Regardez les villes grandir (et la nature en pâtir) avec Google Earth Timelapse

Google Earth
dennizn / Shutterstock.com

Google Earth Timelapse est désormais disponible sur mobile ! L'outil, qui permet de visualiser l'évolution sur ces 35 dernières années (de 1984 à 2018) de certaines régions de notre globe, s'appuie sur près de 15 millions d'images satellites via la plateforme cloud Google Earth Engine.

Grâce à sa dernière mise à jour, Google Earth Timelapse n'est désormais plus simplement disponible sur desktop mais aussi sur mobile et tablette. Cet outil, mis au point par CREATE Lab de l'université Carnegie-Mellon et qui fonctionne grâce à une animation HTML5, passe également au Material Design avec cette mise à jour et apporte deux ans d'images satellites supplémentaires.

Google Earth Timelapse débarque sur mobile

Pour créer ces animations, à l'échelle mondiale comme locale, Google s'appuie sur sa plateforme cloud Google Earth Engine qui lui permet de réunir et de combiner près de 15 millions d'images satellites provenant principalement de programmes d'études géologiques américains (US Geological Survey), ainsi que des programmes Landsat de la NASA et Sentinel de l'ESA.

L'impressionnante explosion urbaine de Las Vegas, Nevada, de 1984 à 2018

Un outil témoin de l'« anthropocène »

Si Google Earth Timelapse a d'abord été mis en place dans le but de rendre accessibles facilement au grand public ces données satellitaires et ainsi proposer une nouvelle façon d'observer notre planète, l'outil est vite devenu un instrument essentiel pour de nombreux médias, journalistes et scientifiques qui ont « utilisé cet ensemble de données pour aider à les dynamiques complexes à l'œuvre sur notre planète ». Si les médias ont ainsi pu donner vie à des reportages comme sur les inondations à Houston, les scientifiques ont quant a eux pu montrer, entre autres, une augmentation de 6 000 % des glissements de terrain sur une île de l'Arctique canadien depuis 1984.

Observer les transformations de notre planète

Timelapse fournit ainsi une vue sur l'évolution de certaines régions (espérons que cette fois-ci Google ait bien vérifié ne pas avoir divulgué des zones classées secret-défense), dont nombre d'entre elles témoignent d'une Terre en complète mutation, indéniablement entrée dans l'ère de l'anthropocène.

L'outil permet donc d'observer l'éclosion rapide des Palm Islands de Dubaï, la fonte du glacier Columbia en Alaska, l'impressionnante explosion urbaine de Las Vegas ou encore la déforestation de la forêt Amazonienne dans la région de Rondônia au Brésil, dont nous vous avions déjà parlé dans notre article dédié au Jour de la Terre, le 22 avril dernier.

Source : Blog Google.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page