Covid-19 : Microsoft compte sur son chatbot "Plasma Bot" pour trouver des donneurs de plasma

20 avril 2020 à 11h00
3
Don sang
© Pixabay

Si vous avez contracté le Covid-19 et que vous vous êtes rétabli (on vous le souhaite !), votre sang intéresse la science. Microsoft, qui multiplie les initiatives face au nouveau coronavirus, a annoncé le lancement de son « Plasma Bot ».

Celui-ci doit simplifier la collecte de « plasma de convalescent », une piste envisagée contre le SARS-CoV-2.


Six donneurs pour un malade

L'annonce vient de Plasma Alliance, un consortium de sociétés pharmaceutiques dont l'objectif est de trouver des personnes guéries du Covid-19 et qui soient en mesure de donner leur sang. Celui-ci fait effectivement l'objet de recherches pour un traitement contre le nouveau coronavirus. L'idée n'est pas neuve : en guérissant d'un virus, une personne développe des anticorps capables de lutter contre lui. En extrayant le plasma d'un échantillon sanguin, il est possible d'apporter ces anticorps à une personne qui n'en dispose pas encore.

Mais la tâche est ardue : d'après la rédaction du Monde, il faut six donneurs pour aider une seule personne encore malade. Les initiatives permettant de trouver plus facilement ces donneurs sont donc bienvenues. Pour cela, Microsoft dit avoir lancé un chatbot auquel il aurait donné le nom de « Plasma Bot ». Celui-ci devra déterminer à travers quelques questions si une personne guérie accepte de donner son sang, et si elle est en mesure de le faire. Car pour rappel, les dons de sang ou de plasma sont importants, mais comportent des contre-indications.


Les recherches autour du plasma de convalescent

Le Plasma Bot a été lancé ce week-end. En plus de déterminer si la personne est en mesure de donner son sang, il doit également informer sur la procédure et diriger la personne vers le centre de don le plus proche.

Si ces dons pourront être injectés directement aux personnes luttant contre le virus, il sera également utilisé pour la recherche d'un traitement. À l'heure actuelle, l'utilisation du plasma de convalescent n'a donné aucun traitement qui ait été validé par l'agence de santé publique américaine, la Food and Drug Administration (FDA). Celle-ci le classe parmi les produits expérimentaux.

Vasudev Bailey, un investisseur en biotechnologie chez Artis Ventures, le qualifie néanmoins de « très prometteur en tant que candidat pour un traitement immédiat ». En France, un essai clinique baptisé « Coviplasm » a démarré le 7 avril. Il portera sur des prélèvements sanguins issus de patients guéris et résidant en régions Île-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Source : CNBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Blues_Blanche
Précision c’est au états unis, pas en France. Il y a des intérêts commerciaux par les industriels pharmaceutiques, pas en France.<br /> Ce n’est pas encore validé sur le plan de l’intérêt clinique, mais bon aux EU ce n’est pas grave s’il y a un marché. Chez nous c’est vrai, on fait moins de business, on commence par valider que ça fonctionne.
becoco
Bug inclus ? ça promet…
stratos
citation!<br /> Mais la tâche est ardue : d’après la rédaction du Monde, il faut six donneurs pour aider une seule personne encore malade. "<br /> LE courrier Picard<br /> « . Chaque don de plasma pourrait « potentiellement sauver trois ou quatre vies », selon le docteur Hod. »<br /> Courrier picard – 3 Apr 20<br /> Des rescapés du coronavirus donnent leur plasma pour aider à trouver un...<br /> Les patients guéris ont fabriqué des anticorps qui pourraient être utilisés comme traitement contre le coronavirus. Les chercheurs américains lancent une étude.<br /> bref personne ne sait
Sinic
Vrai. Pour ma part, je me suis référé à l’infographie donnée par le Monde.<br /> EDIT : en même temps, je me dis que le plasma est encore à l’étude en tant que traitement possible face au Covid-19. ça ne me semble pas étonnant qu’il y ait un gros flou autour de son potentiel.
Blues_Blanche
L’essai prévu chez nous va utiliser 4 donneurs :<br /> https://www.efs.sante.fr/covid-19-demarrage-de-lessai-clinique-coviplasm-visant-tester-lefficacite-de-la-transfusion-de-0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung réduit sa production de smartphones de moitié au mois d'avril
Des cellules solaires flexibles pour alimenter les futures montres connectées ?
LG dévoile son prochain smartphone en vidéo
Un trailer pour Brave New World, l'adaptation en série du roman culte Le Meilleur des mondes
L'incroyable troll du député Joachim Son-Forget, qui a usurpé l'identité d'Emmanuel Macron sur Twitter
Tous surveillés - 7 milliards de suspects : le documentaire de Arte à voir absolument
Tesla améliore le design du CyberTruck pour le rendre légèrement plus commercial
Lime acquiert la propriété intellectuelle de Boosted, ex-constructeur de skates électriques
Tor se sépare d'un tiers de ses effectifs à cause du Covid-19
Répéteur Netgear WiFi, pour un WiFi parfait pendant le confinement
Haut de page