Total poursuit ses investissements dans l'éolien et devient partenaire d'un projet offshore géant écossais

04 juin 2020 à 19h23
13
Éolien offshore © Pixabay / Bru-nO
© Pixabay / Bru-nO

Le géant français de l'énergie va acquérir une part majoritaire de ce qui deviendra, une fois achevé, le plus gros parc éolien offshore du pays de Saint-Andrew.

De plus en plus actif dans les énergies renouvelables, le groupe Total a annoncé, mercredi 3 juin, avoir conclu un accord avec la société irlandaise SSE Renewables, en vue de l'acquisition du projet de parc éolien offshore Seagreen 1, situé en Écosse. Le groupe pétrolier et gazier français indique avoir déboursé 70 millions de livres sterling (soit 78 millions d'euros) lors de la transaction.

Total met la main sur le plus gros parc éolien offshore d'Écosse

Total va acquérir 51% des parts du site de Seagreen 1, situé à 27 kilomètres au large des côtes écossaises, en mer du Nord britannique. C'est un projet majeur dont l'entreprise française vient de s'emparer, puisqu'il est doté d'une capacité de 1 140 mégawatts (MW), ce qui fera de lui le plus grand parc oéolien offshore d'Écosse (des éoliennes installées en mer, donc), une fois achevé en 2022.

Ce que l'on pourrait appeler des « options » ont été posées en marge de l'acquisition, puisque Total jouira d'une capacité d'extension potentielle pouvant grimper jusqu'à 360 MW supplémentaires. En outre, SSE Renewables pourrait percevoir 60 millions de livres sterling de plus (67 millions d'euros), « à conditions de performance », nous indique-t-on.

« En devenant actionnaire majoritaire du projet Seagreen 1, l’un des plus grands parcs éoliens offshore de la mer du Nord britannique, Total prend une position forte sur le premier marché mondial de l’éolien offshore. Cette opération représente un changement d’échelle majeur pour l’activité du Groupe dans cette filière et s’inscrit pleinement dans notre stratégie de croissance rentable dans les énergies renouvelables et l’électricité bas carbone », a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total.

Un parc qui devrait alimenter 1 million de foyers

Le parc éolien Seagreen 1, qui a représenté un investissement initial de 3,7 milliards de dollars (c'est dire la belle affaire réalisée par Total !), sera conçu pour répondre aux besoins énergétiques d'environ 1 million de foyers britanniques. Et ce d'ici deux ans. Total précise par ailleurs que le projet a bien décroché les permis nécessaires et que la construction des modules onshore a démarré au début de l'année.

« L’importante expertise mondiale de Total dans les opérations offshore, combinée à leur ambition de contribuer au développement des énergies renouvelables dans le monde, correspond parfaitement à l'objectif stratégique de SSE Renewables de tripler notre production d'énergie renouvelable à horizon 2030 », a commenté Alistair Phillip-Davies, Directeur général de SSE. La transaction devrait être finalisée d'ici le mois de juillet.

Le géant français de l'énergie confirme ses investissements dans l'électricité bas carbone. En 2019, il avait fait part de son ambition de détenir une capacité de production d'électricité bas carbone de 25 gigawatts (GW) d'ici 2025. Si Total suit ses plans, l'entreprise devrait atteindre les 7 gigawatts d'ici la fin de l'année, dont 3 GW provenant d'énergies renouvelables.

Source : Communiqué de presse

Modifié le 05/06/2020 à 08h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Skoleras
Je suis actionnaire de Total, et je suis très fier de l’évolution et la diversification prise par l’entreprise depuis que Pouyanné en a pris la direction. Total n’est plus qu’un géant pétrolier mais également un gros producteur et distributeur de gaz et d’électricité !
trollkien
Si l’avenir c’est le tout électrique, l’avenir c’est le nucléaire (fission/fusion)<br /> Ya pas a tortiller du fondement c’est pas des éoliennes et des des panneaux solaires qui pourvoieront à la demande croissante, surement exponentielle, du futur tout electrique.<br /> Croire le contraire tiens de la parole de Skippy, et pourtant je suis intrinsèquement écologiste (mais pas bobo).<br /> Après peut être que Total pourrait se faire une place dans le nucléaire, niveau gestion de l’avenir ca sera surement pas pire que Areva, ou plutôt maintenant Orano…
rexxie
C’est drôle parce que BP, Shell, Exxon, Chevron et les géants pétroliers investissent dans l’éolien / solaire, et pas dans le nucléaire qui n’est plus rentable.<br /> Faudrait leur dire qu’ils se trompent tous…
nirgal76
Ils vont dans le sens du vent (jeu de mot !). C’est la loi de l’offre et la demande. Si y’en a pour acheter, pourquoi se priver d’en faire. C’est par esprit mercantile, pas par idéologie. Si les BP, Shell, Exxon, Chevron et les géants pétroliers agissaient pour le bien du monde, ça se saurait. Ils agissent pour le bien de leur porte monnaie uniquement.
rexxie
Exact, l’énergie sera plus propre parce qu’on choisi toujours la moins coûteuse.<br /> La beauté du solaire et de l’éolien c’est que ça ne fait que commencer, les prix baissent constamment, et déjà le charbon, le gaz et le nucléaire sont éliminés de cette compétition.
Eths25
Je prends mes granulés de bois chez eux.
Oncle_Picsou
Ils vont dans le sens des subventions surtout ^^
megadub
Ils se diversifient parce qu’ils se rendent bien compte que la tendance sera à la baisse de consommation des carburants. D’ailleurs ça fait un moment qu’ils se sont mis aux énergies renouvelables <br /> Et puis, la bagarre entre Total et EDF n’est surement pas étrangère à cette diversification.
Oncle_Picsou
oui bien sur, c’était juste pour répondre à la petite blaguounette de Nirgal76.<br /> Ils vont où est le pognon, ce qui est normal, ce sont des entreprises. Et il ne faut pas se leurrer, ce sont entres autres les subventions qui rendent les filières éolienne et solaire attractives en ce moment.
robert_groslezard
Total brasse tellement de vent qu’ils pourraient mettre une éolienne en face de leurs bureaux !
nickOh
Oui, le nucléaire, c’est génial je l’accorde,<br /> MAIS<br /> -quand il faut déconstruire une centrale, c’est moins génial, ça se chiffre en miliards, et le risque est pas nul, ça prend des années<br /> -on oublie vite les milliers de tonnes de déchets nucléaires que nous léguerons a nos générations futures, et qui continuent de s’accumuler, avec des risques toujours élevés, et jusqu’à maintenant sans solution de recyclage / décontamination totale.
EnLighter
J’ai lu un article sur Clubic qui décrivait une recherche universitaire consistant à créer des batteries de très longue durée en rapprochant des diamants d’un objet radioactif. Ce genre de solution serait tout bonnement idéale pour du recyclage intelligent de déchets nucléaires. De mon point de vu, la fission est une étape transitoire permettant la maîtrise de la fusion. C’est peut être sale et dangereux mais il y a des étapes que l’on ne peut pas «&nbsp;sauter&nbsp;» dans une évolution. L’important est que la fission ne soit qu’une parenthèse quand nos arrières arrières petits enfants regarderont une frise chronologique de l’usage du nucléaire en tant qu’énergie.
normandie61
d’accord, mais on en reparlera au sujet des éoliennes quand il faudra les démanteler!
nickOh
En effet ce sera un coût, mais marginal et peu compliqué en comparaison, les seuls produits polluants dans les éoliennes sont les quelques centaines de litres d’huile et les énormes plaquettes de frein.
Palou
nickOh:<br /> les seuls produits polluants dans les éoliennes sont les quelques centaines de litres d’huile et les énormes plaquettes de frein<br /> Ah bon ? Et les 1000 tonnes de béton (environ, suivant la hauteur des mâts) par éolienne imprégnés des huiles et qui resteront en place à vie ? bah oui, ils ne racleront que 20 ou 30cm sur le dessus et mettront un peu de terre pour cacher la misère …<br /> Et les milliers de pâles qui sont enterrées car ils ne savent pas quoi en faire ?<br /> Eoliennes pales enterrees1400×1050 226 KB<br /> Hop, ni vu ni connu aux yeux de tous …
nickOh
Merci pour cet info sur les pales non recyclables (enfouissage ou incinération), en effet il y a du taf encore sur la chaine.<br /> Pour le béton restant, je pourrai construire ma maison…pas de souci de fondations … ok je sors…<br /> Côté nucléaire, on n’a encore aucune centrale totalement démantelée, celle de brenilis commencé avant 2000…est estimé pour 2039, pour l’instant les professionnels du nucléaire sont toujours en mode «&nbsp;pilote&nbsp;» sur les démantelements.
Maga83
Palou:<br /> Ah bon ? Et les 1000 tonnes de béton (environ, suivant la hauteur des mâts) par éolienne imprégnés des huiles et qui resteront en place à vie ? bah oui, ils ne racleront que 20 ou 30cm sur le dessus et mettront un peu de terre pour cacher la misère …<br /> Un bon soubassement pour y construire des maisons en carton pour les pauvres qui n’ont pas les moyens de faire construire en dur.<br /> Tu n’imagines pas l’ingéniosité du capitalisme.<br /> Ça me rappelle les corons des mines de charbon du nord transformés en piste de ski synthétique.<br /> Ce monde est magique.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des chercheurs ont mis au point une intelligence artificielle capable de découvrir de nouvelles étoiles
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Facebook va signaler les publications des médias détenus par des gouvernements
Taxe GAFA : la France « ne lâchera rien » sur la taxation du numérique, dixit Bruno Le Maire
À contre courant du marché des téléviseurs, celui des TV OLED devrait croître de plus de 25% en 2020
Intel a du mal à tenir sa roadmap, ni Rocket Lake-S, ni Ice Lake-X cette année ?
The Outer Worlds : le portage Switch semble être catastrophique
Cowboy 3 : découvrez le nouveau vélo électrique connecté de la start-up belge Cowboy
Le service EA Access arrive bientôt sur Steam
L'Union européenne rappelle à l'ordre les constructeurs automobiles sur les émissions de CO2
Haut de page