La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020

16 septembre 2020 à 16h06
31
raffinerie pétrole © shutterstock.com
© Shutterstock.com

Le géant du pétrole a présenté trois scénarios plausibles concernant l’évolution de la consommation du pétrole et de ses dérivés pour les 30 prochaines années, et la tendance est plutôt à la baisse.

Dans le meilleur des cas, pour BP, la demande va se stabiliser puis diminuer lentement, la faute aux énergies renouvelables. Un mal (pour les pétroliers) pour un bien (la planète), toutefois la demande de gaz naturel pourrait continuer d’augmenter jusqu’en 2050.

Trois scénarios envisagés par BP

Le géant BP vient de publier ses prévisions pour les trois prochaines décennies, afin d’évaluer la demande mondiale en pétrole à venir. Trois scénarios réalistes ressortent de l'étude, établis selon les évolutions potentielles du secteur et le développement des énergies renouvelables.

Le premier, le plus favorable à BP et nommé « Business as usual », suppose une stabilisation de la demande au cours des prochaines années puis une baisse lente et régulière jusqu’en 2050. Dans ce scénario, la demande en gaz naturel continuerait d’augmenter.

Dans ses deux autres projections, BP envisage une chute beaucoup plus rapide de la demande en pétrole. Dans le scénario « rapide », la demande pourrait être réduite de moitié d’ici 30 ans, ramenant le niveau de production à « seulement » 50 millions de barils par jour au lieu du double actuellement. Dans le dernier scénario, la baisse serait encore plus importante, avec une demande limitée à 20 millions de barils par jour, soit 20 % de notre consommation de 2020, d’ici 2050.

Dans les deux derniers scénarios, la demande en gaz diminue également.

Quel avenir pour BP dans ce contexte ?

Dans le scénario intermédiaire, la consommation de pétrole augmenterait au cours des dix prochaines années avant de baisser. Dans le dernier scénario, elle serait déjà en train de se réduire. Les prochaines années confirmeront certainement l’une de ses trois hypothèses.

BP a dévoilé en début d’année ses ambitions dans le domaine des énergies renouvelables. Le géant ne compte pas disparaître, mais se renouveler en axant son développement sur les nouvelles énergies renouvelables. Dans ce domaine les investissement de l'entreprise vont passer de 500 millions de dollars par an à 5 milliards de dollars d’ici dix ans.

Source : Fool

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
24
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Hyundai finalise l'acquisition de Boston Dynamics et son robot chien
EHang nous dévoile son impressionnant taxi drone, qui a franchi l'étape des vols tests en Asie (Vidéo)
L'UE appelle à l'interdiction de la notation sociale et de la reconnaissance faciale dans les lieux publics
Aux États-Unis, une reconnaissance faciale défaillante empêche les demandeurs d'emploi de toucher leur chômage
E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)
VivaTech : Emmanuel Macron et Cédric O saluent le retour des grands salons (Vidéo Clubic)
Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Haut de page