Facebook pourrait revoir sa politique de traitement des données personnelles

01 juin 2018 à 15h36
0
La Federal Trade commission (FTC) américaine devrait obliger le réseau social à modifier ses méthodes de traitement des informations personnelles. Ce nouveau contrat avec les autorités viserait à obliger l'envoi d'une notification à tous les utilisateurs en cas de « changement matériel rétroactif » des paramètres de confidentialité.

00B4000002058062-photo-ftc-logo.jpg
00B4000003191078-photo-facebook-logo.jpg
Selon des sources familières au dossier, la FTC américaine serait proche de signer un accord avec Facebook en matière de traitement des données personnelles. Précisément, la Commission chargée du Commerce pourrait obliger le réseau social à prévenir tous ses utilisateurs en cas de changement matériel rétroactif de sa politique de confidentialité (paramètres de confidentialité).

Selon le Wall Street Journal, Facebook devrait également se plier à des audits réguliers et indépendants pendant 20 ans. De cette manière, le réseau social devrait être épargné par les plaintes portant sur le traitement des informations personnelles de ses utilisateurs.

Ces changements éventuels sont la conséquence de plaintes initiées par l'Electronic Privacy Information Center qui avait demandé à la FTC d'enquêter sur les changements dans les conditions d'utilisation de Facebook. A l'époque, l'organisation avait sévèrement critiqué le fait que certaines informations privées étaient passées par défaut en public.

L'Europe s'interroge également

La semaine dernière, l'eurodéputée Françoise Casteix a invité la Commission européenne à se pencher sur la politique de conservation des données de Facebook. Dans une question écrite adressée à l'institution communautaire, elle estimait que « Facebook conserve sur le long terme les données de ses utilisateurs sans que ces derniers ne puissent donner leur consentement explicite à cette utilisation de leurs données, contrairement à ce que prévoit la directive européenne sur la protection de la vie privée ».

La commission dispose de trois semaines pour se prononcer sur cette question et déterminer si le réseau social observe correctement la législation communautaire en la matière.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

 Bing remet au goût du jour la sélection manuelle des sites
AMD Opteron 4200 et 6200 : l'architecture Bulldozer déclinée pour serveur
Adobe publiera le SDK de Flex auprès de la Fondation Apache Software
L'Etat accorde 100 millions d'euros sur 2 ans pour Internet par satellite
Virgin Mobile SubliSIM : nouveaux forfaits low cost en réponse aux opérateurs historiques
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page