🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
22 avril 2019 à 09h30
19
The Blue Marble
© NASA / Apollo 17

Célébré depuis 1970, le Jour de la Terre - Earth Day - est très certainement le mouvement environnemental le plus significatif à l'heure actuelle au niveau mondial.

Si cette journée est placée sous le signe de la sensibilisation aux causes environnementales et écologiques, elle a surtout pour mission de faire perdurer des actions concrètes et quotidiennes qui aident à diminuer notre impact sur l'environnement. Déplacés climatiques, pollutions de l'air et des océans, accélération de la fonte des glaces, déforestation et autres disparitions inquiétantes d'espèces, sont des conséquences directes des préjudices portés à l'environnement. Le Jour de la Terre veut faire entendre haut et fort que l'humanité peut aussi avoir un impact positif sur l'environnement en opérant des changements dans nos modes de vie.


La Terre vue depuis l'espace : une Pachamama fertile et nourricière

Si ces changements pour protéger l'environnement sont difficiles à mettre en œuvre et nécessitent une participation et un engagement certain, la civilisation moderne dispose néanmoins de larges moyens pour renverser la tendance, en particulier grâce aux sciences et technologies.

L'imagerie satellite en est un bon exemple et nous a permis, pour la première fois le 14 août 1959 avec Explorer 6, d'obtenir des images de la Terre vue depuis l'espace. Si cette prouesse a définitivement entériné la théorie des partisans de la Terre plate, elle a surtout autorisé de nombreuses avancées scientifiques et a complètement changé le regard que l'humanité portait alors sur le monde, à l'exemple de la célèbre The Blue Marble - La Bille bleue - capturée le 7 décembre 1972 par l'équipage d'Apollo 17 lors de leur voyage vers la Lune et que vous pouvez contempler ci-dessus.

Ce Jour de la Terre est donc une bonne occasion pour nous de relayer quelques splendides et saisissantes images qui montrent la diversité des paysages de la Terre, sa nature fertile et nourricière, mais aussi l'impact de notre civilisation.

Plancton bioluminescent - Mer Noire
© Norman Kuring / NASA

Capturée grâce au spectroradiomètre MODIS du satellite Aqua de la NASA, cette image obtenue par plusieurs passages successifs au-dessus de cette région nous montre une Mer Noire parée de tourbillons bleu turquoise. Il s'agit en fait simplement du flux des courants, mis en évidence ici par la présence massive d'un phytoplancton bioluminescent.

Grande barrière de corail - Australie
© ESA / Envisat

La grande barrière de corail, située dans l'Océan Pacifique, impressionne. Si elle est le plus grand système corallien du monde, elle est aussi la plus grande structure vivante sur notre Bille bleue et la seule visible depuis l'espace. Elle s'étend en effet sur plus de 2 000 km, couvrant ainsi une superficie d'environ 348 000 km2. Inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1981, elle est aujourd'hui en grand danger et menacée de disparaitre si la température et l'acidité des eaux continuent de monter.

© ESA / Envisat

Cette image animée montre le déclin spectaculaire de la Mer d'Aral entre 2006 et 2009. Partagée entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan, la Mer d'Aral était encore, dans les années 60, la quatrième plus vaste étendue lacustre du monde en s'étendant sur une superficie de près de 70 000 m2. Avec le détournement des principaux fleuves qui l'alimentaient (le Amou-Daria et le Syr-Daria) afin de permettre la production massive de coton dans une région qui ne s'y prêtait pas, la Mer d'Aral s'est rapidement asséchée pour ne recouvrir maintenant que 7 000 m2. Certainement la plus grande catastrophe environnementale du XXème siècle.

Chitokan
© NASA / EO-1

Située dans l'Océan Pacifique entre la péninsule du Kamtchatka et le nord du Japon, Chitokan est une île volcanique faisant partie de la « ceinture de feu ». Elle est ici entourée de banquise se déplaçant avec les courants. L'imageur terrestre avancé (ALI) du satellite Earth Observing-1 (EO-1) de la NASA nous offre une image en couleurs naturelles tout à fait saisissante.

Atoll de Cosmeledo
© NASA

L'Atoll de Cosmoledo se trouve aux Seychelles, dans l'océan Indien. Si le processus de formation d'un Atoll est tout à fait remarquable, ces petites îles coralliennes inhabitées sont aussi des lieux très importants pour la biodiversité. L'Atoll de Cosmoledo est à ce titre une zone de nidification pour de nombreuses espèces d'oiseaux.

Desert de Namib
Kompsat-2 / ESA

Non il ne s'agit pas d'un paysage martien, mais bel et bien du désert de Namib ! Il s'agit du plus ancien désert du monde et les dunes que nous pouvons voir sur cette image peuvent atteindre des hauteurs de 300 mètres ! La zone bleue et blanche est le lit d'une rivière asséchée, de l'eau y coule seulement après les quelques rares pluies qui tombent dans les montagnes de Naukluft à l'est.

amazon_deforestation_20120718.jpg
© NASA

Cette image satellite montrant une portion de la forêt amazonienne dans l'État de Rondônia dans la partie ouest du Brésil a déjà fait le tour du monde mais montre bien l'action de l'Homme sur son environnement. Il s'agit en effet de la partie la plus déboisée de la forêt amazonienne, avec une déforestation équivalente à la superficie de la Virginie Occidentale. Aujourd'hui, toutes les grandes forêts tropicales sont en danger, ces "poumons de la Terre" sont en grande partie sacrifiés pour laisser place à la production de denrées alimentaires.

The Black Marble
The Black Marble - © Suoni NPP / NASA

Paradoxalement, c'est une fois la nuit tombée que l'on perçoit le mieux la présence humaine.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
0
tmtisfree
Chaque culte a son (ou ses) jour(s), il faut bien renforcer périodiquement les croyances chez les dévots si on veut que l’argent continue d’affluer dans les ONG et autres officines escrolos, ou maintenir les peurs de fin du monde par tous les pseudo chevaliers blanc sauveurs de planète du clergé vert (et certains poseurs et polytocards opportunistes).<br /> aujourd’hui en grand danger et menacée de disparaitre<br /> #Infox ridicule : les coraux prospèrent et évoluent depuis 500 millions d’années pendant que la température, le niveau et le pH de l’eau jouaient les montagnes russes. Le blanchiment des coraux est un mécanisme d’adaptation aux variations naturellement larges des conditions d’habitat, comme pour le reste de la Nature.<br /> ces “poumons de la Terre”<br /> #Infox ridicule bis : la [O₂]atm provient historiquement des océans, et encore maintenant pour la plus grand part. La suppression hypothétique de la totalité de ces forêts ne la modifierait en rien.
TheFelin
Un peu d’accord avec tmtisfree sans être forcément extrémiste de tout bord, l’oxygène vient effectivement de l’océan et de ses algues unicellulaires qui photosynthèsent depuis des milliers et de milliers d’années. Sans être écolo bobo, il faut reconnaître quand même que l’homme a fait de graves dégâts en quelques décennie…
Vengil_5
Le blanchiment des coraux n’est pas un mécanisme d’adaptation. La couleur blanche est la couleur du “squelette du corail”. Si un corail est blanc, s’est que toute les cellules photosynthétiques ont disparu. La membrane protectrice disparait ensuite en quelque semaines, et le corail meurt. Comme le corail est à la base de tout un écosystème, il disparait lui aussi (cela inclus de petits poissons jusqu’à des grands mammifère marin qui s’en nourrissaient). Les grands gagnant sont les méduses et les hippocampes qui prolifèrent.<br /> L’O2 vient effectivement principalement des océans, et en grande partie grâce aux coraux. Il est vrai que l’oxygène s’est créé en des milliards d’années, et que si on détruisait tout les arbres et toute la flore des océans, il faudrait encore de milliard d’année pour “épuiser” toute notre oxygène. Donc cela ne nous tuera pas. Néanmoins détruire notre planètes de la sorte, et décimer la biodiversité, aura forcément un impact à cour terme sur notre mode de vie.<br /> Je n’ai pas apprécié votre premier paragraphe. Il est haineux et prône à l’obscurantisme.
Zourbon
Ce n’est pas “Notre impact”.<br /> C’est peut être le votre et c’est absolument l’impact des banquiers et des multinationales qui détruisent tout pour récupérer des miettes. Dès que des initiatives commencent à gêner ces malades aux fortunes inimaginables dans leurs affaires, les gouvernements font passer des lois pour supprimer l’initiative des citoyens qui pourrait aller dans le sens du bien commun.<br /> Le capitalisme et la mondialisation et la corruption donnent le pouvoir absolu à des égoïstes et des inconscients.<br /> Donc attaquez les racines du problème au lieu d’accuser ceux qui en font les frais.
tmtisfree
Le blanchiment est la première étape du mécanisme d’adaptation. La seconde est la recolonisation avec des symbiotes adaptés aux nouvelles conditions. Personne ne peut croire un seul instant qu’un organisme peut survivre un demi milliard d’années sans capacités d’adaptation et d’évolution. Pour une discussion, voir :<br /> http://landscapesandcycles.net/coral-bleaching-debate.html<br /> Prétendre que la planète est « détruite » ou que la biodiversité est « décimée » n’est que la répétition de la doxa alarmiste dont on nous abreuve à longueur de temps sans vérification et justification autre que c’est trendy avec du buzzword scientiste fun et hype. Mais ce n’est que de l’ignorance caractéristique de la paresse intellectuelle (si je suis charitable) ou de l’intox pour les plus croyants en la parole de l’écoévangile selon Saint Earth.<br /> Si l’exposition des postures religieuses et des dogmes escrolos des sectaires du clergé vert-rouge est de l’« obscurantisme », de quoi faut-il qualifier ces derniers alors ? C’est l’infirmerie qui se moque de l’hôpital !
tmtisfree
La qualité de l’environnement s’améliore à mesure que les individus sont assez libres pour s’enrichir (= avec des institutions qui le permettent), et peuvent consacrer des ressources financières (typiquement au-dessus de 5000 $/an/tête) à la préservation ou restauration de leur environnement au lieu de l’utiliser en le dégradant pour leur survie comme cela se passe dans les pays non capitalistes :<br /> fern1.png693×407 118 KB<br /> Un des exemples les plus flagrants est celui de Haïti et la République Dominicaine :<br /> Plus récemment un article sur l’état pitoyable des forêts en Corée du Nord :<br /> Scientific American<br /> With Widespread Deforestation, North Korea Faces an Environmental Crisis<br /> Depleted topsoil from lost trees makes farming difficult, exacerbating hunger in the hermit state<br />
cseg69
en réponse à tmtisfree<br /> “Tout va donc bien dans le meilleur des mondes !!” : alors je n’aurai qu’un mot : que tous les pays continuent à consommer en 6 à 8 mois ce que le a terre met plus de 1 an à régénérer, et tout se passera bien. D’aucuns nous trouveraient un peu pâles ? rassurez-vous nous sommes juste en cours de “blanchiment” tous azimuts , ce qui correspond à notre mécanisme de base d’adaptation au changement…
pinkfloyd
@tmtisfree : tant de belles paroles agrémentés de mots pompeux histoire de rendre votre discours semi crédible…<br /> “Personne ne peut croire un seul instant qu’un organisme peut survivre un demi milliard d’années sans capacités d’adaptation et d’évolution.”<br /> Nous n’avons jamais dis ça, juste que si la modification ce fait en 100 ans au lieu de 10.000 oui, vous pouvez ne pas survivre.<br /> La planète nous survivra, c’est certain, mais votre ramassis verbeux et sans fondement ne fait que faire réagir.<br /> “Prétendre que la planète est « détruite » ou que la biodiversité est « décimée » n’est que la répétition de la doxa alarmiste dont on nous abreuve à longueur de temps sans vérification et justification”<br /> D’accord, jouons a ce jeu alors, prouvez nous que la biodiversité est intacte au lieu de nous abreuver depuis 2 réponses votre doxa optimiste…
tmtisfree
Lutter contre l’ignorance est coûteux en temps, un lien explicatif suffira :<br /> What makes the ecological footprint exceed the available land is CO₂ emissions. Clearly it is not obvious how to translate CO₂ into land area. So the ecological footprint decided to get around this by defining the area of emissions as the area of forest needed to soak up the extra CO₂. This single factor makes up 101% of the planetary land area and is the only reason why we suddenly need more than one planet.<br /> In essence, we are being told that we ought to cut CO₂ to zero, and to plant trees to achieve that, meaning that we’d have to plant forests today on all of the planet’s available area. Since we’re already using 67% that’s why they can tell us that we’re running out of planet. But that message is clearly unreasonable.<br /> linkedin.com<br /> One Planet Is Enough<br /> We often hear the story of humans voraciously exploiting the world’s resources and living way beyond Earth’s means. On “Earth Overshoot Day”, campaigners such as the Global Footprint Network claim that, by August 2, we have already exhausted this...<br />
TheFelin
Je n’aurais pas mieux répondu… c’est exactement ça!<br /> Ce n’est pas “Notre impact”.<br /> C’est peut être le votre et c’est absolument l’impact des banquiers et des multinationales qui détruisent tout pour récupérer des miettes. Dès que des initiatives commencent à gêner ces malades aux fortunes inimaginables dans leurs affaires, les gouvernements font passer des lois pour supprimer l’initiative des citoyens qui pourrait aller dans le sens du bien commun.<br /> Le capitalisme et la mondialisation et la corruption donnent le pouvoir absolu à des égoïstes et des inconscients.<br /> Donc attaquez les racines du problème au lieu d’accuser ceux qui en font les frais.<br />
tmtisfree
si la modification ce fait en 100 ans au lieu de 10.000 oui, vous pouvez ne pas survivre.<br /> Tout dépend des capacités d’adaptation. Si elles sont rapides, les entités sont capables de survivre longtemps. C’est le cas pour les coraux : ils ont la possibilité de rejeter et d’échanger leur symbiote « à la demande » selon les conditions :<br /> http://faculty.wwu.edu/~shulld/ESCI%20432/Baker2003.pdf<br /> .<br /> prouvez nous que la biodiversité est intacte<br /> Comme je ne l’ai pas écrit, je n’ai pas à le prouver.
TheFelin
Arrête tmtisfree tu va en vexer deux ou trois qui n’en peuvent plus de raconter des conneries plus grosses qu’eux…
RETSIN
Nous sommes rentré dans l Antropocene lorsque les Humains se sont mis à détruire tout ce qui ne venait pas d eux à proliférer comme une espèce nuisible .Tout est à craindre notre chance de survie sera sur Mars " lire LePOINT "
sebzuki
tmtisfree : T’as entendu parlé de la 6eme extinction ?<br /> Je ne vais pas faire ce que tu fais, c’est à dire penser que je sais tout et être suffisant…<br /> On ignore ce qui va se passer et c’est honnête de simplement le dire !<br /> En tout cas tout le monde n’en sortira pas indemne… en attendant un peu de respect pour la reste de la planète me parait être une bonne chose et oui tes propos sont haineux, si tu ne t’en rend pas compte, remets toi au moins en question (c’est ça la marque des gens intelligents !)
cirdan
Lol. J’espère que les pseudo-scientifiques incompétents et complotistes, au service des “dévots”, “escrolos” et ONG inutiles et bouffeuses d’argent public, lisent certains commentaires éclairés des articles de Clubic consacrés à cette arnaque qu’est le réchauffement climatique et le soi-disant état alarmant de la planète. C’est quoi cette sixième extinction des espèces ? Encore une fake news. Je me suis jamais autant fait bouffer par les moustiques que l’été dernier. Tu parles d’une extinction !<br /> N’écoutez pas ces Madame Irma de mauvais augure, tout va bien, l’eau chaude continue de couler à flots. Eclatons-nous, continuons comme ça, à fond la croissance, c’est même bon pour la planète ! Moi, tranquillement assis dans mon salon et le cul bien posé sur mes certitudes, je vous l’affirme: les coraux ne se sont jamais aussi bien portés et l’écosystème est insolent de vivacité. Quant à l’égo-système, il pète visiblement la forme (là, c’est pas de l’humour).
carinae
comme d’habitude, commentaire bete et stupide … Le simple fait d’avoir ecrit ces lignes contribu a la pollution … a ce compte la … retournons dans nos cavernes alors …<br /> on va rigoler !<br /> D’ailleurs je me demande pourquoi tu es toujours la … Ca serait bien de te voir a l’oeuvre tiens …<br /> Le Capitalisme, la mondialisation tout ca tout a contribué a l’enrichissement d’un certain nombre de population … bien que maintenant il y ait des derives.
carinae
prouve le contraire !<br /> ce style de commentaire me fait penser au trou dans la couche d’ozone. Si personne n’avais rien dit, rien fait la moitié des gens serait grillés … (j’exagere un peu volontairement)
tmtisfree
prouve le contraire<br /> Prouve-le toi-même.<br /> .<br /> au trou dans la couche d’ozone<br /> … qui était en 2018 encore plus large que la moyenne depuis 1979 (la ligne blanche) alors que les CFC sont interdits depuis 30 ans :<br /> im2018sixefing3.jpg543×895 89.1 KB<br /> On se demande pourquoi on ne parle pas plus de ce formidable résultat négatif ! Peut-être parce qu’il n’y a jamais eu aucun support scientifique à cet alarmisme fabriqué comme tous les autres :<br /> epdf.tips<br /> The Holes in the Ozone Scare: The Scientific Evidence That the Sky Isn't...<br /> "The Holes in the Ozone Scare reveals in well-documented, stark detail how science is being misused to achieve politica...<br />
carinae
reponse idiote.<br /> Documentation qui sort de je ne sais ou et qui n’explique rien … Je ne suis pas un expert mais bien sur que le trou de la couche d’ozone est<br /> plus important maintenant qu’en 1979. Logique: + de pollution sans compter que j’imagine que les CFC qui reagissent avec l’ozone mettent un certain temps a se diffuser<br /> dans l’athmosphére et a atteindre les hauteurs ou ils se degradent…<br /> et j’imagine qu’on va en avoir encore pour un bon moment …<br /> bref logique quoi
tmtisfree
Avec autant d’imagination, un non expert autoproclamé peut tout inventer et son contraire. Salue bien les licornes de ma part.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page