L'énergie du futur fonctionnera-t-elle à base d'urine ?

Frédéric Cuvelier
Publié le 20 avril 2016 à 13h07
Un groupe de chercheurs de l'université de Bath, en Grande-Bretagne, a développé une pile à combustible microbienne miniature alimentée par de l'urine.

Cela pourrait passer pour l'une de ces énièmes recherches dont il est difficile d'envisager un intérêt. Pourtant, cela fait longtemps que des scientifiques s'intéressent aux déchets humains pour produire de l'énergie. Il existe un prototype de bus qui roule grâce à des excréments humains, et Bill Gates lui-même a testé, en début d'année dernière, une machine capable de transformer la matière fécale en eau potable.

L'idée de la pile à combustible microbienne, ou pile à bactéries, n'est pas nouvelle, et plusieurs chercheurs britanniques s'y essaient depuis de longues années. Le processus chimique est donc bien maîtrisé : il s'agit d'oxydoréduction, comme dans la pile au citron que nous évoquions dernièrement. L'urine qui baigne les bactéries favorise leur croissance, leur production d'hydrogène et donc leur capacité à générer des électrons dans le milieu.

L'évolution que l'on doit à ce laboratoire de l'université de Bath, c'est la powerbank, mais les scientifiques ont déjà envisagé de l'utiliser pour alimenter une balise de détresse, ou encore des éclairages de camps de réfugiés.

Quoi qu'il en soit, les chercheurs soulignent le potentiel de cette technologie au coût de production quasi nul, qui pourrait représenter un intérêt certain dans les zones privées d'électricité. D'autant que ces piles à bactéries ne coûtent que 1,40 euro à fabriquer.

A lire également :
Frédéric Cuvelier
Par Frédéric Cuvelier

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement, tests dont je suis particulièrement friand. Je déteste l'expression "Le mieux est l'ennemi du bien" (notamment lorsqu'il s'agit de rendre mon PC silencieux), les livreurs qui arrivent sans bordereau et les coups de pieds de Polo sous le bureau. J'aime réussir mes photos-produit, améliorer les protocoles de test et cocher la case "Public" de notre interface d'édition. Féru de football, je m'essaie également à la photographie à mes heures perdues et ne recule jamais devant une petite partie de poker. Le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup de musique.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.