Publicité en ligne : Facebook joue la carte de la transparence

22 décembre 2011 à 14h01
0
03394840-photo-facebook-credits.jpg
Face à la polémique concernant l'utilisation des données de ses utilisateurs pour afficher de la publicité ciblée, Facebook a décidé de jouer la carte de la transparence en mettant en ligne une page dédiée à ses pratiques publicitaires. Une façon d'amorcer également les actualités sponsorisées.

« Ce sont les publicités qui nous permettent de vous proposer Facebook gratuitement » : sur la page dédiée à la question de la publicité, le réseau social de Mark Zuckerberg ne tourne pas vraiment autour du pot. Pour autant, cet « à propos » tombe à pic, à l'heure où la publicité ciblée fait débat et alors que Facebook s'apprête à lancer les actualités sponsorisées, c'est-à-dire de la réclame au sein même du flux d'actu des utilisateurs, en mettant en avant les interactions des amis avec des pages fans qui monétisent les publications.

Le réseau social commence par décrire la façon dont sont conçues les publicités qui apparaissent sur le site, expliquant que les entreprises définissent elles-mêmes leurs cibles, et que Facebook se contente ensuite d'afficher la publicité en fonction de ces critères. La plateforme précise que « si vous voyez une publicité qui ne vous intéresse pas, il vous suffit de cliquer sur le « x » pour la faire disparaître » tout en proposant un lien permettant de visualiser les dernières réclames affichées sur le compte de l'utilisateur, pour éventuellement faire sa « sélection ».

« Facebook ne vend pas vos informations personnelles »

Concernant l'utilisation qui est faite des données des utilisateurs, le réseau social met les pendules à l'heure: « Facebook ne vend pas vos informations personnelles. Les revenus de Facebook sont basés sur la diffusion de publicités. La vente de vos informations n'est pas dans l'intérêt de Facebook. » Une nuance importante qui a pour objectif de mettre en avant que les données ne sortent pas du site, ce qui n'empêche cependant pas ce dernier de les utiliser dans le cadre de la diffusion de publicités en cercle fermé, et gérées par Facebook lui-même, puisque ce sont les entreprises qui se chargent d'élaborer leurs campagnes.

La mise en ligne de cette page suit la dynamique de clarté qui semble être l'une des priorités de Facebook depuis l'annonce de la mise en place des audits par la FTC. Mark Zuckerberg lui-même s'était d'ailleurs engagé à faire de Facebook « le leader en termes de transparence et de contrôle de la confidentialité ». Si, côté transparence, le pari semble être en bonne voie d'être tenu, le réseau social a encore du travail pour régler certains points encore problématiques en termes de confidentialité, notamment concernant la suppression des données personnelles et certaines fonctions comme la suggestion des tags de photos. Des points que le réseau social s'est engagé hier à améliorer durant le premier semestre de 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top