Une station de recharge en hydrogène explose en Norvège, Toyota et Hyundai marquent une pause

le 12 juin 2019 à 20h03
0
Station hydrogène

La station de recharge en hydrogène Uno-X, basée dans le comté de Bærum, à proximité d'Oslo (Norvège), a explosé lundi 10 juin 2019, sans raison apparente. Toyota et Hyundai, qui menaient des activités en ce sens dans le pays nordique, ont décidé de mettre leurs projets en pause.

Si les voitures à hydrogène font l'objet de projets en tout genre au sein des grands constructeurs automobiles, l'explosion de la station Uno-X, en Norvège, lundi 10 juin 2019, pourrait quelque peu calmer leurs ardeurs. Situé dans le comté de Bærum, non loin de la capitale Oslo, le point de recharge a en effet explosé sans qu'aucune explication rationnelle ne puisse à l'heure actuelle être donnée.

Toyota et Hyundai jouent la prudence


Deux automobilistes situés dans un véhicule thermique à proximité de l'incident ont été légèrement blessés. La puissance de l'explosion a d'ailleurs activé les airbags de leur voiture, sans qu'aucun impact n'ait lieu. Pour Toyota et Hyundai, cet événement a entraîné l'arrêt de leurs activités liées à l'hydrogène dans le pays, bien que le duo devrait repartir de plus belle d'ici les prochains mois.

« Il est trop tôt pour spéculer sur les causes de l'incident et sur ce qui n'allait pas. Notre priorité absolue est l'exploitation en toute sécurité des infrastructures que nous avons déployées. Par précaution, nous avons temporairement mis en pause nos autres stations », a déclaré Jon André Løkke, PDG de Nel Hydrogen, l'exploitant des sites de recharge, dans les colonnes d'Electrek.

Une autre explosion début juin


« Cela ne change pas notre point de vue sur l'hydrogène. Et il est important pour nous de souligner qu'une voiture à hydrogène est au moins aussi sûre qu'une voiture thermique. Les réservoirs d'hydrogène sont tellement robustes que vous pouvez tirer dessus avec une arme à feu sans que cela ne les abîme », a tenu à préciser Espen Olsen, Responsable Toyota Norvège, auprès du média norvégien TU.

Début juin, une usine à hydrogène située à Santa Clara, en Californie, a elle aussi fait l'objet d'une explosion. Il n'est donc ici pas question d'un simple cas isolé : si d'autres accidents de ce type se produisent dans les prochains moins, de nombreuses questions quant à la sécurité des infrastructures à hydrogène seront posées.
Mots-clés :
Énergie
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Malin ! YouTube envisage de transférer les contenus dédiés aux enfants sur... YouTube Kids
🔥 Vente privée : un forfait Free 100 Go à 9,99€/mois et un Nokia 3.2 offert !
Galaxy Fold : le vice président de Samsung le dit
Microsoft brevète (aussi) un stylet avec écran tactile pour changer facilement d'outil
Vivo tease la Super FlashCharge : 13 minutes pour recharger une batterie de 4000 mAh
Salon du Bourget - Spacetrain, l'Hyperloop français, espère une mise en service en 2025
Des images réalistes, mais pas factuelles, d'une Nintendo Switch
Test Xiaomi Mi 9T : impressionnant en tout point
Loi mobilité : qu'est-ce que cela change concrètement pour les usagers ?
La nouvelle Kindle Oasis permet de régler la température de couleur pour vos lectures nocturnes
scroll top