Projet CORaiL : Intel compte sur l'intelligence artificielle pour surveiller les récifs coralliens

23 avril 2020 à 11h05
1
Intel Corail
© Intel

Mercredi 22 avril, nous célébrions le Jour de la Terre, une journée donnant régulièrement lieu à des manifestations pour l'environnement. À cette occasion, Intel a annoncé un projet établi en partenariat avec Accenture et la Sulubaaï Environmental Foundation.

Baptisé CORaiL, celui-ci utilise l'intelligence artificielle (IA) pour « surveiller, caractériser et analyser la résilience des récifs coralliens ».


Surveillance accrue

S'il n'est annoncé qu'aujourd'hui, le projet CORaiL a été déployé en mai 2019 autour de l'île de Pangatalan, dans le Pacifique. Depuis, les appareils installés près des récifs coralliens ont permis aux scientifiques d'en évaluer la santé en temps réel.

Pour juger de cette santé, les chercheurs jugent notamment de l'abondance et de la diversité des poissons présents sur place. Pour constater cette diversité, des plongeurs doivent s'y rendre régulièrement, mais cette méthode présente des inconvénients. Les plongeurs étant limités par les capacités de leur matériel, ils ne peuvent généralement prendre des photos et des vidéos que pendant 30 minutes environ. Et surtout, en se rendant sur place, ils peuvent interférer avec le comportement de la faune, et donc affecter les résultats du projet.

À la place, Intel et ses partenaires ont mis au point un système reposant sur l'IA. Tout d'abord, ils ont réalisé ce que les experts appellent une « prothèse Sulu-Reef » (ou SRP), une structure en béton spécifiquement conçue pour servir de support à des fragments de corail, fournissant ainsi un habitat artificiel pour les poissons. Ensuite, des caméras ont été disposées « stratégiquement » afin de détecter, de photographier et d'enregistrer la faune présente dans la zone.


40 000 images et de la vidéo en streaming

Ces caméras ont été dotées du système de détection intelligente VASP (Video Analytics Services Platform) d'Accenture. Comme le précise Intel, qui a fourni divers composants nécessaires au projet (notamment ses processeurs Xeon), VASP « utilise l'IA pour compter et classer la vie marine, les données étant ensuite envoyées à un tableau de bord à la surface, où il fournit des analyses et des tendances aux chercheurs en temps réel ». Le projet doit ainsi permettre aux responsables de prendre des décisions reposant sur des données plus fiables, plus rapidement et avec un risque réduit de perturber la faune.

Le projet aurait ainsi généré 40 000 images de cet environnement et autoriserait également la réalisation de vidéos. Athina Kanioura, la responsable d'Accenture Applied Intelligence, a déclaré : « Avec la possibilité de faire des analyses en temps réel sur de la vidéo en streaming, VASP nous permet de puiser dans une riche base de données, autorisant effectivement une surveillance "pratique" sans perturber l'environnement sous-marin ».

Le projet doit favoriser la préservation des coraux, qui sont à la fois l'un des écosystèmes les plus diversifiés au monde et un bénéfice pour l'Homme. En plus de protéger les côtes des tempêtes tropicales, les récifs coralliens fournissent, selon les chiffres rapportés par Intel, de la nourriture et des revenus à un milliard de personnes sur la planète.

Source : Intel
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
jeyspy
Tout cet argent ne devrait avoir qu’un objectif la réduction du CO2. Le responsable de la disparition du corail. C’est du greenwashing pour intel, l’avenir n’est pas à la surconsommation d’energie, à l’empilement techno, et à la captation tjrs plus grandes des ressources dont celles rares.<br /> Ce technosolutionnisme dans lequel on a été biberonné, est du passé tant que l’on a pas solutionné cette industrie polluante.<br /> Clubic il est temps de prendre du recul.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Suisse maintient ses standards d'émission 5G malgré des inquiétudes
Le Xiaomi Redmi Note 9S en forte baisse chez Cdiscount
Le jeu mobile Crash Bandicoot fuite encore une fois
Google Duo : le codec AV1 pour des appels vidéos plus beaux que jamais
La baisse de la pollution booste-t-elle la production solaire en Europe ?
Le Cybertruck de Tesla : premier véhicule électrique amphibie ?
Jumeaux numériques : ces laboratoires virtuels qui portent le développement des smart cities
Cruise affirme que ses taxis autonomes fonctionnent uniquement aux énergies renouvelables
La Lucid Air sera meilleure que la Tesla Model S selon Peter Rawlinson
L'excellente Smart TV Philips The One toujours moins chère
Haut de page