Facebook : la FTC sommée d'enquêter sur la Timeline

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004837728-photo-facebook-europe.jpg
Aux USA, l'Electronic Privacy Information Center (EPIC) a envoyé un courrier à la Federal Trade Commission (FTC) pour demander à l'organisme d'enquêter sur une possible violation de la vie privée liée à la nouvelle Timeline de Facebook, qui fait remonter des informations jusque-là enfuies dans le compte de l'utilisateur.

« Avec la Timeline, Facebook a encore une fois pris le contrôle de données utilisateurs, et rend des informations jusque-là passées et inaccessibles largement disponibles sans le consentement du membre » explique l'EPIC dans sa lettre. De fait, l'organisme soupçonne que les nouvelles pratiques de Facebook enfreignent la politique de la vie privée pourtant si ardemment défendue ces derniers mois par le réseau social.

Une lettre ouverte qui intervient quelques semaines après la médiatisation de l'accord à long terme passé entre Facebook et la FTC : le réseau social a en effet consenti à faire l'objet d'audits réguliers de la part de la Federal Trade Commission, tous les 2 ans durant 20 ans. A la suite de cet accord, Mark Zuckerberg a déclaré vouloir rendre les pratiques de Facebook « plus transparentes» et a commencé par détailler les méthodes du site en matière de publicité. Mais de toute évidence, cela ne suffit pas à calmer les chiens de garde de la vie privée : le courrier de l'EPIC évoque par exemple la nouvelle rubrique « santé et bien-être » qui encourage les utilisateurs à dévoiler leurs antécédents médicaux. Une pratique jugée délicate et trouble pour l'organisme, qui précise que Facebook a déjà collaboré avec des sociétés pharmaceutiques pour des campagnes publicitaires : « L'usage fait par Facebook des campagnes publicitaires en lien avec la santé a pour le Center for Digital Democracy a déposer une plainte auprès de la Commission l'année dernière » explique le courrier.

En somme, une fois encore, la question de la publicité ciblée est au centre des interrogations et l'EPIC estime qu'en piochant dans d'anciennes publications tout en encourageant les membres du site à donner de nouvelles informations, Facebook aura de quoi étayer ses partenariats publicitaires. Reste à savoir si la FTC sera réceptive aux soupçons de l'EPIC, qui, finalement, oublie un élément important dans le processus : l'utilisateur lui-même qui, encouragé ou non, est plus que jamais face à la réalité de la persistence des informations fournies à Facebook.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Finlande : un FAI est sommé de bloquer The Pirate Bay
Canonical présente son système Ubuntu TV
Opera Software dévoile l'Opera Store sur TV connectées
Numericable avance sa
CES 2012 : Huawei lance le P1 S, Android 4.0 et 6,68 mm
CES 2012 : OLPC dévoile la XO 3.0, sa tablette à 100 dollars
Microsoft déploie une mise à jour de routine pour Windows Phone
CES 2012 : Gametel, manette de jeu pour iOS et Android
HTC et Motorola s'attendent à des résultats décévants
Insolite : un iPad chute de 30 000 mètres... et fonctionne toujours
Haut de page