🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Phone : Facebook veut savoir qui vous appelez pour mieux vous cibler

01 juin 2018 à 15h36
0
Après s'être attaqué au SMS, avec son application voire avec sa plateforme Messenger, Facebook pourrait s'attaquer, ou plutôt s'immiscer, dans les appels téléphoniques.

Facebook connait vos centres d'intérêt, vos fréquentations, depuis quelques années les lieux que vous fréquentez, désormais il détecte même vos intentions (mariage, suicide...) en fonction de ce que vous échangez en public ou en privé. Il pourrait bientôt savoir qui vous appelez, et quand.

Votre précieux journal d'appels

C'est du moins ce que laisse penser une capture d'écran que plusieurs informateurs ont transmis au site Internet américain Android Police. L'image révèle prématurément l'existence d'un projet qui est expérimenté en interne.

Ce projet est tout simplement baptisé « Phone ». La capture montre un encart identique à ceux avec lesquels Facebook invite ses membres à tester une nouvelle application ou un nouveau service. En l'occurrence cet encart explique que « Phone est une nouvelle application qui montre des informations sur l'appelant et qui filtre automatiquement des numéros communément bloqués ». Le texte est accompagné d'une icône semblable à celle de la fonction téléphone des smartphones Android.

00A0000007973091-photo-google-dialer-icon.jpg
L'icône du composeur de Google sur Android

Des fonctions serviables en échange d'un ciblage encore meilleur

On n'a que ces informations mais on comprend que Facebook envisage de proposer à ses membres de remplacer l'application téléphone d'origine des smartphones Android par sa propre application. Pour séduire les utilisateurs, celle-ci offrirait quelques fonctions serviables, on peut imaginer qu'elle afficherait le nom des appelants même s'ils n'étaient pas dans vos contacts (vraisemblablement en respectant les paramètres de confidentialité de chacun), ainsi que leur photo, et qu'elle empêcherait le démarchage par téléphone à la manière d'un filtre anti-spam pour emails.

En échange, Facebook pourrait exploiter le journal d'appel de ses membres pour affiner d'un cran supplémentaire son ciblage. Le réseau social pourrait identifier lesquels de ses amis on appelle le plus, pour optimiser le flux d'actualité personnalisé et donc augmenter le temps passé sur le réseau social. Mais il pourrait aussi et surtout identifier les commerces et les prestataires de services auxquels vous avez affaire, afin d'explorer de nouveaux horizons publicitaires. Par exemple, il se pourrait qu'un utilisateur ne consulte jamais le site Internet ou la page Facebook d'une chaîne de restaurants, mais qu'il l'appelle quotidiennement pour réserver.

Le journal d'appel est un moyen supplémentaire, et potentiellement moins redondant que d'autres, pour profiler les utilisateurs. Il revêt ainsi un enjeu important pour Facebook, qui peut amener ses utilisateurs à lui en donner l'accès.

0190000007973085-photo-facebook-phone.jpg

Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Futuremark annonce une nouvelle version de son 3DMark
Informatique : Pôle emploi note un faible recul du chômage
Un site pour revivre en temps réel la mission Apollo 17 sur la Lune
Bouygues Telecom lance son réseau dédié à l'Internet des objets
Magic Band : Disney investit 1 milliard de dollars dans un bracelet connecté pour ses parcs
Parse for IoT : Facebook veut sa place dans la maison connectée
E-commerce : la Commission européenne vise un marché unique numérique
Galaxy S6 et S6 Edge : Samsung ouvre les précommandes, pas de 128 Go en France
Microsoft, Apple, Google et Facebook s'engagent contre la surveillance en ligne
Pour tester l'ergonomie de votre site, embauchez un homme ivre
Haut de page