Empreinte carbone numérique : de la fibre optique à la 4G, d'un extrême à l'autre

24 octobre 2019 à 14h16
12
Fibre optique
© Shutterstock.com

L'Arcep s'est intéressée aux impacts environnementaux des réseaux du numérique, et plus particulièrement aux technologies utilisées par les opérateurs.

En France, les émissions de gaz à effet de serre (GES) des opérateurs de télécommunications sont dues, en majorité, à la consommation électrique de leurs réseaux. Cette consommation énergétique pèse lourd sur les factures des entreprises puisqu'on estime qu'elle représenterait entre 15 et 20 % des coûts d'exploitation. L'Arcep, qui vante les mérites des réseaux les plus « récents », veut inciter les opérateurs à améliorer leur efficacité énergétique.

La fibre optique, bien moins gourmande en énergie que l'ADSL et le réseau téléphonique fixe

Le réseau d'accès constitue la plus grosse part du coût énergétique des échanges réseaux des opérateurs (80 % des consommations énergétiques du réseau de Free provenaient du réseau d'accès en 2017, à titre d'exemple). Aujourd'hui, plusieurs réseaux cohabitent : le cuivre (ADSL, VDSL), le câble, la fibre optique et le réseau cellulaire (pour les mobiles).


S'agissant d'abord des réseaux fixes, l'Arcep précise que la fibre optique consommerait, en moyenne, un peu plus de 0,5 Watt par ligne. C'est trois fois moins que l'ADSL, qui consomme 1,8 W/ligne, et surtout, quatre fois moins que le RTC (2,1 W), le réseau téléphonique fixe. Malgré l'explosion des usages, on note ainsi, avec le temps, un réel gain de consommation.

GES-opérateurs.jpg
Les émissions de carbone des opérateurs de télécommunications français ont diminué peu à peu, après le pic de 2014 (Source : Arcep)

La 4G consomme plus d'électricité que la fibre, l'ADSL et les lignes fixes réunies

Qu'en est-il maintenant des réseaux cellulaires ? Leur consommation, contrairement aux réseaux fixes, dépend foncièrement des usages. On mesure ainsi leur consommation en kWh par giga-octet de données transmises. Selon l'un des acteurs auditionnés par le régulateur, elle s'élèverait à 0,6 kWh/Go. On estime alors, pour une consommation mensuelle moyenne de 6,7 Go, qu'un utilisateur lambda 4G consommerait autour de 50 kWh d'électricité chaque mois. Ce qui est conséquent.


En effet, l'utilisation du réseau mobile 4G dépasse très largement celle d'une ligne fibre optique (5 kWh), d'une ligne ADSL (16 kWh) et même d'une ligne RTC (19 kWh).

Se pose ainsi la question du maintien, à terme, des technologies cuivrées ou mobiles anciennes, qui fournissent le même service aux utilisateurs mais avec une consommation énergétique plus importante et des débits moindres.

Source : Arcep
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
9
ifebo
Je n’ose pas imaginer la conso de la 5G !
kgp
Je trouve l’article pas clair sur :<br /> La comparaison (il manque les unités… kWh/Go ou kWh/mois)<br /> La partie “consommation personnelle”… avoir un routeur chez soi consomme aussi de l’électricité! Ce qui n’est pas (toujours) le cas du RTC.<br /> Des technologies comme le G-Fast par exemple revient à alimenter une partie du réseau par notre propre électricité!<br /> Ce serait intéressant d’avoir aussi le retour sur la 5G…<br /> Je l’aurais volontiers partagé avec ces précisions.
kgp
Vous seriez peut-être surpris… (je suis incapable de répondre).<br /> Les algorithmes sont plus complexes… mais on a des antennes directionnelles et on utilise les fréquences de manière plus intelligentes! Donc la 5G va consommer moins sur la partie transmissions, mais plus sur la partie traitement du signal.
rapiot
Vite! des taxes et impots sur la 4G pour crime contre la planète
AlexLex14
Nous n’avons hélas pas accès à toutes les informations…<br /> En revanche, il y a une possibilité de creuser sur la partie équipements, mais elle ne constitue pas en soi la part la plus importante de la conso énergétique des opérateurs.<br /> Concernant la 5G, je conforme qu’effectivement, nous serions plutôt agréablement surpris
Feunoir
Les valeurs sont toutes annuelles et pas mensuelles (petite erreur sur la phrase des 50 KWh en 4G peut laisser entendre que c’est tout mensuel)<br /> d’après le rapport de l’Acerp, en Finlande une étude a donné du 0.46kWh/Go mais cela fait quand même plus)<br /> J’ai cherché un peu pour avoir un detail d’où passe plus exactement tout ce jus (dans l’antenne principalement je suppose de base)<br /> Pour l’instant trouvé un document allant dans ce sens<br /> Univers Freebox – 23 Apr 18<br /> Découvrez combien consomment en électricité les réseaux fixe et mobile de Free<br /> En 2017, dans un contexte de fort accroissement de l’activité, la consommation électrique totale des éléments de réseau de Free (fixe et mobile ainsi que les Datacenters) atteint 456 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle moyenne d’une...<br /> chez Free en Avril 2018 leur conso électrique se répartie:<br /> (mais cela donne pas le transfert de donnée correspondant)
clovis
Où se situe la différence entre DSL et RTC ? C’est le même réseau physique !?<br /> Et puis un coup vous parlez de Watt puis de Watt / heure puis d’octets / Watt bref une seul unité serait plus facile pour comparer et comprendre…
becoco
"En moyenne sur une année, en se fondant sur ces estimations et des hypothèses de consommation de données mobiles, un utilisateur de réseau 4G consommeraitde l’ordre de 50kWh16d’électricité, contre 19kWh pour une ligne RTC, 16kWh pour de l’ADSL et 5kWhpour une ligne fibre optique. "<br /> C’est par AN , pas par MOIS …<br /> source : https://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/reseaux-du-futur-empreinte-carbone-numerique-juillet2019.pdf
becoco
exactement, là ou un laser GPON qui peut connecter un arbre de 1024 clients (exemple) consomme quelques milli watts, du coté de la 4G un laser “classique” lui rentrera dans une BTS radio qui elle consomme en plus quelques centaines de watts en plus… un facteur de x100 à x1000 … déjà là c’est niqué.
mimich38
et que dire de la diffusion TNT<br /> l’émetteur de Chamrousse (Isère) a un PAR de 9,1 Kw soit 22 Kw pour 200 000 foyer potentiel<br /> soit 0,10 W par foyer<br /> c’est indépendant du nombre de foyers connectés<br /> qui n’est pas le cas de la diffusion TV via l’ADSL , la fibre ou le 4G<br /> Ne pas utiliser ce canal TNT gratuit ne peut que provoquer sa disparition, et la récupération de ces fréquences en OR par les futurs diffuseurs 5G<br /> et la, bonjour les consommations
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Ecouteurs Bluetooth Bang & Olufsen H5 à 119,99€ au lieu de 149,99€
Renault ajoute de l'hydrogène à ses nouveaux utilitaires électriques
Apple Watch : une fonctionnalité pour s'authentifier directement sur sa montre ?
L'écran Acer HA240YAwi 24
Tesla : la version 3.0 de ses tuiles solaires sort cette semaine
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page