🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Epos H3PRO Hybrid : un casque qui excelle même là où on ne l'attend pas ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
21 mai 2022 à 18h18
1
Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Sennheiser dans le rétroviseur, EPOS continue d’étoffer son catalogue au fil des mois avec des produits qui vont honneur à l’héritage laissé par le célèbre fabricant allemand. Lancé en fin d’année dernière, le H3PRO Hybrid revient avec de nouveaux coloris. L’occasion pour nous de mettre la main sur ce casque gaming prometteur que nous n’avions pas eu la chance de tester jusque-là.

Epos H3PRO Hybrid
  • Très larges compatibilités
  • Prestation sonore digne des meilleures
  • Design sobre et finitions soignées
  • Latence imperceptible avec le dongle
  • Système à deux microphones
  • Un logiciel qui a peu évolué avec le temps
  • Pas de fonctionnement passif en analogique
  • Son surround passable

L’H3PRO Hybrid marque l’ambition d’Epos à être présent sur tous les segments et de répondre à la plupart des besoins des joueurs en matière d’audio. Le constructeur s’appuie logiquement sur ses gammes existantes afin de décliner une offre suffisamment large pour satisfaire son public. Le H3PRO Hybrid fait donc suite à l’Epos H3, un casque exclusivement analogique que nous avions essayé l’an passé, et à l’H3 Hybrid, un modèle sans fil qui en fait toutefois un peu moins que cette version « PRO ».

ANC, Bluetooth, dongle à faible latence, connexion analogique, double micro, le H3PRO Hybrid multiplie les avantages et mise sur une polyvalence extrême pour convaincre les joueurs qui recherchent un casque capable de tout faire et – aussi – de ne pas se concentrer uniquement sur le jeu.

Fiche technique Epos H3PRO Hybrid

Résumé

Type de casque
Fermé
Forme
Circum-aural
Type de micro
Figure en huit (bidirectionnel)
Son surround virtuel
Oui
Compatibilité surround
Surround 7.1

Conception

Type de casque
Fermé
Taille des transducteurs
40mm
Type de transducteur
Transducteur dynamique
Forme
Circum-aural
Pliable
Non
Contrôle du volume
Sur le casque
Micro
Oui
Type de micro
Figure en huit (bidirectionnel)
Ergonomie du micro
Amovible
Sensibilité du micro
- 20 dBV
Réponse en fréquence du micro
100 Hz à 7,5 kHz
Poids
308g

Connectivité

Compatibilité
PS5, PS4, Xbox One, Xbox Series X, Android, iOS, Windows, Linux, MacOS, Nintendo Switch
Sans-Fil
RF 2,4 GHz
Version bluetooth
Bluetooth 5.2
Distance transmission
10m
Liaison filaire
Jack 3.5mm
Longueur du câble
1,5m

Alimentation

Autonomie
38h
Temps de charge
2h
Connectique de charge
USB Type C
Charge rapide
Non
Batterie amovible
Non
Recharge via boîtier
Non

Spécifications audio

Bande passante (Fréquence Mini)
20 Hz
Bande passante (Fréquence max)
20 kHz
Réduction de bruit active
Oui
Son surround virtuel
Oui
Compatibilité surround
Surround 7.1
Logiciel compagnon
EPOS Gaming Suite
Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Design et ergonomie

Pas de surprise du côté du design, l’H3PRO Hybrid est un clone de son prédécesseur, qui reprend lui aussi la plupart des éléments des H6PRO Closed et Open. Epos est parvenu à créer une identité de marque qui le distingue de ses concurrents et, plus subtilement, à se démarquer des derniers produits conçus par Sennheiser, comme le GSP670.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Les nouveaux coloris, mélangeant harmonieusement blanc et gris ou vert et or, apportent une touche de fraicheur à l’esthétique de ce casque. Construction, matériaux et finitions sont d’excellente qualité, Epos maitrise parfaitement sa copie. L’H3PRO Hybrid respire quasiment le luxe dans son apparence et au ressenti une fois pris en main. En tout les cas, l’impression d’avoir affaire à un produit haut de gamme est franche.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge

Le solide arceau en métal est suffisamment souple pour qu’il s’adapte aux têtes un peu plus larges. Il est enveloppé d’un rembourrage moelleux et confortable et d’un tissu texturé dont les coutures montrent le sérieux soin apporté aux finitions.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge

Les coussinets sont très agréables au contact de l’oreille, sensation « velours » garantie. Ils offrent surtout une isolation passive très correcte et ne tiennent pas trop chaud sur la longueur ; en revanche les plus grandes oreilles et ceux qui portent des lunettes rencontreront peut-être quelques difficultés au quotidien.

Les 308 grammes de ce casque ne se remarquent pas vraiment, aucun poids ne vient se faire sentir sur le sommet du crâne même après plusieurs heures de jeu. On retrouve néanmoins une légère sensation de pince sur le pourtour de l’oreille, rien de très grave cependant. Le confort est au rendez-vous, mais il est vrai que l’H3PRO Hybrid n’est pas spécialement un casque qui se laisse oublié une fois en place.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge

Globalement l’ergonomie du casque est correcte. Les oreillettes bougent assez amplement, on regrette toutefois de ne pouvoir les faire coulisser sur 90° afin d’être en mesure de laisser reposer le casque autour du cou.

Connectiques et fonctionnalités

Epos joue la carte de la polyvalence avec son modèle « Hybrid ». Les danois n’ont pas été avares du côté de la connectivité et des fonctionnalités. Tout est fait pour que ce casque soit en mesure de nous suivre et nous satisfaire aussi bien en jeu qu’à l’écoute de contenus divers et variés.

Nous profitons ainsi d’un casque aussi bien capable de fonctionner en filaire qu’en wireless, via Bluetooth ou par le biais de son dongle USB (Bluetooth à faible latence).

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

La connexion analogique s’effectue avec un câble mini-jack d’une longueur généreuse de 2 mètres, et dont le format est malheureusement propriétaire côté casque. Autre point à prendre en compte : l’utilisation en filaire requiert de la batterie pour alimenter le casque. Heureusement, l’autonomie est plutôt bonne selon les usages : de 38 heures dans le meilleur des cas (en Bluetooth), 30 heures via le dongle, une valeur qui chute à 19 heures sur l’on active l’ANC. Nous n’avons pas eu à nous plaindre de la durée de vie de la batterie, les valeurs annoncées sont bien respectées, à quelques dizaines de minutes près.

Concernant le signal sans fil, celui-ci ne montre que peu de faille au quotidien. Nous avons certes rencontré quelques petites pertes de connexion à certains moments, surtout en Bluetooth, mais rien de vraiment perturbant. La portée est bonne, entre 10 et 15 mètres, tandis que la connexion via le dongle est ni plus ni moins qu’excellente, sans latence aucune ni perte de signal. Idem du côté de la charge : comptez entre 1h30 et 2h00 pour une pleine batterie, via le câble USB-C vers USB-A fourni.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Dernière fonctionnalité et pas des moindres, l’annulation active du bruit est surprenante à l’usage. Elle n’atteint pas l’efficacité de modèles plus onéreux et orientés nomade, mais elle est suffisante pour supprimer bien des bruits de fond comme la ventilation d’un PC, ou pour amoindrir les bruits de frappe au clavier par exemple. Plus globalement, il s’agit d’un bel atout pour rester concentré même dans un environnement animé et bruyant.

Enfin, le casque peut sembler difficile à prendre en main au début en raison de la multiplication des boutons (marche/arrêt, Bluetooth, ANC, molette de volume). On s’y fait toutefois assez rapidement avec un positionnement intuitif et des fonctionnalités regroupées en grande partie sur l’oreillette droite alors que les connectiques (câble USB et mini-jack) sont placées à gauche.

Un système de double microphone bien pensé

Mention spéciale pour le système de microphones mis en place par Epos avec cet H3PRO Hybrid. D’une, le micro sur perche est amovible grâce à un système aimanté, un cache en plastique (lui aussi aimanté) vient recouvrir la connectique ce qui permet de passer d’un micro-casque à un casque nomade.

De deux, un second microphone est intégré à l’oreillette droite ; on a donc affaire à un casque caméléon, qui s’adapte, et la qualité de capture de ce dernier est largement suffisante pour prendre des appels à l’extérieur, ANC en prime.

Test EPOS H3PRO Hybrid © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

De trois, le micro sur perche offre une retranscription limpide des voix, la communication jouit d’une clarté cristalline tandis que le logiciel EPOS Gaming Suite apporte d’intéressantes options pour personnaliser le rendu du micro.

Un rendu audio précis et équilibré

Epos poursuit sur sa lancée en matière de restitution audio. Les Danois parviennent sans mal à offrir des prestations sonores à la hauteur de l’héritage laissé par Sennheiser. À vrai dire, le rendu est semblable à ce que propose un H6PRO Closed (version fermée).

Les basses sont chaleureuses, l’isolation passive aide beaucoup sur ce point. Les amateurs de basse ne seront pas dépaysés, et ceux qui en veulent encore plus peuvent toujours passer (sur PC) par l’égaliseur intégré au logiciel Epos Gaming Suite. Si les basses sont bien présentes, cela ne signifie en aucun cas un manque d’équilibre dans le spectre. Au contraire, sans être neutre, la signature de ce casque offre un rendu précis qui brille aussi bien pour l’écoute musicale que le jeu vidéo. Encore une fois, les différents presets (Music, Esport, Movie) aideront à trouver une égalisation pertinente selon le type de médias, l’idéal reste encore de personnaliser la courbe selon nos préférences.


La scène sonore est large et gagne d’ailleurs en spatialisation lorsqu’on active le son surround 7.1. Cette fonctionnalité n’est cependant disponible qu’une fois le logiciel de la marque installé sur notre machine (ou sur consoles, en analogique). La spatialisation n’est toutefois pas indispensable, elle apporte un petit quelque chose en jeu en amplifiant certaines fréquences. Son activation ouvre la possibilité d’augmenter la réverbération, au final rien de vraiment exceptionnel. En somme, un surround virtuel comme beaucoup d’autres.

EPOS Gaming Suite

Le logiciel du constructeur n’a pas beaucoup changé depuis la toute première à laquelle nous y avons eu affaire. L’interface est agréable, fluide et légère ; et toute simple avec seulement trois pages différentes : audio, microphone et paramètres. L’accès à un equalizer et la possibilité de personnaliser et enregistrer nos modifications est un bel atout, côté audio comme micro.

EPOS Gaming Suite © Matthieu Legouge
EPOS Gaming Suite © Matthieu Legouge
EPOS Gaming Suite © Matthieu Legouge


Le logiciel débloque quelques fonctionnalités pour le micro, et la possibilité de le tester via un retour audio. Enfin, sur PC le logiciel débloque un bouton « Smart » en lieu et place du bouton Bluetooth. Il permet, au choix, de passer du mode stéréo au surround, ou de changer de préréglage.

EPOS H3PRO Hybrid : l'avis de Clubic

9

EPOS signe un casque performant et efficace, doté d’une polyvalence poussée à l’extrême avec son H3PRO Hybrid. Mis à part quelques rares faiblesses, il est bien difficile de venir lui trouver des poux tant il excelle dans ce qu’il entreprend. La spatialisation n’est certes pas aussi bonne que ce qu’on attend à ce tarif, tandis que nous aimerions voir le logiciel gagner quelques galons grâce à l’expérience engrangée par le fabricant danois. Le tarif reste aussi un élément repoussoir, tant il est délicat de débourser la somme qui est demandée pour un casque gaming si bon soit-il.

Mais le H3PRO Hybrid n’est en réalité pas qu’un simple casque gaming comme les autres. Hybride est d’ailleurs le mot le plus pertinent pour le qualifier. Avec ses diverses options de connectivité, son ANC, son système de double microphone et son design soigné, ce casque se révèle un compagnon efficace dans la majorité des cas. Ajoutez à cela sa restitution audio précise et équilibrée pour en faire un modèle chaudement recommandable.

Les plus

  • Très larges compatibilités
  • Prestation sonore digne des meilleures
  • Design sobre et finitions soignées
  • Latence imperceptible avec le dongle
  • Système à deux microphones

Les moins

  • Un logiciel qui a peu évolué avec le temps
  • Pas de fonctionnement passif en analogique
  • Son surround passable
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Buttman
Il est clairement noté une compatibilité sur les consoles mais le test ne précise pas comment ça se passe réellement.<br /> La compatibilité est sur assuré en filaire mais est il possible de jouer également en sans-fil ?<br /> Il me manque souvent cet élément dans vos test( très bien celui-ci )
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

OnePlus va sortir de nouvelles montres connectées et des écouteurs
Xiaomi TV A2 : une gamme de téléviseurs sous Android TV au très bon rapport qualité-prix
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : on en apprend un peu plus grâce à leur passage devant la FCC
Huawei FreeBuds Pro 2 : les prochains écouteurs de Huawei réglés par Devialet ?
Vers des téléviseurs OLED moins chers ? Un nouveau concurrent dans la production de dalles TV OLED
Philips dévoile Screeneo U4, un projecteur ultra-courte focale et ultra-compact
Sennheiser MOMENTUM 4 : un design très inspiré par le Sony WH-1000XM5
L'app Xbox arrive sur les TV Samsung, découvrez la liste des modèles compatibles
Samsung Galaxy Buds Pro 2 : ils entrent en production et on découvre les coloris définitifs
Loewe revient sur le marché français et frappe fort avec pas moins de 11 nouveaux produits
Haut de page