Siemens Gamesa annonce une éolienne d'une puissance de 14 MW pour l'offshore

20 mai 2020 à 10h40
0
Éoliennes ©Sweet Ice Cream Photo / Unsplash
© Sweet Ice Cream Photo / Unsplash

L'entreprise détenue majoritairement par Siemens, Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) a annoncé la production d'un prototype d'éolienne offshore affichant une puissance nominale (lorsque les conditions sont idéales) de 14 MW.

Dans un communiqué publié mardi, SGRE a déclaré qu'une seule éolienne serait ainsi capable d'alimenter environ 18 000 ménages européens par an.

Nouveau record

La société a ajouté que cette puissance pourra être portée à 15 MW en utilisant ce qu'elle nomme le Power Boost. Siemens Gamesa prévoit le lancement d'un prototype de cette turbine baptisée SG 14-222 DD en 2021. Une production en série commencera ensuite au Danemark en 2024.

La question de l'efficacité du secteur éolien ne convainc pas tout le monde, en particulier en raison de l'intermittence de l'électricité fournie. Pourtant, la capacité installée ne cesse de croître. L'offshore a ainsi réalisé un record de 3,6 GW en Europe en 2019.

Cette augmentation de la puissance installée s'accompagne d'éoliennes toujours plus imposantes. En octobre dernier, General Electric faisait appel à l'Haliade-X, l'éolienne la plus puissante au monde pour son parc. D'une puissance nominale de 12 MW, son rotor dispose d'un diamètre de 220 mètres et de pales de 107 mètres de long.

La nouvelle SG 14-222 DD bat (de peu) ce record. Avec ses pales de 108 mètres de long et un diamètre de rotor de 222 mètres, cette éolienne a des dimensions conséquentes.

Coronavirus et énergies renouvelables

L’annonce de la nouvelle éolienne de Siemens Gamesa intervient dans le contexte de la pandémie de coronavirus, qui a des répercussions sur les sociétés d’énergies renouvelables du monde entier. Plus tôt ce mois-ci, la société espagnole a déclaré que la maladie à Covid-19 avait eu un « impact négatif direct » de 56 millions d'euros sur sa rentabilité entre janvier et mars. Cela équivaut selon l'enseigne à 2,5% de ses revenus trimestriels.

Mais si le nouveau coronavirus gêne le développement économique des énergies renouvelables, il est possible qu'il en améliore la production. À la fin du mois d'avril, le Royaume-Uni annonçait un record de sa production d'électricité sans charbon.

Les experts cherchent à déterminer l'impact réel de la pandémie sur la production d'électricité renouvelable mondiale. Entre la météo clémente, la baisse de la consommation électrique ou l'augmentation de la puissance installée, les facteurs à envisager sont nombreux.

Sources : CNBC, Siemens Gamesa

30
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top