Facebook et Instagram : le nationalisme et le séparatisme bannis de leur réseau

29 mars 2019 à 11h40
14
facebook stop.png
-Crédits : Facebook)

La société a annoncé, mercredi, l'interdiction du nationalisme et du séparatisme blancs sur ses réseaux sociaux Facebook et Instagram, pour lutter contre la propagation des discours de haine.

Facebook a annoncé des mesures importantes moins de 15 jours après l'attentat islamophobe de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a coûté la vie de 50 personnes. La société, qui veut limiter les discours de haine, a publié un communiqué, le 27 mars 2019, dans lequel elle indique appliquer dès la semaine prochaine l'interdiction totale « des éloges, du soutien et de la représentation du nationalisme blanc et du séparatisme blanc sur Facebook et Instagram ».

Facebook muscle sa lutte contre les discours haineux

Alors que jusqu'à maintenant, Facebook n'interdisait que l'expression du suprématisme blanc, le réseau social a décidé de bannir le nationalisme blanc et le séparatisme, qui consiste pour ce dernier en la volonté de bâtir une société qui ne serait composée que de personnes blanches. Facebook affirme ne s'être auparavant pas attaqué à ces deux types de discours en raison des « concepts plus larges » qu'ils pouvaient évoquer, comme la fierté américaine pour le nationalisme et le séparatisme basque, par exemple.

Après avoir constaté « le chevauchement entre le nationalisme blanc, le séparatisme blanc et la suprématie blanche », Facebook indique que les internautes pourront toujours clamer leur fierté au sujet de leur héritage ethnique, mais que le réseau social ne tolérera plus les éloges ni le soutien du nationalisme blanc et du séparatisme blanc à l'avenir.

Redirection vers une association de lutte contre les discours haineux en fonction des termes de recherche

Facebook annonce par ailleurs son intention de rediriger l'internaute qui recherche des termes ou groupes liés au suprématisme blanc vers la page d'une association qui lutte contre les discours haineux.

Si le leader des réseaux sociaux s'engage depuis plusieurs mois dans la lutte contre les contenus haineux grâce à des outils basés sur le machine learning et à l'intelligence artificielle, la firme reconnaît avoir encore beaucoup de travail à faire.

Nul doute en tout cas que les efforts entrepris par Facebook, dont la plateforme aura permis d'héberger - même provisoirement - des contenus liés à l'attaque meurtrière de Christchurch, pourraient pousser d'autres plateformes comme Twitter, Amazon ou YouTube à elles aussi revoir leur politique sur les contenus haineux.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
0
Zourbon
et pour les comptes sur facebook qui affichent le drapeau ou des publications pro Israel, qui dans sa constitution et dans les faits prônent le suprémacisme juif et le séparatisme ?<br /> On a pourri la vie à l’Afrique du Sud qui était dans une situation bien plus compliqué (16 millions de gens de couleurs pour 3 millions de “blancs”) mais on trouve normal que Israel passe entre les mailles du filet de la censure
sexeplat
Facebook c’est israélien ,il sont pour la colonisation de la suprématie d’Israël
strati33
On devrais bannir aussi le nationalisme et le séparatisme “jaune fluo” ! lol
lopaq_0
Les 3 commentaires si dessus vous sont offert par dieudo &amp; soral corporation
deps
ça s’appelle ne pas avoir un QI inférieur a 80
gugus71
C’est quoi ces commentaires du dessus ? Pas très intelligent…<br /> Mais bon, pour revenir à l’article, c’est déjà une bonne démarche qui va certainement épuré (un peu) le nombre de commentaires haineux et de propagandes extrémistes en tout genre, tant mieux.
_0-0
Pour informer certains :<br /> https://www.ndf.fr/politique/27-03-2019/nouvelle-zelande-le-terroriste-est-dextreme-gauche/<br /> …
_0-0
Merci pour ces précisions Samsara69<br /> Les 4 Vérités – 19 Mar 19<br /> Nouvelle-Zélande : ce que cachent les médias - Les 4 Vérités<br /> Dire que le massacre dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande est un acte monstrueux n’est pas humainement contestable : comment peut-on... Lire plus »<br /> « The nation with the closest political and social values to my own is the People’s Republic of China”<br /> “La nation avec les valeurs politiques et sociales les plus proches des miennes est la République Populaire de Chine. »<br /> Breitbart – 16 Mar 19<br /> Christchurch Killer: Nation with Closest 'Values to My Own Is the People's...<br /> The man allegedly responsible for the shootings at mosques in New Zealand wrote that the political system he most admires is communist China. <br />
masaku
C’est vrai que le “nationalisme” au sens ou on considère juste vouloir défendre sa nation et en être fier c’est vraiment très très vilain !! Le Nationalisme c’est pas forcément être un raciste suprémaciste blanc.<br /> Ce qui me dérange avec cette façon de faire c’est qu’ils font aux autres ce qu’ils ne s’appliquent pas à eux même.<br /> Et aussi le fait que comme toujours avec la “Censure” c’est de savoir QUI décide de ce qui est Correct de dire ou de penser…<br /> C’est justement quand on commence à limiter notre liberté d’expression que l’on touche les frontières du vrai Totalitarisme!<br /> Parce que faudrait tout de même rappeler que les USA c’est quand même un pays avec des drapeau nationaux partout…<br /> Un pays qui nous fait de la propagande pro US Army etc à longueur de temps dans toute leur production de “Entertainment”<br /> Sont fort ces ricains, ils veulent conquérir le monde (a coup de bombes et de manipulation géopolitique, (coucou la syrie, l’irak et la libye) et le convertir à leur idéologie anglo-saxone. Mais dénoncent ceux qui veulent simplement rester comme ils sont de “Vilains nationalistes” !!
mcbenny
Bah dites-donc, elles sentent rudement bon vos sources M. “.”<br /> J’ai vomi. 2 fois.
haliway
Je ne vois pas le rapport entre un islamophobe et un nationaliste ou un séparatiste. Merci les bons raccourcis surtout quand cela touche la communauté blanche… (d´ailleurs c´est quoi du nationalisme blanc ou un séparatiste blanc ? Un kosovar qui avait voulu la séparation c´est donc un bon gros enfoiré ? N´importe quoi. Exemple le nationalisme corse est donc interdit sur FB car ils sont blancs ?). Et comme d´hab bizarrement dans ce cas de figure, le pas d´amalgame n´existe pas… surtout pour UN SEUL mec qui, à mon avis, est un peu défoncé dans la tête pour citer les jeux vidéos, le parti communiste chinois, la communauté musulmane des petites villes en FRANCE, DonalD Trump et j´en passe et des meilleurs. Il aurait regardé Top Chef, il aurait attaqué avec un plat à tarte ?<br /> Non mais sérieusement, si ca avait été un maori, on aurait dit quoi ? un asiatique ? Ca sent plutot la préparation des présidentielles américaines face à Trump… De plus je ne vois pas pourquoi cela n´inclut pas tout le monde (quid des suprémacistes noirs par exemple)
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Borderlands 3 enfin officialisé via un trailer inédit
Gérald Darmanin propose la suppression de la redevance audiovisuelle
Porsche Taycan : le constructeur partage le résultats des derniers tests du modèle
La PS5 et la Xbox Scarlett devraient être au-dessus des 10,7 Teraflops de Google Stadia
Iliad (Free) et Maxime Lombardini risquent une amende après le rachat avorté de T-Mobile US
SFR dépasse Free pour devenir le deuxième opérateur mobile de France
🔥 Bon plan : Où acheter le Oneplus 6 et 6T au meilleur prix ?
🔥 Bon plan : 1 an d'abonnement offert à Switch Online avec Amazon Prime
La présidente de Tesla soutient les sorties de Musk sur Twitter
Samsung répond à la supposée fragilité du Galaxy Fold en vidéo
Haut de page