Nicolas Sarkozy souhaite créer un Conseil du Numérique

17 décembre 2010 à 15h25
0
Lors d'un déjeuner avec certains membres de la NetEconomie, le chef de l'Etat a donné quelques pistes de réflexion sur l'économie du numérique. Sans évoquer l'intérêt relatif de ce rendez-vous, la réunion a servi à comprendre la direction que souhaite prendre Nicolas Sarkozy sur le terrain de la lutte contre le téléchargement illégal.

00FA000002718930-photo-nicolas-sarkozy.jpg
La mesure la plus intéressante semble être la volonté de créer un Conseil du numérique, sorte de cabinet chargé d'organiser des consultations (non obligatoires) sur des sujets numériques. Ce médiateur donnerait alors son avis sur l'Hadopi, la taxe Google, la Loppsi... Ce qui ressemble fort à un étage (facultatif) de plus dans la hiérarchie de décision n'est pas nouveau. Comme le rappelle Zdnet, Eric Besson avait déjà proposé la création d'un tel conseil en 2008.

Autre point évoqué par le président de la République, l'Hadopi. Selon lui, une Hadopi 3 pourrait bien voir le jour prochainement, une sorte d'amélioration des conditions de fonctionnement de l'autorité. Ce point reste critiquable sur l'agenda politique. Au vu des retards de l'Hadopi, du succès mitigé de la Carte Musique, on est en droit de se demander comment de nouvelles dispositions pourront être rapidement mises en place.

Rien de bien affriolant donc suite à ce déjeuner. Mis à part la volonté ré-affichée du chef de l'Etat de se saisir de la question du numérique. Pendant ce rendez-vous, l'Assemblée nationale adoptait d'ailleurs de nouvelles mesures dans le cadre de la Loppsi 2. Le filtrage et l'interdiction de sites pédopornographiques sans aucun recours au juge ou encore la création d'un délit d'usurpation d'identité en ligne ont ainsi été votés. Un coup de billard à deux bandes ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top