L'ONU prépare un texte visant à protéger un tiers de la biodiversité mondiale

14 janvier 2020 à 14h00
0
08672812-photo-abeille-biodiversite.jpg

La COP15 se tiendra au mois d'octobre 2020 à Kunming, en Chine. Celle-ci doit prévoir une feuille de route mondiale pour la préservation et le sauvetage des écosystèmes. En attendant, la Convention sur la diversité biologique (CDB) émise par les Nations Unies a fourni la première ébauche d'un texte dont les 17 objectifs visent à protéger près d'un tiers de la planète, sur terre et en mer.

Derrière un objectif de « Vivre en harmonie avec la Nature » d'ici 2050, le texte compte des suggestions bien concrètes.

Étendre les zones de conservation

Le ministère de l'Écologie et de l'Environnement chinois, Li Ganjie, a déclaré dans le communiqué de presse des Nations Unies : « Ce thème vise à promouvoir la construction d'un avenir commun pour toute vie sur Terre et à souligner que les êtres humains et la nature ne partagent qu'une seule planète. La nature doit être respectée, utilisée de manière durable et préservée, ceci afin d'atteindre d'ici 2050 la vision de la Convention sur la diversité biologique « Vivre en harmonie avec la nature » ».


Le texte sera ainsi négocié à la COP15, en octobre. En l'état, il propose de « protéger les sites d'importance particulière pour la biodiversité au moyen d'aires protégées, et d'autres mesures efficaces de conservation par zone » couvrant « au moins 30 % des zones terrestres et marines avec au moins 10 % sous stricte protection ». Les ONG regroupées sous le nom « Campaign for Nature » ont cependant fait part de leur inquiétude concernant l'absence de détails quant à la gestion de ces espaces protégés.

Les objectifs d'Aichi de nouveau sur la table

La CDB évoque également dans son texte le rôle de la déforestation, de la surpêche, de la chasse, du changement climatique, de la pollution et des espèces invasives dans la dégradation de la biodiversité. Selon elle, 75 % de l'environnement terrestre et 66 % de l'environnement marin auraient été touchés par les activités humaines, des chiffres qui s'appuient sur les conclusions des experts en biodiversité de l'ONU (IPBES). Parmi ses autres mesures, il suggère ainsi de « réduire d'au moins 50 % la pollution causée par l'excès d'éléments nutritifs, les biocides, les déchets plastiques et autres sources de pollution ».


Si ces propositions jugées « ambitieuses » par Aleksandar Rankovic, expert à l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) sont maintenues, la COP15 renouvellerait ainsi les objectifs d'Aichi. Ce plan stratégique formulé en 2010 visait lui aussi à « Vivre en harmonie avec la Nature », notamment par l'extension de zones protégées d'ici 2020.

Notons cependant que la plupart de ces objectifs n'ont pas été atteints. Une histoire qui risque de se répéter à partir d'octobre.

Source : Le Monde
Modifié le 14/01/2020 à 15h52
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top