Des disques durs d'une capacité de stockage jusqu'à 100 To ? Ce serait possible grâce au graphène

10 juin 2021 à 10h37
11
disque dur

Transcender la capacité de stockage des disques durs à un niveau jamais atteint grâce au graphène , voilà le pari fou de chercheurs issus de l'Université de Cambridge.

Le légendaire matériau bidimensionnel léger comme une plume et aussi dur que le diamant pourrait ainsi réussir là où toutes les solutions ont échoué. En effet, la tentative de dépasser les limites physiques connues quant à la capacité de stockage des disques durs ne date pas d'hier.

Remanier la formule

Des disques durs pouvant stocker jusqu'à 100 To de données, la technologie d'enregistrement magnétique assistée par la chaleur (HAMR en langue de Shakespeare) l'avait déjà promis. Si cette technologie a en effet permis d'atteindre de nouveaux sommets, la voici pour l'heure face à un obstacle matériel.

Avec des capacités de stockage toujours plus élevées s'en est suivi l'impact de la friction, de la corrosion, et donc de l'usure mettant en péril la stabilité thermique des disques durs. La faute aux limites imposées par le matériau utilisé sur les produits estampillés HAMR.

Ces derniers sont en effet affublés de surcouches en carbone qui ont pour tâche de protéger la surface des disques. Toutefois, ces surcouches se montrent trop épaisses pour permettre de dépasser les limites connues en termes de capacité de stockage.

Le graphène, encore la solution miracle ?

C'est là que les chercheurs de l'Université de Cambridge entrent en jeu. Celle-ci accueille d'ailleurs en son sein une institution appelée fort justement « Centre Graphène de Cambridge ». Un lieu dédié donc à la recherche d'applications concrètes du graphène.

Et il semble qu'une telle application a été trouvée pour les disques durs : l'idée des chercheurs est donc de remplacer tout ou partie des surcouches de carbone, qui ont atteint leur limite, avec des surcouches de graphène. Comme mentionné plus tôt, le graphène a cette propriété miracle qu'il se montre aussi léger et fin que résistant, se présentant ainsi comme le candidat parfait dans ce cas d'étude.

Les chercheurs ont même avancé qu'une seule surcouche de graphène peut réduire la friction et la corrosion 2,5 fois plus efficacement que les meilleures solutions actuellement connues. Ils estiment ainsi que le graphène pourrait trouver une application de masse dans ce domaine et permettre une avancée technologique fulgurante.

Il y a peu, nous apprenions que le protocole NVMe 2.0 prendrait en charge les disques durs traditionnels. Si ces derniers venaient en plus à être dopés au graphène, pourraient-ils reprendre la place que les SSD leur ont subtilisée ? L'avenir seul le dira.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
12
Urleur
C’est avec ce matériaux que l’on peut aussi obtenir de l’énergie.
_Reg24
Ça doit bien faire 10 ans qu’on entends des promesses en tout genre avec le graphène, curieux de voir ça quand ça sera dispo.<br /> Mais vu la grande difficulté à le produire, les prix vont piquer!
ti4444
ah ok, j’étais resté sur l’idée que c’était pour stocker l’énergie. A priori, il fait les deux
iodir
Le graphène où le vaporware complet. Du même niveau que les batteries révolutionnaires qui vont sortir… bientôt.
Augusto
Il y a eu une application réelle et grand public de ce matériau ?<br /> C’est comme les technologies de batteries, le graphene, tous les mois il révolutionne la technologie, et pourtant personne en a jamais vu un gramme.<br /> Un complot des chinois franc maçons du fbi à la solde des illuminati martiens ?
xryl
Le graphène c’est utilisé tous les jours déjà. Dans vos téléphone, dans vos voitures, etc… C’est juste que, jusqu’à présent, on ne décrit jamais le contenu «&nbsp;spécial&nbsp;» (comprendre, sous brevet ou secret) dans les produits que vous achetez. Le graphène est très facile à produire.<br /> Par contre, il est difficile à manipuler et donc à déposer sur les différentes matières dont les caractéristiques particulières du graphène sont recherchées, car il a tendance à faire du… charbon.
tosqualler
Les supercondensateurs 3000F c’est une belle application, les surfaces sont tellement grande, qu’il est aisé de stocker de grande quantité de charges <br /> Graphène ou de la suie de combustion des noix de coco <br /> Certaines batteries en utilise (au niveaux des électrodes je suppose)
_Troll
100 To c’est super pour les gens qui telechargent beaucoup.
SlashDot2k19
Et encore, 10 ans t’es gentil, minimum 15 ans…<br /> Au début les processeurs, puis les batteries et maintenant les disques durs…<br /> C’est juste pour se faire mousser les annonces comme ça…
DirtyShady
Ca fait longtemps qu’on entend parler de ça…
taist
le graphène et l’hélium 3 sont les futures sources d’énergie des 50 prochaines années, l’hélium 3 est présent par centaine de tonnes sur la lune et c’est pour ça que les grandes nations spatiales veulent s’y installer le plus rapidement possible.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
MSI prépare le come-back de son Titan GT77, un portable gaming très (très) méchant
Ce PC gamer Acer Predator avec sa RTX 3070 profite d'une belle remise !
Le prix du PC hybride Lenovo Flex 5 dégringole chez Boulanger
Haut de page