La société danoise Vestas travaille sur des éoliennes zéro déchet

22 janvier 2020 à 15h00
0
Eolienne

L'enseigne danoise Vestas, qui est le premier fabricant d'éolien au monde, a annoncé sa volonté d'étendre ses efforts en matière de développement durable. La société affirme vouloir proposer, d'ici 2040, des éoliennes ne produisant aucun déchet.

L'objectif doit être atteint par l'adoption d'une « économie de type circulaire » dans la conception, la production, le service et la fin de vie des appareils. L'initiative a son importance : une étude de l'université de Cambridge estime que d'ici 2050, les pales à elles seules représenteront plus de 43 millions de déchets.

Les éoliennes poussent, les déchets aussi

Le marché de l'éolien est en pleine croissance. Le secteur offshore doit peser à lui seul pour 1 trillion de dollars en 2040 selon un rapport de l'agence internationale de l'énergie (AIE). D'après le site Planète Energie, cette croissance était comprise entre 10 et 40 % par an début de la décennie 2010. Mais cela pose des questions concernant le recyclage : si les éléments métalliques, comme le mât et le rotor (90 % du poids de l'ensemble), se recyclent sans grande difficulté, il n'en va pas de même pour les matériaux composites des pales, généralement à base de fibres de verre ou de carbone.


Parallèlement, la production de l'éolienne comporte aussi une empreinte carbone. Avec le développement du secteur, l'empreinte carbone de Vestas a ainsi augmenté de 34 % entre 2015 et 2018 selon les chiffres de Bloomberg.

Objectifs progressifs

La société entend donc changer de cap. Pour atteindre son objectif, qui serait une première dans le secteur d'après Renewable Energy Magazine, l'entreprise basée à Aarhaus a ajouté qu'elle allait présenter une nouvelle stratégie de gestion des déchets dans les deux ans. Tommy Rahbek Nielsen, Directeur d'opération chez Vestas, a déclaré dans un communiqué qu' « en tant que plus grand fournisseur mondial d'énergie éolienne, Vestas a la responsabilité d'éliminer les déchets de sa chaîne de production », ajoutant que « l'énergie éolienne va continuer de croître rapidement, donc le temps de l'approche conservatrice est derrière nous ».


Vestas compte étudier tous les cycles de vie d'une éolienne pour améliorer le taux de recyclabilité des pales et des nacelles. Dans un premier temps, l'enseigne entend se concentrer sur l'amélioration de la recyclabilité des pales. Des objectifs intermédiaires doivent être ajoutés. Aujourd'hui, ce taux est de 44 % : Vestas compte le porter à 50 % d'ici 2025, et à 55 % d'ici 2030. Des initiatives doivent être spécifiquement lancées pour l'amélioration du recyclage des matériaux composites et Vestas souhaite mettre en place un nouveau processus de déclassement des pales.

Source : CNBC
13
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top