Proche de la bourse, Twitter veut lever 1 milliard de dollars

Thomas Pontiroli
04 octobre 2013 à 11h44
0
En forte croissance et avec de belles perspectives devant lui, Twitter va entrer en bourse très prochainement et escompte lever 1 milliard de dollars, malgré quelques craintes sur sa rentabilité.

0104000005220714-photo-logo-twitter-bird.jpg
L'entrée en bourse de Twitter est imminente. Le réseau de microblogging avait annoncé début septembre qu'il allait entrer sur les marchés financiers. Dans un nouveau document remis auprès du gendarme de la bourse aux États-Unis (la SEC), on apprend que Twitter espère lever 1 milliard de dollars, soit la plus grosse opération dans la high tech depuis Facebook en 2012.

Ce document est aussi l'occasion de prendre connaissance des performances financières de la société. Twitter a réalisé 253,6 millions de dollars sur le premier semestre 2013, ce qui est plus du double que l'année dernière à la même période. Sur l'ensemble de 2012, le chiffre d'affaires de la société, tiré de la publicité, se montait à 316,9 millions de dollars.

D'après le cabinet d'analyse eMarketer, les perspectives d'évolution pour Twitter sont excellentes. Dans une étude publiée en mars, l'institut anticipe un chiffre d'affaires de 950 millions de dollars pour 2014 et de 1,3 milliard de dollars pour 2015. Alors qu'une large part de l'audience s'est déportée sur le mobile - comme sur Facebook - les revenus générés sur ce canal devraient être prometteurs selon eMarketer.

Des recettes doublées en un an

De 114 millions en 2012, ils devraient plus que doubler cette année pour atteindre 309 millions de dollars et 551 millions de dollars en 2014. C'est sur le mobile que Twitter fonde le plus d'espoirs. Twitter a profité des efforts sur mobile de Google et Facebook, qui ont tous deux accru leur offre publicitaire, et ont contribué à convaincre les annonceurs que c'est sur ce canal qu'il fallait se concentrer désormais.

Bien sûr, la société se doit d'avertir les investisseurs des risques planant sur son activité. Dans le prospectus d'offre publique de vente remis à la SEC, Twitter rappelle être extrêmement dépendant de la publicité - à hauteur de 87%, soit le même ordre de grandeur que pour Google et Facebook. Le réseau social précise en outre que les tarifs pratiqués sur sa plateforme sont sur une tendance baissière.

Une position forte sur mobile

Si la comparaison avec Facebook est tentante, rappelons que les deux sociétés évoluent différemment. Lors de son entrée en cotation en 2012, le réseau de Mark Zuckerberg n'offrait aucune perspective de monétisation sur mobile, alors que son audience s'y déplaçait pourtant massivement. Cela avait précipité son cours à la baisse jusqu'à la fin 2012. Dès lors que Facebook a réussi à introduire de la publicité sur mobile et à prouver que cela fonctionnait, le titre est alors reparti durablement à la hausse.

Dans le cas de Twitter, la situation est différente puisque la société a déjà réussi son pari sur mobile, duquel elle tire près de deux tiers de son chiffre d'affaires. Sur ses 218,3 millions d'utilisateurs fin juin, les trois quarts accèdent au service via leur mobile. Reste à savoir comment Twitter justifie sa perte nette enregistrée sur le premier semestre, de 69,3 millions de dollars, contre 49 millions l'année passée.

Il n'est pas improbable que ce trou dans les comptes soit lié aux différents rachats de la société. En février, Twitter s'offrait Bluefin, spécialiste des interactions entre la TV et le « deuxième écran » (tablettes et smartphones). Une acquisition chiffrée à 80 millions de dollars. En septembre, l'américain rachetait enfin MoPub pour près de 350 millions de dollars, un spécialiste de la publicité mobile.


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top