente sur la forme d’un fichier au sein duquel on retrouve l’ensemble des données colorimétriques d’un périphérique ou encore d’une palette de couleurs, autrement dit d’un espace colorimétrique. C’est un paramètre particulièrement important pour les créateurs et professionnels qui se doivent de maîtriser la gestion des couleurs sur l’intégralité de la chaîne graphique, dans laquelle peuvent intervenir de nombreux périphériques : moniteur, appareil photo, imprimante, vidéoprojecteur et ainsi de suite.

Pour résumer, il s’agit pour l’essentiel de retrouver les mêmes couleurs d’un périphérique à l’autre. Par exemple, un photographe souhaitera retoucher ses clichés avec précision et retrouver, de l’écran à l’impression, les mêmes résultats. Pour ce faire, l’écran comme l’imprimante doivent être calibrés.

multimédia créativité graphisme © Shutterstock
© Shutterstock

Un profil de couleurs n’est toutefois pas uniquement nécessaire pour maîtriser le système de gestion de couleurs entre divers appareils. On l’utilise aussi, plus globalement, pour améliorer la précision et la justesse colorimétrique d’un appareil, d’un moniteur dans le cas présent.

Comme nous pouvons l’observer régulièrement dans nos tests, les moniteurs livrés avec un étalonnage d’usine vraiment précis et concluant ne sont pas légion. En règle générale, les constructeurs fournissent un certificat de calibrage sur certains moniteurs, plus souvent sur des gammes dédiées aux professionnels des arts graphiques, mais aussi parfois sur des écrans gaming.

Comment créer un profil de couleurs ?

Le profil de couleurs est créé grâce au calibrage du périphérique. Il est nécessaire d’utiliser un colorimètre et un logiciel de calibration. Nous utilisons Calman Ultimate de Portrait Displays pour les différentes étapes de nos tests, mais certains fabricants ont développé leurs propres solutions d’étalonnage. C’est le cas par exemple avec LG Calibration Studio ou encore Asus ProArt Calibration Software, alors que certains écrans intègrent même leur propre colorimètre !

tuto_icc
Le Eizo ColorEdge CG2420 dispose de sa propre sonde de calibrage automatique

Enfin, il est important de savoir que vous n’obtiendrez pas toujours de bons résultats en utilisant un profil créé par quelqu’un d’autre. D’abord, car les dalles des moniteurs varient plus ou moins d’un modèle à un autre, mais aussi pour deux autres raisons : si les réglages par défaut du moniteur ont été modifiés avant d’appliquer le profil, et également en raison du couple moniteur / carte graphique puisque c’est cette dernière qui contrôle la façon dont s’affiche les couleurs. Malgré tout, l’application d’un profil créé sur un autre ordinateur peut grandement vous aider à avoir un affichage plus fidèle, ce qui est particulièrement vrai pour les écrans dont les réglages d’usines sont aux fraises.

Comment appliquer un profil de couleurs à votre écran ?

Une fois le profil ICC en votre possession, vous pouvez effectuer un double-clic ou sélectionner « Installer le profil » après un clic droit pour l’ajouter au gestionnaire de profils de couleurs de Windows.

Gestion des couleurs W11

Il s’exporte alors automatiquement dans le dossier où sont stockés l’ensemble des profils ICC sur votre ordinateur, vous pouvez d’ailleurs directement le copier à cet emplacement. Sous Windows 10 et Windows 11, le chemin est le suivant : C:/Windows/system32/spool/drivers/color.

La démarche est la même sous Mac OS, les profils peuvent être copiés à l’emplacement suivant : /Bibliothèque/Colorsync/Profils. Ouvrez ensuite « ColorSync » pour gérer vos différents profils et périphériques.

Gestion des couleurs Mac OS
Gestion des couleurs Mac OS

Sous Linux, le dossier dédié aux profils ICC est le suivant : ~/.local/share/icc.

Ceci n’applique pas pour autant le profil de couleurs à votre écran. Nous devons maintenant ouvrir le gestionnaire de couleurs de Windows, en tapant simplement « gestion des couleurs » dans le champ de recherche du menu démarrer.

Gestion des couleurs

Trois onglets se présentent à vous : « Périphériques », « Tous les profils » et « Avancé ». Vous retrouverez le profil que vous venez d’installer, ou de copier dans le dossier dédié, dans la section « Tous les profils ». S’il ne s’y trouve pas, cliquez sur « Ajouter » puis sélectionnez le profil désiré.

Gestion des couleurs

De retour sur l’onglet périphérique, sélectionner le moniteur sur lequel appliquer le profil puis cochez la case « Utiliser mes paramètres pour ce périphérique ». Cliquez ensuite sur « Ajouter », en bas à gauche, puis sélectionnez le profil désiré dans la fenêtre qui apparaît. Si aucun autre profil n’était enregistré pour ce périphérique, le profil ajouté est alors défini en tant que profil par défaut.

Gestion des couleurs

Rendez-vous ensuite sous l’onglet « Avancé » puis cliquez sur « Modifier les valeurs par défaut ». Une fenêtre identique s’ouvre alors, retournez sur « Avancé », faites attention à ce que le profil soit le bon devant « Profil de périphérique » puis, juste en dessous, sélectionner l’option « Profil WCS pour les conditions d’affichage ICC ». Enfin, cochez la case « Utiliser l’étalonnage de l’écran Windows avant de fermer la boîte de dialogue.

Le profil ICC devrait être correctement appliqué à ce moment. Vous le retrouverez dans les paramètres d’affichage de Windows, comme le montre la capture ci-dessus.

Bien sûr, l’application d’un profil est très simplement réversible. Dans le gestionnaire de couleurs, cliquez sur « Profils » en bas à droite, puis sélectionnez « Restaurer mes paramètres à la valeur système par défaut ».

Quelques alternatives

Il existe plusieurs solutions alternatives et gratuites pour créer et gérer les profils de couleurs. On pense par exemple à DisplayProfile, édité par X-rite, qui permet de répertorier et changer de profils de couleurs à la volée. Si vous possédez plusieurs écrans, il suffit de déplacer la boîte de dialogue sur l’écran cible pour y appliquer un profil.

Display Profile
Client 3

Enfin, l’application Client 3 de Portrait Displays remplit quant à elle plusieurs rôles, dont celui de gestion des profils de couleurs. Il permet de basculer facilement entre différents profils et écrans.

Où trouver des profils ICC à télécharger ?

Un profil ICC pour un écran particulier n’est pas toujours chose aisée à trouver. C’est pour cette raison que nous avons commencé à mettre à disposition les profils que nous créons lors de nos tests de moniteurs. Notre liste est encore peu fournie, mais elle s’étoffera au fil des mois avec de nouvelles références. Précisons que si des réglages ont été effectués au préalable via l’OSD du moniteur, ils sont systématiquement indiqués dans l’article en question. Ci-dessous, vous trouverez notre liste de moniteurs, avec lien vers le test, pour lesquels nous avons créé un profil ICC après étalonnage.

Enfin, si vous recherchez un profil particulier, pour des moniteurs plus anciens comme récents, il y a de fortes chances que vous trouviez votre bonheur chez TFT Central . Ce site propose depuis un certain temps une base de données de profils ICC enrichie à la fois par les tests de moniteurs et par les contributions des lecteurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
vbond007
Très bon artic, pédagogic et pratic… merci clubic
Popoulo
Excellent article. Tout comme celui des tests de moniteurs. Top.
c_planet
Il ne faut pas oublier que l’un des principaux problèmes, c’est le biais de la longueur d’onde lors de la perception, … les sondes travaillent pour les femmes <br /> www.rtl.fr<br /> Michel Cymes : "Les femmes et les hommes ne voient pas les mêmes couleurs"<br /> ÉDITO - Nous ne sommes pas tous égaux quand il s'agit de vision : l'homme voit le mouvement, la femme la couleur.<br /> Depuis que j’ai découvert le phénomène, j’abdique détendu à chaque fois qu’on parle couleur à la maison
airgobs
Franchement vraiment sympa! C’est possible d’avoir le même dossier pour les TV LED?
Voigt-Kampf
Les sondes restent du luxe pour beaucoup. Il aurait fallu parler des solutions avec des mires de couleur qui restent quand même plus efficace que ces logiciels qui permettent de calibrer «&nbsp;à l’aveugle&nbsp;», en employant des techniques de sioux et pouvant conduire à des résultats pire que si on y avait pas touché.
promeneur001
Pour Linux il n’est pas installé par défaut.<br /> Dans l’environnement KDE, je conseille le gestionnaire Oyranos «&nbsp;kolor-manager&nbsp;». Le gestionnaire porté par l’équipe KDE «&nbsp;color-kde&nbsp;» malheureusement est incomplet. On doit l’utiliser par des commandes en grande partie en console texte! Pourtant ça doit faire 10 ans qu’il est en développement alors que Oyranos a très vite été complet.
domdom2
L’article aurait du introduire les sondes grand publique, c’est finalement assez accessible et vous pouvez corriger vos écrans et ceux des copains…<br /> Je pratique le calibrage d’écrans depuis plus de 20 ans avec une simple sonde Spyder2. Beaucoup d’écrans grand public présentent des pic et des creux sur certaine partie de la courbe de couleur .<br /> Autant la méthode manuelle décrite ici permet de positionner la moyenne a peu prés au bon endroit, autant c’est totalement illusoire pour corriger les défauts des écrans.<br /> Le résultat étant, qu’en cas de retouche photo, si on tombe sur une dominante, non pas issue de l’image mais de l’écran, alors le risque et de créer un défaut au lieu de le corriger, d’où certaines déception ensuite…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Encore un nouveau mini-PC chez Minisforum, cette fois en Intel Core i5 Tiger Lake
ViewSonic présente un écran portable de 17
Deux cartes « graphiques » Sapphire RDNA 2 à destination des mineurs
Les GeForce RTX série 4000, de la prochaine génération, gravées avec le procédé 5 nm de TSMC
Cyber Monday : excellent prix sur ce PC gamer MSI GP66 Leopard avec une RTX 3080
Des cartes graphiques moins chères d'ici fin 2022 et une sortie de crise pour 2023 selon AMD
GeForce RTX 3090 Ti : pas moins de 24 Go de GDDR6X Micron à 21 Gbps
GeForce RTX 2060 avec 12 Go : un peu plus qu'un simple doublement de la mémoire
À la recherche de mémoire DDR5 ? Des kits disponibles sur eBay à des prix indécents
Haut de page