Google+ : prêt à renverser Facebook ?

0
Il serait injuste, pour ne pas dire malhonnête, de prétendre que Google n'avait pas saisi très tôt l'importance des réseaux sociaux. Dès janvier 2004 - soit un mois avant Facebook ! - Orkut est lancé sans grand enthousiasme. Pas de chance, en dehors d'un gros succès au Brésil et en Inde, le service ne parviendra jamais à convaincre le reste du monde. Deux ans plus tard ce sera au tour de Jaiku, un site de micro-blogging équivalent de Twitter (sorti à la même période, l'histoire se répète !) et là encore l'échec sera au rendez-vous peut-être en raison d'un nouveau manque flagrant de soutien d'une maison mère décidément bien hésitante.

01C2000004483974-photo-dossier-google-orkut.jpg

Sept ans plus tard, Orkut est toujours en beta, une mauvaise habitude chez Google.


Un léger manque de cohérence

Ensuite viendra Lively, sorte d'ersatz du très populaire Second Life. Six mois après sa mise en service, rebelote, Google ne peut que constater l'échec et enterre le projet. Pour mieux se lancer dans l'élaboration de Wave, un puissant outil de travail collaboratif présenté en fanfare comme une réinvention de l'e-mail. Aujourd'hui, l'e-mail est toujours là et Google Wave a été remis aux mains de la Fondation Apache, Mountain View ne s'en souciant plus. Malgré tout, l'entreprise n'abandonne pas ses efforts pour percer dans le social et présente dès février 2010 sa nouvelle tentative, Google Buzz. Moins complexe que Wave, Buzz souffrira de son intégration au chausse-pied dans Gmail. Le service paraîtra beaucoup trop intrusif aux yeux de beaucoup et soulèvera d'innombrables problèmes concernant la confidentialité des données. Les multiples efforts pour corriger le tir n'y feront rien, Buzz disparaît des écrans radars quelques mois seulement après sa mise en route.

01C2000004483982-photo-dossier-google-buzz.jpg

La promesse était belle, le résultat... un peu moins


A ce stade, on aurait bien vu Google abandonner et s'en aller bouder dans son coin. L'ennui, c'est que l'entreprise n'a pas le choix, tant la pression des concurrents la pousse systématiquement dans les cordes. Alors quelle solution, un énième nouveau produit ? Ce n'est pas le manque d'initiative qui fait défaut à Google. La firme peut elle enfin apprendre de ses erreurs et proposer un vrai produit séduisant ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top