Le budget consacré aux énergies renouvelables bondit dans le projet de loi de finances pour 2021

18 septembre 2020 à 15h49
8
parc-éolien.jpg © Pixabay

La ministre de la Transition écologique a annoncé, jeudi, que le soutien aux énergies renouvelables sera augmenté de près de 25% dans le prochain budget de l'État, soit une enveloppe de 1,3 milliard d'euros.

Alors que les discussions sur le projet de loi de finances pour 2021 débuteront dans le courant du mois d'octobre à l'Assemblée nationale, le ministère de la Transition écologique a publié une note, jeudi 17 septembre, dans laquelle il affirme, chiffres à l'appui, le soutien du gouvernement envers le développement des énergies renouvelables en France. Histoire de rester dans les clous de l'objectif de 33% d'énergies renouvelables d'ici 2030, contre 17,9% l'an dernier.

Un soutien aux énergies renouvelables de 6 milliards d'euros en 2021

Dans le projet de loi de finances pour 2021, le gouvernement entend augmenter le budget alloué au soutien aux énergies renouvelables de 1,3 milliard d'euros, soit une augmentation de 25% pour un budget qui dépasserait ainsi les 6 milliards d'euros. C'est tout simplement le double par rapport au budget de 2012.

« Tout le monde ne le réalise peut-être pas, mais environ un cinquième de l’énergie produite en France aujourd’hui provient des énergies renouvelables. Les éoliennes, les panneaux solaires, le biogaz ou encore l’hydraulique ne sont pas des sources d’appoint pour notre pays, mais bien des piliers de la production française d’énergie », a réagi la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

La crise sanitaire a attiré l'attention sur les énergies renouvelables

De façon générale, la France poursuit l'objectif de la neutralité carbone à horizon 2050. Cela passera notamment par le développement des énergies alternatives, l'éolien terrestre par exemple, avec une capacité de production qui devrait être doublée d'ici 2028, et un appel d'offres lancé chaque année pour des projets d'éolien en mer. Après la Normandie, un débat public est ouvert depuis le mois de juillet concernant l'attribution d'un parc éolien en mer en Bretagne. Un troisième devrait suivre pour un projet d'installations en Méditerranée.

Celle du photovoltaïque doit être multipliée par cinq. L'État a aidé à l'installation de 2,7 GW d'électricité photovoltaïque ces trois dernières années. Et les projets se multiplient. La méthanisation n'est pas laissée de côté et la filière d'injection de biogaz se développe avec une capacité de production cumulée de 2,7 TWh/an (térawatt-heure).

L'État rappelle que la crise sanitaire a contribué à éveiller les consciences et à prouver les capacités certaines des énergies renouvelables. « Au printemps dernier, leur protection a atteint, certains jours, plus de 35% de la production totale d'électricité, sans difficulté notable sur la stabilité du système électrique dans son ensemble », nous indique le ministère, convaincu, comme le reste du gouvernement, que l'avenir du pays passe par les énergies renouvelables, au service de l'emploi et de la transition écologique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
Blues_Blanche
Est-ce que les barrages hydroélectriques sont comptés dans le renouvelable ?<br /> La méthanisation semble aussi avoir de la marge de progression.
nirgal76
Objectif de neutralité carbone ? le photovoltaique est plus élevé que le nucléaire
Kagoudusud
Il manque toujours les chiffres de productions d’électricité par technologie.
DrDre10
Ben voyons, que la part de renouvelable ait monté pendant le confinement quand la consommation a chuté et que les EnRi sont prioritaires sur le réseau ce n’est pas très surprenant.<br /> Que ça n’ait pas posé de soucis avec un parc de nucléaire et de fossile pilotable pour compenser n’est pas non plus une surprise.<br /> La vraie question c’est veut on payer en double (puissance EnRi + backup/stockage) ou en simple (essentiellement du pilotable plus un peu d’EnRi).<br /> On passe régulièrement des jours consécutifs en Europe quasiment sans vent, et ça arrive donc aussi la nuit et/ou en hiver.<br /> Quant à la biomasse elle est souvent pas si propre (besoin de ne consommer pas plus que l’on produit en 1 année, impact sur la déforestation ou le changement d’affection de terres agricoles : si on produit de l’électricité, on va chercher la nourriture ailleurs)<br /> Le nucléaire est une des meilleures énergies sur les points suivants :<br /> - co2 (2 à 3x moins de co2 que l’éolien)<br /> - pilotable (contrairement au PV et à l’éolien)<br /> - matières premières par kWh (là encore moins que l’éolien en cuivre, acier et béton)<br /> - morts par kWh (parmis les plus bas taux en énergie pilotable)<br /> - emprise au sol (bien moindre que le PV ou l’éolien)<br /> Les quelques inconvénients (volume de déchets faible mais existant) sont largement compensés par les points forts (et surtout sont gérables «&nbsp;plus tard&nbsp;» quand l’urgence est à gérer le changement climatique)
cyrano66
Objectivement le nucléaire est la meilleure source d’énergie industrielle disponible à notre époque. Et L’une des plus propre au sens CO2 du terme.<br /> Par contre elle n’a pas « quelques » mais de sérieux inconvénients societaux.<br /> Une politique énergétique ça ne se cale pas sur 10 ans mais sur 30 voir 50 ans. Et concernant le nucléaire ses impacts sont mêmes sur plusieurs siècles.<br /> Dans les choix a faire Clairement le nucléaire fait peur, et cette angoisse justifiée ou non doit être prise en compte par les décideurs politiques si ils veulent pouvoir gouverner sans se mettre une partie de la population à dos.<br /> équilibrer le mix avec d’autres source d’énergie est plutôt Sain.<br /> Les autres sources connues sont le fossile ou le renouvelable.<br /> Le fossile il en est juste hors de question et de toute façon à part le charbon la France n’a pas les ressources de base nécessaire en pétrole. Donc la voie fossile dans le mix n’est pas une piste à développer.<br /> Donc Il ne reste Que le renouvelable.<br /> La ressource est là, son problème majeur est son ’intermittence qui ne répond pas à nos besoins. On peut espérer que d’ici quelques années il existera des solutions de stockage propre et peu cher mais on en est pas là aujourd’hui.<br /> Donc conjointement c’est aussi nos modèles de consommation qui doivent évoluer. Consommer moins d’énergie et la consommer mieux et sortir du modèle actuel exponentiel.
cyrano66
Blues_Blanche:<br /> Est-ce que les barrages hydroélectriques sont comptés dans le renouvelable ?<br /> Oui<br /> Kagoudusud:<br /> Il manque toujours les chiffres de productions d’électricité par technologie<br /> J’ai déjà partagé ce lien sur ce forum.<br /> https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/le-panorama-de-lelectricite-renouvelable#Lesdocuments<br /> Pour moi La meilleure source d’information vient du gestionnaire de réseau HT.<br /> RTE publie chaque année l’origine de l’électricité qu’il transporte et un panorama du renouvelable.<br /> Pour la France Le site d’RTE est une mine d’informations quand on s’intéresse au sujet.
Blues_Blanche
Merci de ta réponse. Je comprends mieux les 1/5 de l’énergie renouvelable en France. Il y a hélas peu de possibilités sur le développement de l’hydrolique.<br /> Je vais regarder ton lien
cyrano66
Il y’en a quand même.<br /> 13 projets retenus d’une puissance totale de 38 MW dont 28 MW sur des sites nouveaux.<br /> Mais pour des raisons évidentes ça devient compliqué de développer l’hydraulique terrestre.
Kagoudusud
Merci à Cyrano66 pour le lien, c’est très instructif.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

iOS 14.2 permettra d'utiliser Shazam depuis le panneau de contrôle
Allongé et endormi
La blockchain optimise la vie des co-propriétaires sud-coréens
Google révèle les futurs émojis fournis avec Unicode 13.1
La caméra de surveillance Xiaomi Mi Home 1080P de nouveau sous la barre des 30€
Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites aux US dès dimanche
Roger Carel, voix de C3-PO mais aussi d'Astérix, est décédé
Michel Ancel (Rayman, Beyond Good & Evil...) met un terme à sa carrière dans le jeu vidéo
Facebook : les lunettes de réalité augmentée pourraient être autonomes
Demain, Google Chrome devrait regrouper vos onglets automatiquement
Haut de page