Google, Facebook, Pandora : le top 3 de la publicité mobile

Thomas Pontiroli
14 juin 2013 à 11h38
Google se taille la part du lion sur le marché publicitaire mobile. Avec plus de la moitié du secteur, le géant de la recherche en ligne dépasse de la tête et des épaules Facebook, Pandora et Twitter.

0104000006035866-photo-mcouponing-retail.jpg
Le géant de Mountain View confirme sa domination dans l'univers de la publicité, sur mobile également. Google a en effet gagné la moitié des 8,8 milliards de dollars dépensés par les annonceurs en 2012, révèle le cabinet eMarketer, soit 4,6 milliards exactement. Facebook, qui s'est lancé dans le chantier de la monétisation de son audience mobile l'an dernier, ne recueille encore qu'une faible part du gâteau, avec 0,5 milliard de dollars.

Mais les efforts du réseau social en la matière ont déjà prouvé qu'ils fonctionnaient. Avec plus de 755 millions d'utilisateurs sur mobile, Facebook a réussi au premier trimestre 2013 à réaliser tout de même un tiers de son chiffre d'affaires sur ses applications. Pour l'année en cours, eMarketer s'attend à ce que la société de Mark Zuckerberg augmenter ses recettes publicitaires mobiles de 333%, à 2 milliards de dollars.

Si Facebook pourrait peser cette année 13% du marché, Google continuera à progresser fortement selon le cabinet. « Cette année, Google va augmenter ses recettes plus vite que l'ensemble du marché grâce à la poursuite de la monétisation de YouTube et à une adoption croissante de la publicité en ligne », indique l'étude. Ses recettes mobiles devraient presque doubler en 2013, à 8,9 milliards de dollars.

Twitter en forte croissance également

Absent du top trois, Twitter a généré 114 millions de dollars en 2012, un chiffre qui devrait lui aussi doubler cette année. Mais au total, le site de microblogging restera un oisillon de la publicité sur mobile, avec seulement 3,6% de parts de marché. Au niveau de la répartition de son chiffre d'affaires, notons que plus de la moitié des recettes publicitaires de Twitter provient de ses applications pour smartphones.

Rappelons que l'apparition des tweets sponsorisés sur mobile date de la fin février 2012. D'ailleurs, c'est sur ce canal que le réseau social espère le plus de retombées ces deux prochaines années. Twitter a profité des efforts sur mobile de Google et Facebook, lesquels ont tous deux accru leur offre publicitaire, et ont contribué à convaincre les annonceurs que c'est sur ce canal qu'il fallait se concentrer désormais.

Au-delà des terminaux mobiles, Google reste le leader incontesté de la publicité en ligne, totalisant 32,7 milliards de dollars de revenus en 2012, soit près d'un tiers du marché. Un secteur dans lequel il est secondé par Facebook qui revendique 4,3 milliards de dollars, soit un peu plus de 4% du gâteau.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top