🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

La semaine anxiogène de Flock, avec des bouts d'Acta dedans

24 avril 2010 à 00h08
0
Des taxes, de la surveillance made in Hadopi et Acta, la semaine de Maître Flock nous rappelle que c'est bientôt fini de rire. Anxieux, notre dessinateur ? On profite de ces derniers instants de détente avant le filtrage tous azimuts : bienvenue dans l'actualité techno de la semaine vue par Flock. Heureusement, notre dessinateur nous rappelle que parfois la machine déraille...

Des rails, c'est bien dessus qu'est l'iPad, qui arrivera avec un peu de retard en France. Les pré-commandes seront ouvertes dans un peu plus de deux semaines, et avec elles, la taxe sur la copie privée. La Commission dédiée a voté à 12 voix contre 9 la taxation des ardoises numériques. L'iPad inaugurera la décision dès sa sortie, même si on ne connait pas encore la somme exacte qui sera prélevée en plus.

03138296-photo-ipad.jpg


Et en parlant de copie privée, un petit retour sur la stratégie mondiale de l'Acta pour assurer la défense des ayants-droits. Si cet Acta-ci est moins contraignant que notre Hadopi nationale sur certains points, avec notamment un recours au juge obligatoire, cet Acta-là n'a pas encore livré toutes ses subtilités. Révélées sous la pression d'eurodéputés, d'associations et d'internautes, les quelques informations que nous avons pu glâner indiquent clairement des méthodes de traçage proches de celles instaurées par l'Hadopi. Les réactions sont évidemment sévères du côté de certains eurodéputés comme Catherine Trautmann.

03138750-photo-acta.jpg


Côté Hadopi, les grosses machines de traque des adresses IP ont démarré. Le doute n'est plus possible, le forum officiel d'eMule ayant annoncé que six serveurs seraient utilisés par Trident Media Guard pour l'enregistrement des adresses. Les serveurs de cette société mandatée par l'Hadopi sont donc déconseillés par eMule, même si leur contenu peut paraître attractif pour toutes les générations. Evidemment, tout ça est en phase de test, mais la pression commence à se faire sentir pour les pirates.

03138312-photo-hadopi.jpg


Heureusement, heureusement... il y a encore des nouvelles qui viennent nous rappeler que la grosse machine à suivre tout le monde peut avoir des toussotements. Celui-ci est un peu anecdotique, l'un des membres d'Hadopi, Michel Thiollière, ayant décidé d'accepter la vice-présidence de la Commission de régulation de l'énergie, a quitté la Haute autorité. Cela dit, le Sénat a encore un peu de temps pour choisir un remplaçant à Michel Thiollière, puisque le décret d'application de la loi instaurant l'Hadopi n'a toujours pas été publié.

03138320-photo-thiolliere.jpg


Il y en a qui se cachent pour passer entre les mailles du fichage, et il y en a qui semblent en redemander. Pourtant, ce n'est pas volontairement que Wendy Southgate est présente 43 fois sur Google Street View, qui n'avait pas compris ce que faisait cette voiture avec un gros appareil photo : « Elle faisait le tour en roulant très, très lentement. » Cette Charlie de l'ère numérique a donc la chance d'avoir tous ses plus beaux profils sur Street View... Encore qu'intriguée par la voiture, elle n'a la plupart du temps pas pensé à se faire tirer le portrait autrement que de face.

03138324-photo-google-street-view.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Revue de Web : des oeuvres d'art en 3D et de l'alcool en 8 bits
Clubic Week : le retour du porno sur internet !
Blippy révèle les numéros de cartes de crédit de ses utilisateurs
Western Digital devient numéro un mondial du disque dur devant Seagate
YouTube Store : Google se lance sur le marché de la location, pour de bon ?
<b>Joyeux Noël</b>
Live Japon : la bulle 3D enfle encore, qu'en pense le public ?
Le Blu-ray d'Avatar illisible sur certaines platines
Dell prépare aussi deux tablettes Android
Collecte des données Wi-Fi : La Google Car mal vue en Allemagne
Haut de page