Besoin de lecture ? Les librairies reprennent (un peu) de service en ligne

17 avril 2020 à 18h38
0
Librairie

Si vous souhaitez de nouveaux livres pour passer le temps durant le confinement, vous allez pouvoir en commander auprès de votre libraire. Le ministre de la Culture a en effet annoncé la réouverture partielle des librairies, via un système de « click & collect ».

Vous avez fini Netflix et Disney+ ? Ou vous en avez assez de rester le nez devant un écran, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ? Profitez-en pour lire : nous avons d'ailleurs quelques recommandations de littérature SF pour vous. Mais où se procurer les ouvrages papier en ce moment ? Car vous l'avez peut-être vu : Amazon est dorénavant tenu de réduire son activité et a interdiction de vendre autre chose que des produits essentiels.


Récupérer un livre en librairie : un déplacement essentiel

En revanche, les librairies françaises vont pouvoir reprendre une partie de leurs activités. Franck Riester, le ministre de la Culture, a ainsi annoncé que les commerçants pourront désormais vendre des ouvrages en « click & collect ». Autrement dit, il sera possible de commander un livre, par Internet ou téléphone, et de venir ensuite le récupérer directement en boutique.

Il suffira alors de se munir d'une attestation de déplacement et de cocher la case relative aux « achats de première nécessité ». Car, oui, d'après le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, « les librairies sont effectivement un commerce de première nécessité ». De plus, si l'on en croit le cabinet du ministère de la Culture, « les Français étaient très demandeurs de la réouverture des librairies ».


Une nouvelle accueillie avec scepticisme

Ce qui est certain, c'est que le secteur a été fortement affecté par la crise sanitaire. D'après l'institut d'études GfK, au mois de mars, les différents commerces ont enregistré une baisse des ventes entre 45 et 55 %. De quoi afficher un certain soulagement à l'idée d'une réouverture, même partielle ?

Ce n'est pas vraiment l'avis de Guillaume Husson, délégué général du Syndicat de la librairie française (SLF). Le représentant du secteur doute en effet du succès que rencontrera la solution proposée par le ministère et pointe surtout les risques sanitaires associés. « Comment les gérants vont-ils s'approvisionner en gants et en masques ? », s'alarme-t-il.

En réalité, ce n'est pas vraiment cette annonce qu'attendait le SLF. Le syndicat souhaite, au contraire, que l'État vienne directement en aide aux libraires, via un fonds de soutien qui servirait à compenser les pertes subies par les enseignes durant la crise.

Source : Les Echos
Modifié le 20/04/2020 à 08h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités récentes

L'opérateur RED by SFR va à l'essentiel avec son forfait 5 Go à prix mini !
Spotify va vous permettre de trier vos chansons par genre ou par humeur
Brave annonce de nouvelles fonctionnalités pour accélérer l’adoption des crypto-monnaies
Soldes Cdiscount : cette TV Continental 50
Neurodeck, le jeu de deckbuilding toulousain sur la santé mentale, prend date sur PC et Nintendo Switch
Le retentissant Hot Wheels Unleashed arrivera sur PC et console le 30 septembre prochain
Soldes Amazon : cette double clé USB 3.0 (micro-USB) 256 Go est à prix cassé
Telegram étend les messages éphémères et offre un meilleur contrôle des liens d'invitation
Apple affiche l'indice de réparabilité de ses appareils sur l'Apple Store
L'Oculus Quest 2 et le Facebook Portal vont désormais répondre à « Hey Facebook »
Haut de page