Jaguar Land Rover a enregistré une perte record de 3,6 milliards en 2018

21 mai 2019 à 06h01
0
035C000008388566-photo-jaguar-land-rover-ban.jpg

Le groupe automobile britannique Jaguar Land Rover a connu une année 2018 difficile, malgré un regain de forme au dernier trimestre. Avec, à la clé, le plus gros déficit de son histoire, à 3,6 milliards de livres, dû notamment aux baisses des ventes en Chine et aux polémiques autour du diesel.

Jaguar Land Rover, détenu par le groupe indien Tata Motors, constitue le plus grand constructeur automobile britannique. Il est aujourd'hui confronté à une chute considérable de ses résultats.

Des ventes en berne en Chine

En effet, l'entreprise a indiqué avoir subi en 2018 la plus lourde perte de son histoire, d'une valeur de 3,6 milliards de livres (4,1 milliards d'euros). Pourtant, l'année s'est conclue sur une note positive, avec un retour de la rentabilité au quatrième trimestre et un bénéfice de 120 millions de livres. Mais cela n'a pas réussi à enrayer la spirale négative, notamment causée par une importante dépréciation d'actifs.

Au-delà de cette raison, le groupe britannique subit également les effets du ralentissement de ses ventes. Son chiffre d'affaires est ainsi passé de 25,8 milliards de livres en 2017 à 24,2 milliards en 2018. L'origine de cette baisse est certainement à chercher du côté de la Chine, où les ventes ont accusé un repli de 5,8 %, à 578 915 véhicules. Un recul qui n'a pu être compensé par la croissance des marchés britannique et américain, à plus de 8 %.

Controverses sur le diesel et Brexit

D'autres facteurs ont également pu entrer en jeu. Ainsi, les polémiques quant à la pollution engendrée par l'industrie automobile ont pu peser sur les ventes de véhicules diesel. De même, le Brexit a pu entraîner un climat d'incertitude, défavorable au constructeur britannique.

Dans ce contexte, le groupe a amorcé un vaste plan de réduction des coûts, prévoyant de diminuer ses effectifs de 4 500 employés. Les efforts déployés auraient déjà permis d'économiser 1,25 milliards de livres. Et en parallèle de ces actions, l'entreprise tente de diversifier son offre, en s'intéressant aux voitures autonomes ou à l'achat des données de conduite des automobilistes.

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Red Dead Online : des amoncellements de chevaux morts apparaissaient sur la map
Firefox : WebRender (et ses 60 img/s) sera déployé dès la version 67
Selon une étude, les voitures connectées réduiraient significativement les temps de trajet
Après Boston Dynamics, Facebook aussi construit ses propres robots
🔥 Où acheter le OnePlus 7 et le OnePlus 7 Pro au meilleur prix ?
Google déploie la nouvelle interface utilisateur de ses Smart Display
Insolite : un robot pour vous frapper quand vous jouez en VR (c'est plus réaliste!)
Bientôt des places de parking exclusivement réservées aux véhicules propres ?
VivaTech 2019 - Qwant et Microsoft s'associent pour rivaliser face à Google
Dota 2 : éviter les joueurs toxiques pourrait bientôt impliquer un abonnement
Haut de page