Découverte de 71 nouvelles espèces en 2019 !

Aymeric Pontier
Spécialiste environnement
03 février 2020 à 10h01
6
Nouvelles espèces en 2019
© Académie des sciences de Californie

L'année 2019 s'est achevée il y a peu. Et comme les précédentes, elle a révélé son lot de surprises et de découvertes en matière de biodiversité. En tout, 71 espèces animales et végétales ont pu être identifiées pour la première fois : geckos, araignées, plantes, fourmis, etc.

L'arbre de la vie sur Terre est loin d'avoir été entièrement recensé par Sapiens. Sur les 8,7 millions d'espèces qu'il est supposé contenir, seule une toute petite partie est aujourd'hui connue. Nombreux sont les territoires sur Terre qui demeurent peu ou pas explorés. Cependant, même les lieux très visités peuvent révéler des espèces non encore repérées !


Quels sont les nouveaux visages de la biodiversité ?

Parmi les êtres vivants qui sont venus rejoindre l'arbre biologique en 2019, on compte 17 espèces de poissons, 15 geckos, 8 plantes à fleur, 6 limaces de mer, 5 arachnides, 4 anguilles, 3 fourmis, 3 scinques, 2 raies, 2 guêpes, 2 mousses, 2 coraux, et enfin 2 lézards.

Cette « moisson » est moins fournie que celle de l'année 2018, au cours de laquelle 229 espèces nouvelles avaient été découvertes ; elle reste néanmoins conséquente. Hélas, plusieurs des nouvelles espèces découvertes sont déjà considérées en danger d'extinction.

C'est le cas de spécimens de geckos et de lézards endémiques d'habitats très restreints. À titre d'exemple, Kuniesaurus albiauris, un lézard qui vit uniquement sur l'île des Pins en Nouvelle-Calédonie, est menacé par des fourmis rouges invasives qui sont arrivées sur place il y a 50 ans.


Elles étaient parfois présentes dans nos assiettes

Certaines espèces de ce cru 2019 ont été découvertes sur le terrain, voire redécouvertes, au cours d'expéditions. C'est le cas de la fleur blanche Trembleya altoparaisensis, qui avait été cueillie une fois il y a plus de 100 ans par le botaniste Auguste François Marie Glaziou mais n'avait jamais été revue depuis. Elle a pu être observée à nouveau, dans le parc national de Chapada dos Veadeiros au Brésil.

D'autres espèces ont pu être mises en évidence après une analyse ADN ou une étude morphologique plus poussée qu'autrefois. C'est ainsi que des chercheurs se sont aperçus que des raies vendues sur les marchés coréens n'appartenaient pas à l'espèce commune Dipturus chilensis, mais correspondaient en réalité à une nouvelle espèce similaire Dipturus lamillai. Une constatation de laquelle émerge d'ailleurs la nécessité d'analyser les plantes et animaux vendus dans le commerce, pour s'assurer qu'ils n'appartiennent pas à des espèces rares.

Par ailleurs, plusieurs nouvelles espèces de poissons ont été découvertes dans les récifs tropicaux du globe, et la limace de mer Madrella amphora dans l'océan Pacifique. De même que Lola konavoka, une araignée translucide vivant dans les cavernes de Croatie, et une étrange familles d'araignées mexicaines qui s'enterrent à l'intérieur de fourmilières.

Source : Académie des sciences de Californie, LCI
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
nauxz
Sauf erreur, le fait que l’on ne découvre certaines espèces que maintenant ne veut pas dire qu’il s’agisse de « nouvelles espèces », il y a même fort à parier que la plupart soient plus anciennes que la nôtre…
cirdan
C’est une bonne remarque ! Mais l’égocentrisme de l’homme fait partie de son ADN et ça ne date pas d’aujourd’hui
rexxie
Et on en a éteint combien déjà?
Zathuro
De nouvelles victimes sur la funeste liste de l’extinction animale à cause de l’homme. Mais qu’ont les laisses en paix ces animaux ! ils n’ont pas besoin de nous pour vivre. Ils vont en faire quoi? les disséquer, voir comment ils se reproduisent, l’interaction avec leur environnement… intérêt humain futile. Le régne animal sera encore là quand 99% des espèces auront été anéanties par l’homme et qu’il aura lui-même disparu.
mnemiopsis
Il y a une erreur monumentale dans cet article: ce ne sont pas 71 espèces découvertes en 2019, ce sont 71 espèces découvertes en 2019 par des chercheurs de l’Académie des Sciences de Californie (qui sont une très petite portion des chercheurs ayant décrit de nouvelles espèces en 2019).<br /> Je vous laisse regarder combien d’espèces sont décrites chaque année dans le journal scientifique Zootaxa: https://www.mapress.com/j/zt/issue/archive
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une vidéo du Galaxy Z Flip de Samsung en fuite sur les réseaux
Le nouveau Microsoft Edge va bloquer les téléchargements de logiciels indésirables
Luc Julia, co-créateur de Siri :
Batterie externe 26800mAh FOXONU à moins de 20€ pendant les soldes Amazon
Soldes Cdiscount : Maxtor M3 disque dur externe 4 To à seulement 79,99€ au lieu de 119,00€
Le Sénat accueille les pétitions des citoyens et peut même les transformer en proposition de loi
Microsoft : une Xbox One X édition
Sur un plateau | Votre chronique jeu de société fait le tour des As d'Or 2020
Haut de page