Google Wallet s'ouvre à de nouveaux usages pour devancer Apple (màj)

20 septembre 2013 à 12h11
0
Mise à jour le 20/09/2013 à 12 h 11

Dont acte ! Deux jours après avoir pris un nouveau départ sur Android, l'application Google Wallet a débarqué hier soir sur iPhone.

Comme on le prédisait, Google a libéré son application de tout prérequis technique, en la dotant de nouveaux services, pour lancer un nouvel assaut vers le marché porteur du paiement mobile.

000000F006654486-photo-google-wallet-sur-iphone.jpg

L'application Google Wallet pour iOS est donc disponible depuis hier soir sur l'App Store américain. Le service n'est effectivement opérationnel qu'aux États-Unis. Quoi qu'il en soit excepté le paiement sans contact via NFC, on retrouve les mêmes fonctions que sur Android : virement d'argent par email, cartes de fidélité et coupons de réduction.



Publication initiale le 18/09/2013 à 17 h 41

Alors qu'on prête depuis peu à Apple l'intention de lancer sa propre solution de paiement mobile, Google publie une mise à jour majeure de son application Google Wallet, lourde d'implications.

00C8000006649378-photo-logo-google-wallet.jpg

Google Wallet s'ouvre à des millions de nouveaux utilisateurs

Si Google Wallet reste pour l'heure réservé aux américains, il a brusquement décuplé sa portée avec sa dernière mise à jour, publiée hier. Désormais l'application est effectivement compatible avec la quasi-totalité des smartphones Android (version 2.3 ou ultérieure).

Le paiement sans contact via NFC demeure impossible pour les abonnés de trois des quatre principaux opérateurs américains, qui ont choisi une solution concurrente (Isis). Mais Google tient néanmoins à démocratiser le paiement mobile avec son service, avant qu'Apple n'impose le potentiel standard Beacon, probablement avec l'espoir de séduire les acteurs (opérateurs et commerçants) qu'il n'a pas encore séduits.

Une alternative à PayPal et Passbook

Sans NFC, Google Wallet peut dorénavant servir d'alternative à PayPal d'une part et au Passbook d'Apple d'autre part.

L'application permet notamment de transférer de l'argent vers n'importe quelle résidant américain disposant d'une adresse email, comme le permet Gmail depuis le Google I/O 2013 mais aussi et surtout comme le permet PayPal. L'émetteur du paiement paie une commission si les fonds sont prélevés de son compte en banque, pas s'ils le sont de son porte-feuille Google. Le bénéficiaire peut quant à lui créditer un compte Google Wallet ou demander un virement.

Tout comme l'application Passbook d'Apple, Google Wallet peut en outre porter des cartes de fidélité virtuelles, mais aussi des coupons de réduction obtenus en magasin ou sur Internet, en particulier sur la nouvelle version de Google Maps.

Sans NFC et avec ces nouveaux services, enfin, Google peut lancer Google Wallet sur d'autres plateformes, à commencer par iOS, comme il l'a d'ailleurs promis un temps. Et qui sait Google adoptera peut-être lui aussi le Bluetooth Low Energy pour effectuer des paiements sans contact, tant qu'il parvient à s'imposer.

000000F006649380-photo-google-wallet-envoi-d-argent.jpg
000000F006649382-photo-google-wallet-bons-de-r-duction.jpg

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top