Suivi des utilisateurs déconnectés : Facebook va corriger 3 cookies

Par
Le 27 septembre 2011
 0
00fa000004605470-photo-facebook-f8-zuckerberg-opengraph.jpg
Suite au tollé provoqué par les découvertes du développeur Nik Cubrilovic, Facebook a réagi en annonçant la modification de trois des cookies générés par le site dans les 24 heures. Le réseau social s'était pourtant défendu de s'en servir pour « suivre » ses utilisateurs déconnectés.

Le week-end dernier, le développeur et hacker Nic Cubrilovic a publié un billet sur son blog, exposant le fait que plusieurs cookies générés par le réseau social étaient encore actifs même quand l'utilisateur en était déconnecté. Par la voix d'un développeur de Facebook, le site a expliqué le but n'était pas de « traquer » l'utilisateur, mais de le protéger tout en lui facilitant l'accès au réseau social.

Une explication qui n'a pas empêché la polémique de s'installer, à l'heure où Facebook se montre de plus en plus intrusif sur le Web en général - Spotify étant le dernier exemple en date. Hier dans la journée, des ingénieurs américains de Facebook ont pris contact avec Nic Cubrilovic : à la suite d'une discussion de quarante minutes, les représentants du réseau social ont indiqué au codeur australien qu'ils allaient régler le problème. « Ils ont pour objectif de fixer la question d'ici demain. Il y aura toujours des cookies, mais ils ne seront plus identifiables » a-t-il déclaré au site Smarthouse.

L'ironie de la situation, c'est que Nic Cubrilovic avait tenté d'approcher Facebook en décembre 2010 et en janvier 2011 pour alerter le réseau social du problème. Il aura fallu que ce dernier soit rendu public pour que Facebook se penche dessus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Facebook

scroll top