L’Ecosse aura bientôt le premier parc éolien flottant du monde

02 juillet 2017 à 18h03
0
Baptisé Hywind, ce projet pionnier d'éoliennes flottantes promet de repousser plus loin vers les eaux du grand large les zones maritimes de production d'énergies renouvelables, pour l'heure cantonnées au littoral proche de la côte.

L'éolien flottant coûte pour l'heure deux fois plus cher que les techniques conventionnelles, mais le rattrapage pourrait se faire avant 2030.

Installables jusqu'à 700 mètres de fond

Elles ne sont pour l'heure que sept éoliennes, mais le monde des énergies renouvelables regarde leur installation avec la plus grande attention. Deux turbines flottantes construites sur la côte norvégienne sont en train d'être remorquées à travers la mer du Nord, direction le nord-est de l'Ecosse, pour y être amarrées au fond marin. Cinq autres devraient bientôt suivre.

Piloté par le pétrolier norvégien Statoil, le projet Hywind est inhabituel, car c'est la première fois que des éoliennes flottantes vont être mises en route. Lestées par un ballast sous-marin haut de 78 mètres, les turbines seront attachées au fond marin par trois lignes d'amarrage afin de les maintenir en position verticale. Selon Statoil, la technologie employée va rapidement ouvrir l'océan à la production d'énergies renouvelables.

01F4000008724100-photo-olien-flottant-hywind.jpg


Boom d'ici 2035

La technologie de l'éolien flottant devrait en effet permettre de lever les obstacles au développement offshore des renouvelables : les actuelles turbines à fond fixe ne peuvent être installées qu'à des profondeurs inférieures à 40 mètres, ce qui les rend inutilisables le long des côtes abruptes de l'Ouest des États-Unis ou du Japon, qui plongent rapidement à plusieurs centaines de mètres. Les parcs éoliens flottants fonctionneront, eux, dans des profondeurs d'eau comprises entre 100 et 700 mètres, voire au-delà. En plus d'ouvrir l'Atlantique ou la Méditerranée, les parcs éoliens flottants ont l'avantage d'éteindre les objections esthétiques soulevées par les riverains de nombreux littoraux où sont implantées des éoliennes maritimes.

Les promoteurs de l'éolien flottant voient grand, et certains pays comme la Grande-Bretagne ou la France y voient une chance de revenir dans la course mondiale aux technologies renouvelables. Le boom est espéré pour la prochaine décennie. Il passera par une baisse des prix : l'éolien flottant coûte aujourd'hui autant que les turbines à fond fixe il y a dix ans. Les 7 turbines du projet Hywind, elles, auront coûté 200 millions de Livres Sterling, largement financées par le gouvernement écossais.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top