Gaz, électricité : ces fournisseurs ont fait n'importe quoi avec les prix... et c'est vous qui payez

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
02 juin 2023 à 13h15
27
© BalkansCat / Shutterstock
© BalkansCat / Shutterstock

Le nombre de litiges liés aux prix du gaz et de l'électricité facturés a doublé l'an dernier. Le médiateur national de l'énergie épingle plusieurs fournisseurs qui ont abusé des consommateurs.

Certains fournisseurs de gaz et d'électricité ont répercuté de façon trompeuse les différentes hausses de prix au cours de l'an dernier. Tel est le constat fait par le médiateur national de l'énergie, qui vient de rendre son rapport annuel de 2022, année particulièrement douloureuse pour les consommateurs avec des tarifs qui ont littéralement bondi. L'autorité administrative indépendante adresse même un « carton rouge » à plusieurs fournisseurs, en pointant du doigt une forte augmentation des litiges liés aux pratiques tarifaires d'une année sur l'autre.

Des hausses de prix répercutées de façon déraisonnable par plusieurs fournisseurs

Les litiges en eux-mêmes n'ont pas augmenté entre 2021 et 2022 : 30 558 l'an dernier. Mais cette stabilité en trompe-l'œil s'explique par la plus stricte régulation du démarchage téléphonique et à domicile, la poursuite du déploiement des compteurs communications comme Linky ou l'amélioration du traitement des réclamations. La part des litiges liés aux changements de prix a quant à elle doublé par rapport à 2021, passant de 8 à 16 %.

« Les hausses sans précédent des prix de l’énergie ont été souvent répercutées par certains fournisseurs de façon peu transparente, voire incompréhensible ou trompeuse, occasionnant une forte augmentation de ce type de litiges », explique l'autorité. Elle n'hésite pas à citer les fournisseurs ayant causé un préjudice aux consommateurs.

Ainsi, Gaz de Bordeaux, OHM Énergie, Mint Énergie, Wekiwi et Mega Énergie ont tous été épinglés par le médiateur pour leurs pratiques constatées en 2022. Mint Énergie présente le taux de litiges le plus élevé : 856 pour 100 000 contrats. En comparaison, Engie tombe à 63 pour 100 000, EDF à 42 seulement.

© Pixabay
© Pixabay

Forte hausse juste après la souscription, refus d'appliquer le bouclier tarifaire… les mauvaises pratiques ne manquent (hélas) pas

Les mauvaises pratiquent varient, mais le médiateur national de l'énergie en a identifié 4 principales :

  • OHM Énergie, déjà épinglé à plusieurs reprises ces dernières années, affichait des tarifs très attractifs, incitant les consommateurs à souscrire. Mais l'entreprise a brusquement imposé de fortes hausses de prix à des clients, parfois quelques semaines à peine après leur souscription.
  • Mint Énergie, Mega Énergie et Wekiwi ont pour leur part carrément modifié des contrats en cours (avec des tarifs à la hausse) sans informer leurs clients de façon loyale et transparente.
  • Gaz de Bordeaux a de son côté refusé de commercialiser des contrats permettant de bénéficier du bouclier tarifaire.
  • Wekiwi, Mega Énergie et Gaz de Bordeaux ont aussi commercialisé des offres dont le prix, indexé sur les prix du marché, n'était pas connu au moment où était consommée l'énergie.

Pour mieux protéger les Français, le médiateur promet de formuler de nouvelles propositions dans les prochains mois, avec un guide des bonnes pratiques attendu pour la rentrée, rédigé en concertation avec les acteurs de l'énergie.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (27)

serged
Et là-dessus on supprime le gaz « tarif réglementé » pour laisser la place aux requins (copains de M**)
Bombing_Basta
Déjà, faudrait arrêter avec cette connerie de permettre à des non producteurs d’électricité de pouvoir vendre cette ressource essentielle.<br /> Ensuite, en finir d’indexer le prix du MWh, sur le coût du MWh des centrales les moins rentables d’Europe… Centrales qui tournent au gaz ou au charbon.
tux.le.vrai
Et, oui, il valait mieux rester chez l’opérateur historique, EDF.<br /> C’est d’ailleurs l’entreprise qui nous appartient. Et moi, si je possédais une boulangerie, je n’irais pas acheter mon pain dans une autre boulangerie.<br /> Pour les prix, c’est surtout la conséquence de la politique énergétique qui a été décidée dans notre pays.<br /> Mode de fixation de prix de marché, (alors qu’il faut sans cesse équilibrer le réseau et que l’électricité est un service indispensable pour ne pas dire vital aujourd’hui)<br /> L’explosion des prix du gaz, ajouté à cela, l’ASN qui a demandé concomitamment l’arrêt d’un grand nombres de réacteur pour maintenance ! Merci nos politiques qui ont géré le pays, et l’énergie, à l’horizon des prochaines élections …
gothax
Tout cela chapeauté par un ministre qui a la main dans le pantalon en écrivant des histoires de fion !<br /> Nos élites et la plèbe, nous !<br /> +1 @tuxlevrai
ShuntUp
Oui, merci l’Europe qui octroit l’argent de poche à nos politiques bons élèves vis-à-vis de la destruction d’EDF qu’elle orchestre (et principalement nos amis d’outre Rhin…), avec le paradigme débile qu’un monopole c’est forcément le mal, vu que comme pour beaucoup de chose, prendre le contexte en compte, c’est sans doute trop compliqué (ou alors moins de gens « utiles » s’engraisseraient, mais je fais sans doute du mauvais esprit).
ultrabill
Des boursicoteurs qui tentent de plumer leurs clients. Comment est-ce possible ?
zoup01
Je vais me faire l’avocat du diable avec mint…<br /> J’étais abonné chez eux jusqu’à septembre 2021 environ…<br /> Quand on choisi un contrat en ligne, la moindre des choses c’est de lire les mails que t’envoie ton fournisseur.<br /> Mint m’a avisé conformément à la loi environ un mois avant augmentation du tarif, ce qui m’a laissé largement le temps de changer…mais pour cela, il faut savoir lire et prendre le temps de le faire, sinon c’est tarif réglementé et là, c’est sans soucis.
vidarusny
C’est surtout que l’énergie produite et vendu en France est d’origine nucléaire… Comment faire un marché concurrentielle avec le nucléaire ?<br /> Bon la pompe de refroidissement de secours est en panne, on fait quoi ?<br /> A nos concurrent les changent plus depuis longtemps… ils ont fait de grosses économies…<br /> Vive la concurrence ! Bon vous allez me dire qu’ils peuvent faire des économies ailleurs… oui enfin ça peut réellement finir comme ça…<br /> Maintenant on voit que la maintenance peut être bâclée même avec un monopole… voir la SNCF par exemple. Mais la on parle de nucléaire !!! si ça pète ce n’est pas 1000 morts…
jcc137
Le risque nucléaire en France n’est pas quasi nul, il l’est complètement. 70 ans d’expérience avec des normes de sécurité et des technologies toujours plus sûres. L’électricité qui était la moins chère d’Europe, avec en plus revente aux pays européens à des prix compétitifs. Une électricité indispensable et vitale, écologique et inépuisable.<br /> Mais les gens bien pensants (les plus idiots à un haut niveau, se situent en Allemagne) ont influencé nos chers politiques pour abandonner cette manne miraculeuse, et nous voilà en 2023 à bientôt reprendre la lampe à huile et le feu de bois pour subsister.
sylvebarbe78
Bof, rappel moi le nombre de morts sur la route par an ?
paulposition
jcc137:<br /> et nous voilà en 2023 à bientôt reprendre la lampe à huile et le feu de bois pour subsister.<br /> Mode Troll/On:<br /> Ah bin non, hein, ca produit du Co2<br /> Mode Troll/Off<br />
Thamien
Je suis d’accord que l’ARENH est une hérésie…qui arrange les copains du Suprême Leader au détriment de l’opérateur historique.<br /> Après être obligé de financer le CE d’EDF (et le CE du CE d’EDF) ou les choix stratégiques de l’entreprise ne m’enchante guère… De toutes façons on passera tous à la caisse en tant que contribuables.<br /> Bombing_Basta:<br /> Ensuite, en finir d’indexer le prix du MWh, sur le coût du MWh des centrales les moins rentables d’Europe…<br /> Dans le cas du marché de l’électricité (EPEX SPOT), je ne comprends pas toujours les critiques… L’absence et le cout prohibitif du stockage n’encourage pas la spéculation et du coup j’y vois assez peu à redire.<br /> Les interconnexions entre pays à la base de ce marché permettent aussi une forme de mutualisation des moyens… On produit en dernier recoure avec les centrale les moins rentables et le marché répercute ce surcout… Oui et alors?<br /> Par exemple ce lundi (férié) des MWh se sont vendus à des prix négatifs:<br /> image1454×754 124 KB<br />
Bombing_Basta
Je n’ai jamais payé un prix du KWh négatif…
zoup01
jcc137:<br /> Le risque nucléaire en France n’est pas quasi nul, il l’est complètement<br /> Tu vis chez les bisounours ou c’est un troll ?<br /> Greenpeace France<br /> Les accidents nucléaires en France<br /> L'impact des accidents nucléaires sur la population, l’environnement et l’économie d’un pays sont effroyables. La France n’est pas à l’abri.<br /> Est. reading time: 4 minutes<br />
vidarusny
sur un accident nucléaire en france, les morts ne se compterait pas forcément qu’en France et ce pour 1 accident… la comparaison est donc discutable
jcc137
Mais non mon garçon ! Je parle et j’ai bien précisé, en France. Aucun incident contaminant n’est encore survenu, même s’il y a eu des mesures de sécurité et surtout de prévention qui ont été prises à l’issue d’incidents très mineurs.<br /> Après, se baser sur un article volontairement dramatique (c’est leur beefsteak) de Greenpeace…
danicela
J’ai pris +40% chez Engie pour un contrat électricité, je sais pas si c’est normal…
zoup01
Pour que tu sortes un peu du monde des bisounours…<br /> ( et j’ai été personnellement touché par cet incident)<br /> https://www.senat.fr/questions/base/1998/qSEQ980608730.html
jcc137
y a-t-il eu évacuation de la zone avec interdiction d’y pénétrer et exclusion de ladite zone à toute activité humaine ? Non ! On est donc bien loin de Tchernobyl ou même Fukushima.<br /> Alors vous, de votre côté arrêtez de croire au grand méchant loup, et appréciez notre parc nucléaire qui nous rend bien service depuis 1956 (1ère centrale française)
zoup01
Tu as raison, cela n’arrivera jamais en France, les accidents ce n’est que pour les autres ( usa, Japon, Ukraine, ???) mais surtout pas chez nous…
jcc137
Les risques sont tellement infinitésimaux, que non, je n’y crois pas une seconde.<br /> Ensuite c’est une question de pantophobie propre à chaque individu. Si vous aimez vivre dans l’angoisse, et la méfiance… je n’y peux rien.
ultrabill
Kychtym en 1957 : ~200 morts (2 fois moins que le barrage de Malpasset 2 ans plus tard)<br /> Tchernobyl en 1986 : entre 4.000 et 60.000 morts (l’URSS n’est pas un modèle de transparence, ni de qualité des centrales)<br /> Fukushima Daiichi en 2011 : 1 mort (les 22.500 autres sont dûs au séisme et au tsunami)<br /> En revanche il y a 450 morts tous les ans en France à cause des accidents domestiques. On est moins en sécurité chez soi qu’à côté d’une centrale nucléaire française
zoup01
Je ne vis pas dans l’angoisse mais les accidents impossibles qui ne peuvent pas exister, je n’y crois pas une seconde…<br /> Dans je domaine ferroviaire, j’en ai vu au moins 2 en 40 ans.
Kaggan
Le youtubeur Heu?reka, accompagné du Youtubeur Osoncauser, ont fait un entretien de 2h avec Anne Dedregeas, ingénieur économiste chez EDF où ils reviennent sur le prix de l’électricité. Vidéo extrêmement intéressante.
a-snowboard
J’étais chez mint.<br /> J’ai eu deux augmentations en 1ans. Avec une communication pas Claire.<br /> Genre les nouveaux tarifs étaient annoncés mais les anciens fallait les chercher pour connaître son taux d’augmentation.<br /> Du coup je me suis cassé.
promeneur001
Pour Gaz de Bordeaux, ça y est. Ils ont une proposition « Bouclier tarifaire ». C’est récent.<br /> Il n’y a pas de concurrent à Bordeaux pour le gaz !<br /> J’envisage sérieusement de passer à l’électricité pour l’eau chaude et le chauffage. Je vais demander un devis à Leroy-Merlin.
liberte_et_verite
Quel est le problème ?<br /> Ces fournisseurs ont été mis en place par l’UE pour déréguler le marché de l’énergie en Europe et se faire de l’argent sur le dos des producteurs et des consommateurs.<br /> Ils sont en plein dans le rôle.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet