Insolite : il utilise un drone pour faire entrer de la drogue en prison

Par
Le 12 mars 2014
 0
La police australienne a arrêté un homme qui utilisait un drone pour alimenter une prison en drogue. De quoi ternir un peu plus l'image de ces appareils qui prennent de plus en plus de place dans le paysage.

00fa000006652808-photo-drone.jpg
Déjà pointés du doigt concernant les questions de vie privée mais également les dangers d'une chute potentielle, les drones civils n'arrêtent pas de faire parler d'eux, et pas forcément en bien. La preuve avec ce nouveau fait divers venu d'Australie, où la police locale a arrêté un homme qui s'en servait pour faire passer de la drogue dans une prison.

Dimanche 9 mars, un homme a été arrêté à proximité de la prison de Ravenhall, près de Melbourne. Il était en train d'utiliser un petit drone de type quadricoptère dans l'optique d'introduire de la drogue, en petite quantité, dans l'enceinte de l'établissement pénitentiaire. La police ne précise pas si le drone avait déjà servi cet objectif avant l'arrestation, mais l'individu de 28 ans était en possession de drogue et avait l'intention de passer à l'acte ou de récidiver.

Cette arrestation s'ajoute à une liste déjà longue d'usage illicite de drones dans des situations similaires, comme le rapporte la BBC : en novembre 2013 aux Etats-Unis, quatre hommes avaient été arrêtés après avoir utilisé un hélicoptère téléguidé pour introduire du tabac dans une prison de l'Etat de Géorgie. Le même mois, un drone était utilisé pour survoler une prison au à Québec, au Canada.

En France, l'usage des drones fait actuellement débat, notamment après des poursuites lancées à Paris et Nancy à l'encontre d'utilisateurs de drones ayant survolé des lieux publics dans autorisation.

+ Pour aller plus loin : Droit de filmer, voler en ville : 10 questions à se poser avant d'acheter un drone
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Insolite

scroll top