La reconnaissance faciale fait son entrée sur Google+, mais demande la permission

09 décembre 2011 à 13h26
0
00FA000004812570-photo-find-my-face.jpg
A l'instar de Facebook, Google+ intègre désormais la reconnaissance automatique des visages les photographies. Une fonction néanmoins optionnelle, pour éviter tout intrusion inopinée sur les comptes des utilisateurs.

La reconnaissance faciale automatique de Facebook est critiquée depuis son lancement, et fait même l'objet de virulentes attaques de la part de la CNIL allemande : c'est sans doute pour cette raison que Google n'a pas pris le risque de l'imposer à la communauté des utilisateurs de Google+, qui rassemblerait, selon la firme, 40 millions d'utilisateurs.

Nommé Find My Face, le module de reconnaissance faciale n'est pas activé par défaut et nécessite une opération de l'utilisateur pour l'être : il faut se rendre dans les paramètres du compte pour l'activer. Pour l'instant, l'option n'est pas visible pour tous les utilisateurs, cette dernière étant actuellement en cours de déploiement.

Google+ continue donc d'intégrer joyeusement des fonctions déjà utilisées sur son principal concurrent, Facebook, mais se montre plus prudent. Reste à savoir si cette stratégie sera payante sur la durée.

0226000004812568-photo-find-my-face.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top