Adr1ft : quand Gravity rencontre le jeu vidéo, on dérive en solitaire dans l'espace

Pierre-Alexandre Conte
08 avril 2016 à 13h37
0
Connu pour être l'un des jeux les plus prometteurs compatibles avec les casques de réalité virtuelle, Adr1ft s'avère intéressant à bien d'autres égards. Sa capacité à plonger le joueur dans une profonde et oppressante solitude, en fait un titre singulier sur lequel il n'est pas vain de s'attarder.

Il arrive que des titres bénéficient et pâtissent à la fois de leur aspect innovant. Si ce dernier leur permet d'être sous le feu des projecteurs, il monopolise aussi l'attention de tous, réduisant par ailleurs le potentiel global du jeu. Adr1ft entre directement, et en bonne place, dans cette catégorie. Une faute incombant en premier lieu aux développeurs, qui ont souvent présenté leur création sous l'angle le plus vendeur. A savoir sa compatibilité avec les casques de réalité virtuelle. En particulier l'Oculus Rift, dont la mise en vente correspondait à la date de sortie de la production signée Three One Zero, soit le 28 mars. Pourtant, Adr1ft a bien d'autres atouts à mettre avant.

« Flying simulator »

Adr1ft s'inscrit pleinement dans son époque puisqu'il fait partie des « walking simulators », ces jeux qui promettent avant tout une exploration lente et fluide d'un univers donné. L'accent y est systématiquement mis sur l'ambiance. Or, le titre de Three One Zero excelle dans cet exercice, celui d'immerger le joueur dans un environnement inconnu, en l'occurrence, l'espace. Cette découverte s'effectuera seul, au sens le plus strict du terme.

0320000008407846-photo-adr1ft.jpg

Comme vous, Alex Oshima n'a pas réellement eu le choix. Lorsqu'elle s'éveille brusquement, en bien fâcheuse posture, aux alentours de 14 heures le 8 juillet 2037, la station spatiale au sein de laquelle elle travaillait est partie en lambeaux. L'astronaute américaine paraît d'ailleurs être la seule rescapée de ce qui ressemble fort à un terrible accident. Reste à comprendre pourquoi et à découvrir ce qu'est devenu l'équipage, avant de tenter de rallier la Terre, qui nargue désormais l'héroïne en affichant, à des milliers de kilomètres de là, la splendeur de ses couleurs. Sans personne pour aider Alex Oshima dans son entreprise, la tâche s'annonce dangereuse.

Seul contre l'espace

Cette solitude, vous ne pourrez vous en départir. Seules des voix provenant la plupart du temps d'audiologs ou de votre combinaison sophistiquée, vous sortent occasionnellement de votre torpeur. Car, des films comme Gravity l'ont parfaitement mis en évidence, l'espace se montre des plus silencieux. Alex Oshima n'a par ailleurs aucun compagnon de route avec lequel progresser. Ce qui rend l'environnement, aussi beau soit-il, particulièrement mortel. La moindre petite erreur vous conduit à une asphyxie certaine.

0320000008407848-photo-adr1ft.jpg

Dans Adr1ft, votre seule réelle obsession : alimenter votre combinaison en oxygène, car vous consommez votre réserve lors de chacun de vos déplacements - quoiqu'il s'agisse ici d'un bien grand mot. En réalité, avec la gravité, vous dérivez plus que vous ne bougez. Il s'agit donc de rectifier sans cesse la trajectoire pour atteindre le prochain objectif qui prend très souvent la forme d'une petite capsule remplie d'O2. De vie en somme. Une mauvaise trajectoire et Alex Oshima risque d'agoniser sous vos yeux.

Adr1ft joue ainsi la carte de la survie, de manière plutôt habile. L'ennemi n'a pas ici l'enveloppe d'un monstre. Il prend l'apparence de l'espace. Mais si au départ, le gameplay vous demande un temps d'adaptation, il n'a pas vocation à se montrer difficile. Par cette volonté de vous placer en situation de faiblesse, il renforce simplement l'impression de solitude et l'angoisse qui naît de celle-ci.

0320000008407850-photo-adr1ft.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top