Quand une sonnette connectée est victime d'un bug, des visiteurs lointains s'invitent chez les gens

18 mai 2016 à 11h18
0

La Ring Doorbell Pro est une sonnette connectée qui dispose d'une caméra permettant aux habitants de savoir qui est en train d'attendre devant leur porte, et ce, où qu'ils se trouvent. Mais quand un bug mélange les flux de caméras, c'est la panique.


L'histoire peut prêter à sourire mais, quand on y pense, on peut facilement imaginer l'inquiétude qu'ont pu ressentir les propriétaires d'une Ring Doorbell Pro touchée par ce bug malheureux. Cette sonnette connectée intègre une caméra qu'il est possible de relever à distance via Internet. Si quelqu'un sonne à la porte, le propriétaire de la caméra est averti sur son smartphone, peut regarder qui est devant chez lui, et peut même lui parler par l'intermédiaire d'un microphone et d'un haut-parleur.

Sur le principe, le système est ingénieux et intelligent. Mais l'appareil a rencontré un dysfonctionnement important chez certains utilisateurs : ces derniers étaient avertis que quelqu'un était en train de sonner à sa porte, alors que ce n'était pas le cas. Pourtant, lorsqu'ils visionnaient le flux vidéo, ils se retrouvaient bien face à un inconnu. En vérité, le système mis en place par l'entreprise Ring a été victime d'un bug qui a mélangé les flux vidéos des sonnettes.

0226000008445566-photo-ring-doorbell-pro.jpg

Évidemment, selon la configuration de l'installation, il peut s'avérer simple de deviner que quelque chose ne va pas et que la vidéo ne vient pas de devant la porte de son domicile. Reste qu'entre le fait de constater qu'un inconnu est devant la porte alors qu'on est pas chez soi, ou le fait de n'avoir personne sur son palier lorsqu'on va ouvrir la porte suite à un coup de sonnette, la situation doit franchement paraître étrange.

Un bug inquiétant



Selon la société Ring, qui commercialise la Ring Doorbell Pro, « seulement 10 cas ont été constatés sur les 4 millions d'appels passés par jour » via le système. L'entreprise explique le bug : « Nous utilisons des nombres aléatoires pour identifier les appels venant des produits Ring. Nous avons réalisé un bêtatest très important pour la Ring Doorbell Pro sur une version expérimentale du logiciel, et lorsque nous avons changé la version pour le lancement commercial, les numéros de certains clients se sont retrouvés dans deux bases de données différentes. Par conséquent, ces numéros d'identification d'appels ont été écrasés. » Ring explique ensuite être en train de « fusionner ces bases de données » pour empêcher le problème de se reproduire à l'avenir.

0320000008445568-photo-ring-doorbell-pro.jpg
Commercialisée depuis avril, la Ring Doorbell Pro est vendue 250 dollars.

A l'heure où les objets connectés sont de plus en plus présents dans toutes les parties de la maison, ce genre de bug pose question. En particulier vis-à-vis du fait que cette sonnette connectée, comme les autres produits du genre, est censée offrir une couche de sécurité supplémentaire au domicile de son possesseur. Même dans le cas où l'on admet que seul une dizaine d'utilisateurs ont été touchés, on peut considérer que c'est déjà trop.

A voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top