Le protocole NVMe 2.0 prendra en charge les disques durs traditionnels (HDD)

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
07 juin 2021 à 09h18
10
NVMe © Kingston
© Kingston

Les spécifications NVMe 2.0 ont été finalisées, mais il faudra se montrer patients avant de les voir débarquer dans nos machines.

Le consortium NVM Express (ou NVMe pour les intimes) vient de rendre publiques les spécifications de la version 2.0 du fameux protocole. Sans surprise, ces spécifications assurent la compatibilité ascendante avec la version 1.4 notamment.

« Rotational media »

Le consortium insiste sur quatre nouveautés majeures avec, en tête de liste, la prise en charge des « rotational media ». En d'autres termes, le NVMe 2.0 ne se limitera plus aux SSD : il sera à même d'exploiter les disques durs traditionnels et leurs fameux plateaux.

NVMe 2.0 Specifications © Neowin
© Neowin

Pour être tout à fait honnêtes, en dehors d'une certaine homogénéisation des pratiques et de la configuration d'une machine, nous ne voyons pas ce que cette nouveauté peut apporter et le consortium se montre bien discret sur les réels avantages à en attendre.

ZNS ou Zoned Namespaces

L'autre nouveauté sur laquelle le consortium insiste, c'est le ZNS qui nous apparaît tout de suite plus intéressant. L'idée est ici que la technologie puisse venir aider au placement des données dans certaines zones du SSD en fonction de la fréquence des usages.

Le SSD et son hôte travaillent ainsi de concert pour réduire fortement la réécriture et le réarrangement des données en fonction des usages. De fait, les performances et la longévité du SSD seraient améliorées. L'image ci-dessous illustre parfaitement la chose.

NVMe 2.0 ZNS © Neowin
© Neowin

Granularité et moins de charge CPU

À côté de cela, le consortium évoque ce qu'il appelle le « endurance group management ». Il doit permettre d'améliorer la « granularité de l'accès au SSD » et, surtout, d'améliorer le contrôle que l'on peut avoir sur son ou ses périphériques de stockage SSD.

Enfin, le consortium NVM Express parle du jeu de commandes KV qui permettra aux applications de communiquer directement avec le contrôleur du SSD NVMe en utilisant des paires KV en lieu et place d'une adresse de bloc. Si cela vous parle autant qu'à nous, sachez simplement que cela doit permettre de réduire l'occupation CPU.

Notez cependant qu'il ne faut pas s'attendre à voir débouler le protocole NVMe 2.0 avant encore un petit moment : les périphériques exploitant le PCI Express 5.0 devraient conserver le NVMe 1.4.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
pecore
Je confirme, au moment où cet techno sortira, l’intérêt des HDD internes sera nul (il l’est presque déjà) alors cette compatibilité tient d’avantage du gadget.<br /> Pour le reste, si cela permet effectivement d’accélérer la lecture tout en augmentant la longévité des SSD, très bien, même si j’imagine que cela ne sera pas rétro compatible.
clockover
Pas du tout.
kyrios
Les utilisateurs de NAS ne partageront sans doute pas cette «&nbsp;confirmation&nbsp;».
mamide
NVMe 2.0 qui prendra en charge les HDD ? avec quelle interface ? … et comment on va le brancher ce disque dur ? y a des disques durs au format M.2 où ce qui se rapproche ? … Croyez-vous que les fabricants vont se casser la tête à créer quelque chose pour faire marcher ça et pour un HDD ?<br /> Un disque dur qui se branche en PCIe ça existe pour peu qu’il possède une interface Sata Express (SATAe) et en utilisant le protocole AHCI et c’est limité à 2 lignes PCIe.<br /> Par contre du NVMe pour un HDD ??? déjà ça devrait pas exister car le NVMe est créé pour les mémoires Flash et son fonctionnement est lié à la mémoire flash, je vois pas en quoi ça va servir … Le NVMe 2.0 permettra 2 millions IOPS pendant qu’un HDD offre au mieux une centaine d’IOPS.<br /> Et le pire dans tout ça c’est qu’on va réserver des lignes PCIe pour avoir un débit du SATA (1ère génération) faut pas oublier que les lignes PCIe d’une carte mère (Intel les nomme HSIO) sont disponibles au compte goutte on a pas le droit d’en gaspiller.<br /> A moins que leur NVMe 2.0 ne fonctionne pas en PCIe et du coup … je m’éclipse car je veux pas du tout en savoir plus !!!
mamide
Vous vous demandez comment il va améliorer les disques durs … Moi je me demande juste comment ils vont brancher leurs disques durs <br /> Aux dernières nouvelles Le SATA ne supporte pas le NVMe seulement le AHCI et le NVMe marche en PCIe et la seule interface qui fait le lien entre le SATA et le PCIE c’est le SATA Express et aux dernières nouvelles les rares disques durs qui supportent le SATA Express utilisent AHCI pas NVMe.<br /> Les fabricants de HDD vont créer de nouveaux disques qui supportent le NVMe ?? qu’elle perte de temps et de ressources !
sebstein
Ah, bah si tu confirmes, alors…
Buldom
Je verrais une utilité peut-etre et à voir. Ca serait de faire un genre de disque dur hybride comme ceux de SEAGATE. Tu as souvent 3 connecteur NVMe sur la carte mère. Tu utilise un connecteur pour ton SSD principal, tu utilise le deuxième pour brancher ton disque dur ( genre 20 TO voir plus quand il sortiront) avec un adapteur et le troisième, tu branche un autre SSD qui va servir de cache pour le disque dur pour ameliorer la vitesse.
zozolebo
Enfin, le consortium NVM Express parle du jeu de commandes KV qui permettra aux applications de communiquer directement avec le contrôleur du SSD NVMe en utilisant des paires KV en lieu et place d’une adresse de bloc. Si cela vous parle autant qu’à nous, sachez simplement que cela doit permettre de réduire l’occupation CPU.<br /> «&nbsp;KV&nbsp;» doit très certainement vouloir dire «&nbsp;key/value&nbsp;».<br /> Donc de ce que je comprends, plutôt que d’envoyer au contrôleur une l’adresse d’un bloc mémoire, on va lui envoyer un couple clé-valeur. J’imagine que du coup ça va permettre au contrôleur d’avoir plus rapidement un certain type d’information et donc d’économiser des calculs.<br /> Faute d’avoir plus de détails, c’est tout ce que j’en déduis à ce stade.
zozolebo
Les HDD internes sont encore très utilisés pour le stockage de gros volumes de données qui doivent être accessibles immédiatement et où une très faible latence n’est pas critique. Pour stocker 12 To de vidéos, un HDD est bien plus avantageux qu’un SSD par exemple. Evidemment ça dépend du contexte, mais c’est l’idée.
EnLighter
Qu’il y ait une convergence autour du connecteur le plus puissant n’est pas surprenant.<br /> Je remarque que le mouvement consistant à inclure toujours plus de puissance de calcul dans des pièces autres que les processeurs va toucher maintenant les HDD.
pecore
Hum, le NAS ce n’est pas exactement ce que j’appellerai «&nbsp;interne&nbsp;». Il faut bien tout lire.
pecore
sebstein:<br /> Ah, bah si tu confirmes, alors…<br /> «&nbsp;Pour être tout à fait honnêtes, en dehors d’une certaine homogénéisation des pratiques et de la configuration d’une machine, nous ne voyons pas ce que cette nouveauté peut apporter et le consortium se montre bien discret sur les réels avantages à en attendre.&nbsp;»<br /> Je voulais dire que je m’associais à cette partie de l’article. Peut être aurais je le préciser pour plus de clarté.
kyrios
J’ai bien lu et les disque dur sont placés à l’intérieur du boîtier du NAS et ne sont pas connectés en USB ou thunderbolt ou autre connecteur utilisés par les périphériques externes.<br /> Donc il s’agit bien de «&nbsp;HDD internes&nbsp;» pour reprendre le terme utilisé dans le commentaire.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Antitrust : Intel gagne contre les régulateurs européens sur une affaire vieille de 12 ans
NVIDIA, Intel et AMD opérationnels sur Vulkan 1.3 pour Windows et Linux dès sa sortie
Pour le patron de Logitech, la pénurie, c'est pas près d'être fini !
Autant de cartes graphiques en stock, ce n'était plus arrivé depuis bien longtemps !
AMD Ryzen 9 6900HX, une évolution insuffisante pour rattraper Intel ?
Cdiscount fait chuter le prix de l'excellente souris Logitech MX Anywhere 2S
Avec sa RTX 3060, ce PC portable gamer Acer chute à moins de 900€
NVIDIA préparerait secrètement ses troupes à abandonner le rachat d'ARM
Steam Deck : qu'est-ce que le Dynamic Cloud Sync, et pourquoi ça révolutionne la sauvegarde ?
Les casques gamer Logitech et HyperX chute de prix pour les Soldes
Haut de page