Facebook lance un nouvel algorithme, Click-Gap, pour lutter contre les fake news

le 15 avril 2019
 0
facebook fake news
Shutterstock.com

Le réseau social vient de lancer plusieurs nouvelles fonctionnalités destinées à limiter la propagation des fausses informations dans son feed.

Si vous suivez un minimum l'actualité de Facebook, vous savez qu'il n'est pas rare que le réseau social soit vu comme un hébergeur de fake news. Pour lutter contre le phénomène, les responsables de la division intégrité de Facebook, Guy Rosen et Tessa Lyons, viennent d'annoncer la mise en place de Click-Gap, un algorithme déjà actif censé réduire la diffusion des contenus dit de « mauvaise qualité » sur le fil d'actualités, comme les fausses informations.

Un algorithme lointain cousin de PageRank de Google


L'algorithme est conçu pour fonctionner -cela ne vous surprendra pas- de manière automatique. L'outil doit bannir les contenus non qualitatifs du news feed de Facebook. Les équipes de la firme américaine se sont pour cela inspirées de ce que Google fait avec le PageRank, son algorithme d'analyse des liens lancé il y a une vingtaine d'années.

Concrètement, Click-Gap scanne et cartographie le web planétaire de façon à identifier les sites qui reçoivent une quantité de trafic disproportionnée provenant de Facebook même. Si l'algo émet un doute sur une page, alors Facebook fait en sorte que celle-ci soit bien moins visible dans le news feed. « Cela peut être le signal qu'un domaine a du succès sur le news feed d'une façon qui ne reflète pas son autorité en dehors du réseau social et qu'il produit du contenu de faible qualité », se justifie l'entreprise.

Les équipes de Facebook renforcent la détection des contenus faux et violents au sein des groupes


Facebook ne s'arrête pas là et un garde un œil très attentif sur ce qu'il se passe à l'intérieur des groupes, dont certains se livrent même à des activités parfaitement illégales à la vue de tous. Le réseau social a annoncé que les groupes allaient être placés sous surveillance des algorithmes, qui pourront supprimer des liens de qualité médiocre contenus dans des publications de groupes.

« Jusqu'à maintenant, nous identifions et écartions les groupes nuisibles, qu'ils soient publiés, fermés ou secrets. Nous pouvons désormais détecter de manière proactive de nombreux contenus violents postés au sein de groupes avant même que quelqu'un ne les signale, et parfois même avant que des personnes les voient », indique Facebook. Les administrateurs des groupes vont par ailleurs devoir davantage contrôler le contenu posté. S'il s'avère que ces derniers valident des posts comprenant de fausses informations ou contraires aux conditions de Facebook, les groupes concernés seront tout simplement fermés.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
scroll top