Covid-19 : un ingénieur de NVIDIA met au point un respirateur open-source réalisable pour 400 dollars

05 mai 2020 à 10h05
18
NVIDIA respirateur
© NVIDIA

Bill Dally, l'un des ingénieurs les plus importants de NVIDIA, a publié des documents permettant de réaliser un respirateur artificiel pour 400 dollars. Baptisé « OP-Vent », l'ensemble de sa conception matérielle et logicielle est disponible en open-source.

L'initiative doit aider le secteur médical face à la pandémie de coronavirus, certains établissements de santé manquant encore de ces respirateurs.


Une centaine de dollars avec l'impression 3D

L'un des avantages de l'appareil est qu'il peut être assemblé rapidement. Bill Dally affirme que l'ensemble des composants, que l'on pourra trouver rapidement dans le commerce, coûtera environ 400 dollars. Un prix particulièrement bas, puisque le coût moyen d'un appareil avoisine habituellement les 20 000 dollars.



Selon l'ingénieur, qui a réalisé l'OP-Vent en partenariat avec des collègues de l'université de Stanford, ce prix sera de 300 dollars s'il est produit à grande échelle. Et si certaines de ses pièces sont fabriquées par une imprimante 3D, il ne coûtera plus qu'une centaine de dollars.

Dans une vidéo, il déclare : « Notre philosophie est de construire un respirateur le plus simple possible, qui pourrait être produit rapidement et à peu de frais, tout en répondant aux besoins de traitement des patients atteints de COVID-19 ».


Anticiper la pénurie aux États-Unis

Le respirateur a été testé avec succès sur un simulateur. Bill Dally a demandé une autorisation d'utilisation d'urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA), l'agence en charge de la santé publique aux États-Unis. Il espère ainsi que le pays disposera de respirateurs en nombre suffisant.

De grands groupes se sont lancés dans la production de ces respirateurs. C'est notamment le cas du constructeur automobile Lamborghini et de la fondation Raspberry Pi. Le Britannique Dyson s'y est également attelé, avant que sa production ne soit jugée « pas nécessaire » par son gouvernement. En Europe, des pénuries peuvent encore être constatées, mais ce sont plutôt les États-Unis, désormais l'épicentre de l'épidémie, qui cherchent à anticiper un éventuel manque.

Sources : TechCrunch et Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
15
kiwi5
anticiper la penurie aux etats unis et moi qui pensait naivement au tiers monde
Daeneroc
Il n’y a aucun mal d’avoir pour motivation d’aider en priorité son peuple/sa nation/sa région démographique.<br /> Après c’est open source, le tiers monde peut l’utiliser
Doss
Tu pense que dans le tier monde ils vivent comme en 1920 ? franchement ne sous estime pas le tiers monde…
KaspOu
Génial, l’être humain il y’a tellement de trésors qu’on n’utilise pas, si on arrivait un jour à motiver tout le monde pour donner un petit % de notre esprit pour le bien de tous, on arriverait tellement à des miracles !
Blackalf
ce sont plutôt les États-Unis, désormais l’épicentre de l’épidémie, qui cherchent à anticiper un éventuel manque.<br /> C’est curieux, leur président a pourtant annoncé il y a une dizaine de jours que les USA allaient en vendre à d’autres pays, ce qui signifierait qu’il n’y a pas du tout de risque de manque chez eux :<br /> https://www.lefigaro.fr/flash-actu/trump-va-vendre-des-respirateurs-a-des-pays-en-developpement-20200424
Kratof_Muller
Quand on sait que notre gouvernenment de GENIE, a commande pour 30 millions d euros de respirateurs francais OSERIS inutilisables ou danereux avec le covid a seulement 10 000 euros pieces, on se dit que l’abus de marges et l utilisation d une situation désastreuse relève probablement du copinage malsain, mais ce n est pas nouveau…
pocketalex
Le tiers monde, c’est une expression des années 70<br /> Depuis, les pays se sont développés, et on appelle ça les « pays en voie de développement », et ils ont des villes, des voitures, Internet, etc<br /> Le village de huttes avec des enfants qui mangent à même la terre c’est fini. Ou quasi.
BraveHeart
Osiris, pas oseris !! :-)…mais le hic, c’est de les avoir commandés et imposés aux médecins anesthésistes réanimateurs qui avaient bien indiqué que ces respirateurs n’étaient faits que pour le transport des patients, pas pour de la réa pure…sous des allures triomphalistes, je crains fort que ces respirateurs là ne soient de la même veine… tout cela car par fierté nationale mal placée on n’a pas voulu commander les excellents Dräger allemands…
BraveHeart
oh que si les villages de huttes cela existe encore, j’y ai travaillé…et je trouve que l’expression Tiers Monde est moins hypocrite que celle de « pays en voie de développement », cela fait très novlangue, après c’est un avis personnel, mais tout comme les « vieux » sont devenus des" anciens" puis le" troisième âge", les « pauvres » sont devenus "modestes "puis à « revenus limités »…il faut appeler un chat un chat…
kroman
Il annonce beaucoup de choses… Une bonne injection de désinfectant et son peuple est sauvé, plus besoin de respirateurs https://www.youtube.com/watch?v=_qhrV2Ty3bM
jeanlucesi
Oui c’est pas comme en 1920 mais dès qu’ils ont l’opportunité de venir chez nous ils ne se privent pas.
Feladan
Le monsieur il a dit « quasi ».<br /> Ce qui signifie que oui, il y en a encore, mais que majoritairement c’est fini. Et il a raison. Tous les pays en voie de développement sans exception, ont de la technologie et / ou l’accès à de la technologie depuis les pays avoisinants.<br /> Quand à l’expression « Tiers Monde » elle n’est plus adaptée comme le dit @pocketalex . Ce terme n’a jamais été précis (il classait des pays sans réelle définition, que ce soit que l’on se place d’un point de vue économique, démographique, politique ou géographique, c’était au petit bonheur la chance). D’ailleurs, les « pays en voie de développement », ne sont plus les mêmes que « le tiers monde ».<br /> Peut être qu’effectivement (certainement d’ailleurs) c’est un soucis de déontologie qui a fait changer l’expression plutôt que « faire évoluer les critères et les pays », quoi qu’il en soit, aujourd’hui, l’expression est belle et bien obsolète et quasi-supprimée de toute la littérature économique.
BraveHeart
eh bien il faut croire que je n’ai fréquenté que des quasi, alors, lorsque j’habitais en Afrique…<br /> PS: ce n’est pas pays en voie de développement en économie, c’est PMA selon la définition de l’ONU…
pemmore
C’est beau, un truc bien conçu dans la pensée des gens habitués au dépannage, pas une usine à gaz, sauf que le bidule ne semble pas autonome à première vue et dépend d’une alimentation en air(gaz) comprimé externe.
Feladan
Effectivement, très certainement. C’est important de sortir de son écosystème pour ne pas produire des généralités avec celui-ci.<br /> (Ps: N’ayant jamais dis que c’était le cas, j’imagine que le PS ne m’est pas destiné )
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soumis à des pertes records, Softbank licencie 10% de sa main-d'œuvre mondiale
Realme  : le constructeur annonce le 6 Pro et les prix du X50 Pro
Le constructeur chinois de véhicules électriques BYD s'attaque au marché européen
La nouvelle série Battlestar Galactica trouve sa principale force créatrice
Star Wars Jedi Fallen Order : une grosse mise à jour, dont l'accès au New Game+
Google verse deux millions de dollars pour soutenir l'éducation à distance
StopCovid sera disponible le 2 juin, selon le secrétaire d'État Cédric O
Super Mario 64 : une version complète, en DirectX 12 et en 4K, fait son apparition sur la toile
La recherche sur le Coronavirus, cible privilégiée des hackers
Windows : Microsoft reporte sa mise à jour de mai
Haut de page