Gigabyte transforme les dissipateurs de ses nouveaux SSD en étiquettes « cuivrées »

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
29 juillet 2020 à 08h10
0

Peut-être une manière d'économiser une vingtaine d'euros sur la vente de chaque SSD au format NVMe ?

Parmi les premiers constructeurs - si ce n'est LE premier - à avoir répondu à l'appel du PCI-Express Gen 4, Gigabyte a commencé à distribuer ses SSD NVMe PCIe 4.0 dès le mois de juin 2019. Le constructeur avait alors choisi de les équiper en standard d'un dissipateur destiné à conserver leurs délicates puces bien au frais.

Techniquement identiques aux précédents Aorus

Cette époque pourrait bientôt être révolue. En effet, le constructeur vient de dévoiler une nouvelle gamme de SSD NVMe - toujours en PCIe 4.0 - qui s'inspire de Sabrent, notamment, et troque le « gros dissipateur » pour une fine étiquette cuivrée.

Cette étiquette assure une - légère - dissipation thermique tout en gardant le rôle d'étiquette produit sur laquelle on retrouve toutes les références légales. Une solution déjà adoptée par Sabrent donc et qui permet de faire quelques économies.

Pour le reste, les SSD sont identiques aux précédents Aorus ; on note toutefois l'arrivée d'une nouvelle variante en plus des 1 To / 2 To, le modèle 500 Go. Le contrôleur est l'inévitable Phison PS5016-E16 et la mémoire utilisée est de la NAND TLC 3D sur 96 couches.

Gigabyte évoque des débits de 5 Go/s en lecture contre 4,4 Go/s (versions 1 To / 2 To) ou 2,5 Go/s (version 500 Go) en écriture. Bref, du très classique pour des SSD NVMe PCIe 4.0.

Aucune précision n'a été donnée quant à l'endurance des puces, mais la garantie est de cinq ans.

Source : TechPowerUp

20
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top