Kodi 15.0 : multiples améliorations pour le logiciel multimédia

22 juillet 2015 à 16h29
0
Kodi 15.0 est finalisé et disponible. Un peu plus de six mois après la version précédente, la référence des environnements multimédia bénéficie d'une mise à jour itérative, qui n'apporte pas d'évolution majeure, mais de multiples évolutions bienvenues.

0190000008118108-photo-logo-kodi-15.jpg

Kodi 15.0, nom de code « Isengard » (une référence au Seigneur des Anneaux), améliore essentiellement l'interface :
  • Kodi présente désormais les chapitres d'un film ou d'un fichier vidéo sous forme d'une mosaïque de captures d'écran. La nouvelle version apporte au passage la prise en charge du chapitrage des fichiers MKV.

  • Dans le même ordre d'idée, les bandes son et les sous-titres multiples sont désormais présentés sous la forme d'une liste facilitant considérablement leur sélection.

  • Kodi 15 accueille par ailleurs une fonction dite d'adaptive seeking, de balayage adaptatif. Le pas des avances rapides augmente en fonction du nombre de pressions successives. Dorénavant, cinq pressions sur la flèche droite avanceront de 10, puis de 30, puis de 60 s, etc., et plus simplement de cinq fois 10 s.

  • En termes d'interface enfin, concluons avec la refonte du gestionnaire d'extensions, qui permettent de se confectionner un centre multimédia sur mesure (skins, scrapers, services en ligne, etc.).

Premiers pas pour le décodage matériel du HEVC

En coulisses, le successeur de XBMC passe de la bibliothèque FFmpeg 2.4.4 à la version 2.6.3, publiée en mai dernier. La nouvelle version majeure 2.7.2 vient seulement de sortir cette semaine, trop tard pour être intégrée à cette version de Kodi. La quasi-totalité des codecs audio et vidéo sont quoi qu'il en soit pris en charge, y compris le HEVC, le codec de l'ère Ultra HD, en décodage software, gourmand en puissance et en énergie. Mais Kodi s'ouvre au décodage matériel du HEVC, dans un premier temps sur Windows via DirectX Video Acceleration (DXVA) avec un GPU compatible.

Enfin, Kodi comble une multitude de bugs et fait table rase du passé, en se délestant de code obsolète et de fonctions peu utilisées. Certaines plateformes sont en contrepartie abandonnées, tels que les décodeurs reposant sur une version antérieure à Android 4.2, les Apple TV de 2e génération (via aTV Flash) ou les anciens Mac mini avec une version antérieure à OS X 10.7 Lion. Mais précisons à ce propos qu'un ordinateur miniature à 100 euros tel qu'un Intel Compute Stick ou assimilé avec Windows convient, pour le HEVC, ou bien un Raspberry Pi 2 à 50 euros (boîtier et transformateur compris) avec OSMC pour ceux qui s'en tiennent en H.264.

Kodi 15.0 « Isengard » est disponible dès à présent sur notre logithèque.
D'autres plateformes et d'autres détails sont disponibles à cette adresse. Des distributions Linux

0118000008118142-photo-kodi.jpg
0118000008118140-photo-kodi.jpg
0118000008118144-photo-kodi.jpg

Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouvelle génération de systèmes pression
The Surge : le nouveau Deck 13 (Lords of the Fallen) à la GamesCom
Marissa Mayer n'a toujours pas remis Yahoo à flot, mais confirme son cap
Plus de 2000 appareils sur Windows 10 seraient en préparation
Infos US de la nuit : Qualcomm va supprimer 15 % de ses effectifs
<b>Joyeux Noël</b>
À quoi ressemblerait Star Wars en réalité virtuelle ?
Resident Evil 2 Reborn : le remake fait par des fans arrive cet été
Des images inédites capturées au Tour de France avec les GoPro
Google Drive s'immisce au sein des applications de Microsoft Office
Haut de page