La fin des dinosaures : une étude raconte les minutes qui ont suivi l'impact de l’astéroïde

Marion LHostis Contributrice
22 septembre 2019 à 17h40
0
Terre continents

L'étude s'est penchée sur la composition des roches qui se sont constituées sur le cratère laissé par l'impact du choc de la météorite sur la Terre.

Cet événement signe l'entrée dans une ère géologique que nous connaissons bien, puisque c'est celle dans laquelle nous vivons : le Cénozoïque. C'est à partir de cet instant que l'extinction des dinosaures a débuté, laissant ensuite la place aux premiers mammifères.

Des roches extraites sur le cratère de Chicxulub

L'histoire commence il y a à peu près 66 millions d'années - on vous épargne les milliers et les centaines de milliers d'années - lorsqu'un gigantesque astéroïde percute la surface de la Terre et en tue les mémorables occupants d'alors : les dinosaures.

Il y a trois ans, un groupe de scientifiques s'est formé pour constituer l'Expédition 364, qui s'est rendue dans le cratère de Chicxulub, l'endroit qui a subi l'impact du fameux astéroïde. Ce lieu iconique se situe dans le golfe du Mexique, au nord-ouest de la péninsule du Yucatan. Ces scientifiques y ont récolté des morceaux de roches prélevés sur les bords extérieurs du cratère. Ils ont ainsi pu récupérer des masses rocheuses cylindriques à une profondeur de 1 334 mètres sous le fond marin. Ces extraits de roche ont ensuite été découpés pour que des fragments soient étudiés par des spécialistes de différents horizons et notamment des géologues.


Les couches successives qui composent les extraits rocheux sont les témoins directs des événements de ce jour apocalyptique. En effet, à la manière des cernes d'un arbre, ces cylindres renferment le récit de ce qu'il s'est produit juste après l'impact. Depuis 2016, les géologues étudient ces précieuses données et ont ainsi pu reconstituer l'histoire, couche par couche, minute par minute.

Un apport sur la chronologie des événements

Juste après l'impact, un dépôt de roches en fusion et de suévite (une brèche d'impact) à gros grain s'est ainsi formé sur une épaisseur d'un peu plus de 40 mètres. Dans l'heure qui a suivi, de la suévite constituée de particules légèrement plus fines, a pris place sur 10 mètres d'épaisseur. Encore quelques heures, et une couche de 80 mètres de sédiments s'est installée à son tour. À la fin de cette journée extraordinaire, le reflux du tsunami a rapporté une quantité impressionnante de divers matériaux provenant de la région et même d'endroits beaucoup plus éloignés.

En moins de 24 heures, le cratère a donc été recouvert par une couche de 130 mètres d'épaisseur composée de divers sédiments.

Les trente années qui ont suivi ce jour incroyable semblent avoir été marquées par un changement radical du climat, les températures ayant chuté d'une vingtaine de degrés sur l'ensemble de la planète. Ce bouleversement climatique pourrait s'expliquer par la présence importante de soufre dans l'atmosphère qui aurait formé un écran autour de la Terre, empêchant les rayons du soleil de réchauffer la surface de la planète.


Aussi, l'étude en question vient confirmer la théorie selon laquelle la quantité de soufre agglomérée serait due à l'impact de l'astéroïde sur la Terre. En effet, aucune trace de soufre n'a été retrouvée dans le trou qu'a laissé la météorite alors que les roches alentours en contenaient.

Source : El País
Modifié le 23/09/2019 à 08h25
7 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top