Vie privée : l'Allemagne attaque Facebook pour la persistance de ses cookies

Par
Le 03 novembre 2011
 0
00fa000004262050-photo-facebook-zuckerberg.jpg
La CNIL allemande continue de se pencher sur les pratiques de Facebook en matière de protection de la vie privée, et soutient que le réseau social continue de suivre les utilisateurs même lorsque ces derniers suppriment leur compte.

Si Facebook a déjà fait l'objet de critiques concernant le suivi de ses membres déconnectés de leur compte, la CNIL allemande va plus loin et accuse le réseau social de ne pas désactiver automatiquement ses cookies quand l'utilisateur supprime son compte du site. « Certains cookies sont conservés même lorsque l'utilisateur quitte Facebook. Ils sont stockés pendant deux ans et peuvent continuer à identifier l'utilisateur » explique un rapport publié par l'autorité de protection des données du land d'Hambourg.

Johannes Caspar, le responsable de l'organisme, précise que tout ceci est fait sans l'autorisation de l'internaute et que, de fait, Facebook devrait les supprimer pour être en conformité avec la loi européenne concernant la vie privée. « Les arguments de Facebook qui explique les utilisateurs doivent rester reconnaissables après leur départ pour garantir la sécurité du service ne tient pas debout » ajoute Caspar. « L'enquête laisse entrevoir que Facebook créé des profils de suivi des internautes » estime-t-il.

Bloomberg ajoute que Facebook a immédiatement réagi en expliquant dans un communiqué qu'il ne pistait pas les utilisateurs qui suppriment leur compte - le réseau social a d'ailleurs corrigé plusieurs cookies en septembre pour les rendre totalement anonymes. Une déclaration qui ne satisfait pas la CNIL d'outre-Rhin, qui désire plus de transparence de la part du réseau social. Pour rappel, l'Allemagne s'est déjà récemment dressée contre le site concernant sa fonction de reconnaissance faciale, et ne devrait pas stopper là son enquête concernant les pratiques du réseau social.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top