Twitter : la publicité vidéo débarque en France

01 juin 2018 à 15h36
0
Twitter Amplify, le format publicitaire vidéo présenté en mai dernier aux États-Unis, arrive ce lundi en France dans le cadre d'un partenariat avec la chaîne de télévision TF1. Une annonce qui va dans le sens des efforts entrepris par la firme dans le domaine de la social TV.

00FA000005220716-photo-logo-twitter-bird.jpg
Twitter poursuit ses efforts de monétisation de son audience. Ce lundi, il lance en France les premières publicités vidéo. Présenté en mai dernier aux États-Unis, « Twitter Amplify » débarque donc dans l'Hexagone sur la base d'un partenariat signé avec la chaîne de télévision TF1.

Aux États-Unis, Twitter travaille d'ores et déjà avec un nombre bien plus significatif d'acteurs. Il compte notamment parmi les 16 partenaires dévoilés au moment de la présentation du format des marques reconnues telles que la NBA, la chaîne Bloomberg, la major Warner Music ou encore le service de vidéos Vevo.

Le principe est on ne peut plus simple. Lors de la diffusion d'une émission ou d'un autre évènement, Twitter va cibler les utilisateurs potentiellement intéressés par le thème, au vu des sujets de discussion dont ils ont pris part sur le site de microblogging. Celui-ci se chargera ensuite de diffuser le contenu vidéo sur leurs fils de tweets, accompagné d'un petit spot publicitaire de 8 secondes. Et ce quand bien même l'internaute ne serait pas abonné au compte du média partenaire.



Les chaînes de télévision misent de plus en plus sur les réseaux sociaux, et en particulier Twitter, pour présenter et relayer leurs programmes. Twitter a de son côté bien compris la tendance, en réalisant plusieurs investissements auprès de spécialistes du second écran et d'analyse de tendances. La semaine dernière, nous apprenions par exemple le rachat de Trendrr, une start-up spécialisée dans l'analyse des relations entre télévision et réseaux sociaux. Plus tôt cette année, il avait conclu pareille opération en s'offrant Bluefin Labs, spécialiste des interactions écrans TV / terminaux mobiles.

L'objectif est clair : ouvrir de nouvelles voies de monétisation et de relais de croissance. Interrogée par l'AFP, Véronique Bergeot, la directrice générale de Social Moov, avait fait savoir que l'achat par un annonceur d'un sujet sponsorisé placé sur le réseau en « Trending Topics » (le top des sujets les plus discutés sur le réseau social, ndlr), se négocie aux alentours de 5 000 euros pour 24 heures, contre 200 000 dollars aux États-Unis. La marge est encore grande.

Ces dernières semaines, Twitter a également bouclé la composition de son équipe basée dans l'entité parisienne, en plaçant à sa tête Olivier Gonzalez, autrefois directeur général de Hi-Media Advertising, une régie publicitaire Internet. Celui-ci sera spécifiquement chargé de gérer les offres commerciales ainsi que les produits publicitaires du site de microblogging.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rumeur : Apple lancerait en septembre un programme de reprises d'anciens iPhone (màj)
Bon plan : un lecteur offert pour l'achat de 5 Blu-ray
Intel : 42 nouveaux processeurs, Pentium, Core i3 et i5 passent à Haswell
4G : après avoir attaqué la décision, Free profitera du refarming
PRISM : Microsoft et Google vers les tribunaux pour informer les internautes
L'adoption de Windows 8 progresse, celle de Windows XP s'essouffle
Alibaba ferme l'accès à Yahoo! China et migre les internautes vers Taobao
Montres connectées : Google confirme le rachat en 2012 de Wimm Labs
KDE Connect facilite la gestion d'un smartphone Android depuis Linux
Live Japon : Magazines de mangas, un pas vers le numérique
Haut de page