160 millions de kilomètres pour le pilote automatique de Tesla

le 25 mai 2016
 0

Tesla annonce une étape importante dans l'utilisation de la fonction de pilotage automatique de ses voitures : les conducteurs ont réalisé plus de 160 millions de kilomètres en l'utilisant, soit un aller-retour entre la Terre et Mercure.

Les automobilistes ne sont peut-être pas pressés de voir débarquer les voitures autonomes, mais une chose est sûre : lorsqu'ils disposent d'une Tesla Model S ou X, ils ne se privent pas d'utiliser la fonction de pilotage automatique. Cette dernière, si elle n'évite pas au conducteur d'avoir ses mains sur le volant pour des questions de sécurité, offre plus de confort à l'utilisateur.

0226000008221990-photo-tesla-model-s-autopilot-software-7-0.jpg

Tesla a commencé à déployer l'autopilot dans ses véhicules en octobre 2014, en commençant par la Tesla Model S D. En octobre 2015, la Model S commercialisée en France a pu en bénéficier à travers la mise à jour 7.0 du logiciel embarqué. Depuis, les possesseurs des voitures concernées ont roulé 160 millions de kilomètres en l'ayant activé. Un nombre atteint avec environ 70 000 voitures en circulation à travers le monde, et quelques frayeurs : l'entreprise avait notamment dû effectuer des correctifs dans son logiciel, après la publication de vidéos montrant des conducteurs mettre leur vie en péril en utilisant à mauvais escient le pilotage automatique.

Sterling Anderson, le responsable du développement du programme Autopilot chez Tesla, a expliqué que les informations recueillies parmi les conducteurs ne se limitaient pas au nombre de kilomètres parcourus. L'entreprise se sert de ses données pour analyser les habitudes de ses clients et affiner les fonctionnalités du pilotage automatique. Avec 160 millions de kilomètres parcourus en moins de 2 ans, la flotte de véhicules de Tesla dépasse très largement le nombre de kilomètres effectués par les voitures autonomes de Google durant ces dernières années, qui tourne aux environs de 3 millions de kilomètres.
Les véhicules de Tesla équipés du pilotage automatique appartiennent à la catégorie 2 des véhicules autonomes, selon les standards du National Highway Transportation Safety Administration américain. La raison tiens au fait que le conducteur doit être présent et disponible, les mains sur le volant, lorsque la fonctionnalité est engagée. A titre de comparaison, la Google Car appartient à la catégorie 4, et pourrait bien se passer totalement de volant dans sa version finale.

0258000008274046-photo-essai-tesla-model-s.jpg
Lors de son essai, Romain s'est essayé au "sans les mains" : bouh !

Reste que sur le marché actuel, les Tesla Model S et X comptent parmi les seuls véhicules à proposer une fonctionnalité de pilotage automatique. Elles peuvent changer de voie, naviguer de façon automatique à travers la circulation, et même s'orienter. Et selon Tesla, ce n'est qu'un début.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Jour de la Terre : et si vous passiez au reconditionné ? Nos conseils pour faire le bon choix
On a joué à The Division 2 : Ubisoft parfait la formule et fait mouche
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure montre connectée ?
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)
Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
scroll top