Facebook lance un nouvel algorithme, Click-Gap, pour lutter contre les fake news

Alexandre Boero Contributeur
15 avril 2019 à 07h06
0
facebook fake news
Shutterstock.com

Le réseau social vient de lancer plusieurs nouvelles fonctionnalités destinées à limiter la propagation des fausses informations dans son feed.

Si vous suivez un minimum l'actualité de Facebook, vous savez qu'il n'est pas rare que le réseau social soit vu comme un hébergeur de fake news. Pour lutter contre le phénomène, les responsables de la division intégrité de Facebook, Guy Rosen et Tessa Lyons, viennent d'annoncer la mise en place de Click-Gap, un algorithme déjà actif censé réduire la diffusion des contenus dit de « mauvaise qualité » sur le fil d'actualités, comme les fausses informations.

Un algorithme lointain cousin de PageRank de Google


L'algorithme est conçu pour fonctionner -cela ne vous surprendra pas- de manière automatique. L'outil doit bannir les contenus non qualitatifs du news feed de Facebook. Les équipes de la firme américaine se sont pour cela inspirées de ce que Google fait avec le PageRank, son algorithme d'analyse des liens lancé il y a une vingtaine d'années.

Concrètement, Click-Gap scanne et cartographie le web planétaire de façon à identifier les sites qui reçoivent une quantité de trafic disproportionnée provenant de Facebook même. Si l'algo émet un doute sur une page, alors Facebook fait en sorte que celle-ci soit bien moins visible dans le news feed. « Cela peut être le signal qu'un domaine a du succès sur le news feed d'une façon qui ne reflète pas son autorité en dehors du réseau social et qu'il produit du contenu de faible qualité », se justifie l'entreprise.

Les équipes de Facebook renforcent la détection des contenus faux et violents au sein des groupes


Facebook ne s'arrête pas là et un garde un œil très attentif sur ce qu'il se passe à l'intérieur des groupes, dont certains se livrent même à des activités parfaitement illégales à la vue de tous. Le réseau social a annoncé que les groupes allaient être placés sous surveillance des algorithmes, qui pourront supprimer des liens de qualité médiocre contenus dans des publications de groupes.

« Jusqu'à maintenant, nous identifions et écartions les groupes nuisibles, qu'ils soient publiés, fermés ou secrets. Nous pouvons désormais détecter de manière proactive de nombreux contenus violents postés au sein de groupes avant même que quelqu'un ne les signale, et parfois même avant que des personnes les voient », indique Facebook. Les administrateurs des groupes vont par ailleurs devoir davantage contrôler le contenu posté. S'il s'avère que ces derniers valident des posts comprenant de fausses informations ou contraires aux conditions de Facebook, les groupes concernés seront tout simplement fermés.

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top