Boeing et Safran investissent dans EPS : vers l'électrification du transport aérien ?

Bastien Contreras Contributeur
19 septembre 2019 à 09h53
0
avion electrique

C'est l'histoire de deux géants industriels qui font un pas vers un transport aérien plus propre. Boeing et Safran ont investi dans la société Electric Power Systems (EPS), qui développe des batteries pour le secteur aéronautique, dans le but de faire voler des engins électriques ou hybrides.

Si le secteur automobile a déjà bien avancé en matière d'électrification, la question est plus délicate pour l'aéronautique. De fat, alimenter un vol entier nécessite une autonomie importante, et donc un certain nombre de batteries. Mais cumulées, celles-ci peuvent finir par peser lourd, nécessitant alors plus d'énergie, donc plus de batteries, et donc plus de poids... Un cercle vicieux.


Des batteries plus légères pour l'aviation

Cette problématique n'est cependant pas une fatalité pour certaines entreprises, et notamment pour Electric Power Systems (EPS), basée à Logan, dans l'Utah (États-Unis). La société développe des dispositifs de stockage d'énergie sûrs et légers, particulièrement destinés aux industries aéronautique et spatiale. Ses batteries équipent déjà des engins volants électriques, tels que le X57 de la NASA ou l'eFlyer 2 de Bye Aerospace.

Hier, l'entreprise américaine a reçu deux nouveaux soutiens de poids. En effet, EPS a conclu une levée de fonds, qui a vu l'arrivée de deux investisseurs majeurs : l'Américain Boeing et le Français Safran, à travers leurs fonds respectifs, Boeing HorizonX Ventures et Safran Corporate Ventures. Pour les deux industriels, l'idée de cette alliance de circonstance est d'aider EPS à « développer une base industrielle hautement automatisée, capable de produire à une échelle inédite des systèmes de stockage énergétique pour l'aviation », tout en réduisant le coût de ces batteries.


Cap sur la mobilité aérienne urbaine

Cependant, cela ne signifie pas que nous pourrons bientôt embarquer à plusieurs centaines dans un Boeing 747 100 % électrique pour un Paris-New York. Les avions concernés aujourd'hui sont plutôt des petits modèles à hélice, prévus pour transport entre deux et huit passagers.

Mais pour Boeing et Safran, l'enjeu se situe également dans la future mobilité aérienne en zone urbaine. Le marché en est à peine à ses balbutiements, mais les deux entreprises souhaiteraient d'ores et déjà prendre de l'avance. C'est le sens donné à leurs récents investissements : le constructeur américain s'est rapproché de Cuberg, qui développe une nouvelle génération de batteries à forte densité énergétique, tandis que l'entreprise française a acquis une participation dans Oxis Energy, qui produit des cellules lithium-soufre pour améliorer l'efficacité du stockage d'énergie.

Source : FlightGlobal
10 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top