Xiaomi lance ses Redmi Airdots, des intra sans fil à moins de 15 euros

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
29 mars 2019 à 15h04
0
Redmi Airdots

Tandis que Samsung vend ses Galaxy Buds à 150 euros et qu'Apple propose désormais une version rechargeable par induction de ses fameux AirPods, pour 229 euros, Xiaomi joue une nouvelle fois la carte du low-cost. Le constructeur chinois vient en effet d'annoncer ses Redmi Airdots. Leur prix ? 99 yuan, soit à peine plus de 13 euros.

Avec un tarif aussi bas, et comme l'explique le site français Minimachines, la marque ne cible pas vraiment le marché international, plutôt orienté vers le haut de gamme. Fidèle à ses habitudes, Xiaomi préfère en effet se concentrer sur son pré carré : la Chine. Mais si les Airdots seront - selon toute vraisemblance - les écouteurs privilégiés de l'ouvrier chinois, ces derniers pourraient aussi intéresser le consommateur européen habitué des boutiques d'import.

Des spécifications honnêtes... sur le papier

Les Airdots de Xiaomi affichent en effet des spécifications techniques honnêtes, du moins à première vue. On y trouve notamment des batteries de 40 mAh capables de tenir 4 heures pour de l'écoute musicale en stéréo et 5 heures en mono. On apprend en outre qu'il faudra 1 h 30 pour recharger les deux écouteurs. Le boîtier, lui, aura besoin d'être raccordé à son chargeur pendant 2 heures pour faire le plein d'énergie. À noter que si les oreillettes (de 4,1 grammes chacune) sont dans le boîtier au moment de la recharge, l'ensemble pourra alors être rechargé à 100 % en 2 heures.

Redmi Airdots 2.jpg

La batterie 300 mAh intégrée à l'étui des Airdots de Xiaomi permettra en outre de recharger deux fois les deux écouteurs avant d'être à plat. Afin d'économiser de la batterie, les Airdots passeront enfin automatiquement en veille profonde en cas de non réception de signal pendant 5 minutes.

Ces derniers profitent également d'un système chargé de réduire les bruits environnants lors d'appels. Compatibles Bluetooth 5.0, les Airdots intègrent aussi une commande dévolue aux assistants personnels. Un double-clic sur l'un des boutons physiques des écouteurs de Xiaomi déclenchera l'écoute du Google Assistant ou de Siri, par exemple.

Les Xiaomi Redmi Airdots : une version simplifiée des Mi Airdots ?

Dans les faits, les Redmi Airdots s'apparentent à une version plus basique des Mi Airdots, lancés il y a quelques semaines en Chine. Commercialisés à près de 50 euros, ces derniers profitent de bons retours concernant leur qualité sonore tandis que les premiers tests confirment les estimations de Xiaomi en matière d'autonomie, note Minimachines. En l'état, les Redmi Airdots, vendus seulement 13 euros, pourraient donc être une bonne surprise s'ils venaient à s'inspirer suffisamment des Mi Airdots.

Ils reprennent d'ailleurs le même design que les Mi Airdots, mais avec des dimensions un peu moins compactes (2,66 × 1,64 × 2,16 cm contre 2,30 x 1,45 x 1,30 cm). Autre différence, les Redmi Airdots délaissent l'interface tactile des Mi Airdots pour des touches physiques... ce qui contribue à réduire leur coût.

20
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
L'application Smart View qui permet de contrôler votre TV Samsung va s'arrêter dans six mois
scroll top