🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

L'union sacrée des télécoms européens qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus

26 mars 2020 à 15h12
49
thierry-breton-DLD.jpg
Les opérateurs ont rencontré Thierry Breton cette semaine (© Digital Life Design (DLD) Conferenceà

Huit opérateurs européens, parmi lesquels le Français Orange, vont partager les données de géolocalisation des smartphones avec la Commission européenne.

Bien qu'en France cela serait légalement compliqué, sauf en cas de circonstances exceptionnelles (et elles le sont), la question du partage des données de géolocalisation des smartphones avec les autorités pour lutter contre le coronavirus se pose de plus en plus. Mercredi, la GSMA, l'association qui représente plusieurs centaines d'opérateurs de télécommunications de toute la planète, a annoncé que huit acteurs européens, et pas des moindres, sont prêts à s'engager pour le partage des données avec la Commission européenne.


Une entente entre opérateurs et institutions européennes

Huit opérateurs ont donc décidé de collaborer avec la Commission européenne pour tenter de suivre la propagation du Covid-19, voire de la contrôler. Il s'agit du Français Orange, de l'Allemand Deutsche Telekom, du Britannique Vodafone, de l'Espagnol Telefónica, de l'Italien Telecom Italia, du Norvégien Telenor, de l'Autrichien A1 Telekom Austria et du Finno-suédois Telia.

Les représentants de ces opérateurs, tous des géants dans leur pays, ont rencontré lundi le commissaire européen au Marché intérieur et au Numérique, Thierry Breton. Un responsable européen a expliqué, en sortie de réunion, que la Commission agrégerait les données de géolocalisation pour harmoniser les mesures nécessaires à la lutte contre la propagation de la pandémie.


Veiller à ce que la solution demeure extraordinaire

Forcément, les discussions ont fait ressortir la question de la légalité, de l'éthique et du respect de la vie privée des utilisateurs. L'Union européenne se serait engagée à détruire purement et simplement les données en sa possession une fois la crise sanitaire derrière elle.

Et par ailleurs, le Contrôleur européen de la protection des données (EDPS) a tenu à rassurer en indiquant que le projet n'enfreint théoriquement pas les règles sur la vie privée, mais à la condition seulement de placer des garde-fous dans la danse. L'autorité de contrôle a affirmé que « la Commission devra clairement définir l'ensemble de données qu'elle souhaite obtenir et assurer la transparence vis-à-vis du public, afin d'éviter tout malentendu ».

Pour se prémunir des risques éventuels de violation de la vie privée, le patron de l'EDPS, Wojciech Wiewiorowski, a précisé qu'il serait préférable de limiter l'accès à ces données à des experts autorisés en protection des données, en données scientifiques et en épidémiologie spatiale. Et le juriste polonais d'insister sur le fait « qu'une telle solution doit être considérée comme extraordinaire ». Plusieurs pays comme la Russie, Israël ou la Corée du Sud ont déjà franchi le pas.

Source : Le Figaro
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
49
15
Bezenman78
Ben voyons… Alors qu’on aurait dû fermer les frontières et instaurer une quarantaine pour les gens en provenance de l’étranger, dès la montée en puissance du virus en Europe - ce que la France n’a pas fait à son niveau, dans le respect de la sacro-sainte circulation des biens et des personnes… mondialisation oblige - on nous explique maintenant que l’on pourrait nous espionner, toujours dans notre intérêt, bien sûr.<br /> D’ailleurs, les propos du contrôleur européen sont rassurants : « … le projet n’enfreint théoriquement pas… à la condition seulement… ». Et quant à la suppression pure et simple des données après la crise ? On a vu des entreprises privées où « l’oubli » de suppression était la règle. Qu’en sera-t-il au final, malgré la RGPD ?
cirdan
Il y a une règle simple : aucune loi nationale ne résiste à un état d’urgence, sanitaire ou autre. Croire que la protection de nos données est gravée dans le marbre à cause du RGPD ou d’un autre texte est une marque de naïveté.
Niverolle
Un manque total de préparation suivi d’une absence complète de réactivité; le tout aboutissant à une loi liberticide ?! Ça a la couleur du Patriot Act, le goût du Patriot Act, mais en fait non…<br /> Bon allez, maintenant que nous sommes plus que rassurés, remercions tous en cœur nos dirigeants bien aimés !!!
loko
les animaux d’élevages ont tous une puce. je suis un animal sauvage.
Bezenman78
Ça n’a strictement rien de naïf ; ça devrait être la règle, point.
Bezenman78
Et c’est encore et toujours là dessus que les états parient pour rogner toujours plus les libertés individuelles. Et le bon peuple qui acquiesce avec un soupir de soulagement…<br /> Benjamin Franklin avait raison : « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
SlashDot2k19
Ce qui ressortira de cette crise, c’est qu’un contrôle massif et en temps réel des populations est le meilleur moyen de contrôler les épidémies.<br /> L’Europe du XXI ème siècle sera la Chine du XXème siècle, un système liberticide au nom du bien des peuples.
Blackalf
Bezenman78:<br /> Benjamin Franklin avait raison : « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »<br /> Personnellement je n’accorde guère de crédit à un personnage qui militait pour l’abolition de l’esclavage dés 1751…mais qui n’a pourtant affranchi ses propres esclaves que 20 ans plus tard <br /> Appliquons sa vision : si les USA refusent un peu de sécurité pour garder toutes leurs libertés, que se passera-t-il, compte tenu qu’ils ont déjà + de 65.000 cas ?<br /> Et que proposent donc tous les râleurs en ce qui concerne la situation actuelle en Europe ? liberté totale ? plus le moindre confinement ?<br /> Et que diront-ils lorsque la contagion se répandra et que les gens commenceront à tomber comme des mouches ? hé bien ils râleront alors contre les gouvernements qui n’auront pas pris les mesures nécessaires…bref, ils râleront quoi qu’il arrive et contre tout
Bezenman78
Mouais… je cherche encore le rapport entre sa citation et l’esclavage au XVIIIième siècle… Il faut replacer cette exploitation, dont tu parles, dans le contexte de l’époque.<br /> Par ailleurs, en quoi géolocaliser toute la population permettra de juguler une épidémie ?!!? Je crois que la majorité des européens a accepté - avec plus ou moins de bonheur - l’idée d’un confinement - certes liberticide - mais indispensable dans la situation actuelle. Mais pourquoi vouloir surveiller numériquement tout un chacun ? C’est liberticide et complètement inepte. Si les populations sont prêtes à accepter certaines contraintes, j’ose croire qu’elles ne sont pas majoritairement disposées à se soumettre à ces excès.<br /> A noter que les pays qui sont - pour le moment ? - plus ou moins épargnés par le virus, ont procédé à un dépistage massif (Allemagne et Corée du Sud par exemple) tout en ayant un stock de masque suffisant. Étrange.<br /> Étonnamment, en France, l’usage du masque pour le citoyen - présumé sain - dans l’espace publique s’avèrerait totalement inutile selon nos édiles. Bizarrement, cette assertion coïncide avec la pénurie que l’on connaît aujourd’hui, résultant de décisions politiques iniques - sur les 10 dernières années au moins - sans compter la désindustrialisation du pays - depuis des décennies.<br /> Également, les frontières qui restaient ouvertes avec l’Italie - pays fortement impacté depuis environ 2 à 3 semaines - et l’absence de quarantaine pour celles et ceux venant d’ailleurs ne sont peut-être pas étrangères à la situation que l’on connaît.<br /> Bref, s’il est évident que nos dirigeants - actuels et passés - ne sont pas coupables de tout, leur responsabilité est engagée dans les décisions essentiellement idéologiques qui ont mené à la conjoncture que l’on connaît.
Blackalf
Bezenman78:<br /> Mouais… je cherche encore le rapport entre sa citation et l’esclavage au XVIIIième siècle… Il faut replacer cette exploitation, dont tu parles, dans le contexte de l’époque.<br /> Par conséquent, puisque le contexte n’est pas du tout le même, pourquoi cette citation serait-elle toujours d’actualité aujourd’hui ?<br /> Franklin l’a sortie dans le cadre de l’indépendance du pays, alors quel est le rapport avec les tentatives d’enrayement d’une pandémie ?
loko
j’habite en montagne dans une maison isolée, je sors comme je l’entend, et surtout pas de portable.libre.
GRITI
@Bezenman78<br /> Télérama.fr – 7 Dec 15<br /> Etat d'urgence, liberté et sécurité : arrêtons de citer Benjamin Franklin<br /> Une phrase de l'un des Pères fondateurs des Etats-Unis sur la liberté et la sécurité continue de faire florès... Sauf que la citation originale n'a pas vraiment le sens qu'on veut lui prêter.<br /> Pour tout ce que l’on est en train de nous pondre de façon temporaire au nom du combat contre le SARS-CoV-2, je n’ai qu’une chose à dire: La stratégie du choc.<br /> Les curieux creuseront.
Bezenman78
Déjà lu… j’ai ri, vu la mauvaise foi évidente du gars. En fait, il nie presque la signification fondamentale de cette citation, en la renvoyant au contexte initial. Sauf qu’aujourd’hui, sa portée est tout autre, à l’aune du sujet abordé ici, notamment.<br /> En revanche, oui, il faut arrêter de crier systématiquement au complot CONTRE ci ou ça, quand la réflexion que l’on développe n’est pas strictement celle de la pensée unique.<br /> On est d’accord que l’idée sous-jacente de ces mesures ineptes est de mettre en place un flicage, légitimé par la gestion des crises de toute nature ET accepté par les peuples, au nom de la sacro-sainte sécurité. L’idéologie mondialiste n’est pas loin.
loko
si tu veux, c’est plus sympa qu’une porcherie.
carinae
On verra si tu dis la même chose si tu te chopes cette salo… Chose que je ne te souhaite franchement pas…
Bezenman78
Mon avis ne changerait pas, concernant l’abus que représente le marquage numérique à la culotte.
max_971
Bientôt les forces de l’ordre vont contrôler pour voir si les smartphones sont bien chargés et pas en mode avion.<br /> Et le gars qui vit dans le moyen âge sans portable, on fait comment pour le tracer ?<br /> Dans le futur il faudra faire une distribution de smartphone aux immigrés, on pourra les suivre.
carinae
Peut être mais si ça doit sauver des vies hein …
GRITI
fred1968:<br /> pourquoi ne pas envisager une CNI numérique,<br /> dématérialisée celle-ci pourrait être géolocalisée/géolocalisable.<br /> S’ils font cela, je prends un étui pour bloquer les ondes!!! Non mais!!!
GRITI
carinae:<br /> Peut être mais si ça doit sauver des vies hein …<br /> Si ce n’était que pour cela…Mais nous savons tous qu’une fois l’épidémie passée ils continueront. Toute cette crise va servir à mettre en place beaucoup de choses qui n’auraient pas pu être validées en temps normal. Attention: je ne dis pas que le COVID 19 a été créé volontairement. Juste qu’ils vont en profiter pour mettre de nombreuses choses en place du fait que beaucoup de gens auront été marqués/choqués par cette crise.
Maga83
fred1968:<br /> La CNI est bien obligatoire, sortir sans papier est un délit<br /> N’importe quoi… la carte d’identité n’est pas obligatoire mais tu dois justifier de ton identité.<br /> source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11601
GRITI
fred1968:<br /> Une CNI devrait être obligatoire ne serait-ce que par respect vis-à-vis des ressortissants étrangers à qui le titre de séjours ou passeport sont nécessaires.<br /> Je ne vois vraiment pas ce que le respect vient faire là-dedans. Je trouve tout à fait normal qu’en temps que ressortissant étranger tu aies tes papiers sur toi surtout qu’il peut y avoir des dates de validité ou que tu peux être là illégalement. Pour les locaux…bah ce n’est pas pareil donc pas besoin de prouver que tu as le droit d’être dans ton pays.
Maga83
GRITI:<br /> Pour les locaux…bah ce n’est pas pareil donc pas besoin de prouver que tu as le droit d’être dans ton pays.<br /> C’est pas si simple que ça… en cas de contrôle, tu vas faire un tour au poste (si tu n’as pas de papiers) et ça risque de prendre pas mal de temps.
GRITI
Non. Je parle du fait qu’il faudrait que la CNI soit obligatoire par respect pour les étrangers.<br /> Tu dois prouver ton identité et tu peux le faire avec ton permis de conduire par exemple.
Maga83
Le permis de conduire n’est pas une pièce d’identité mais une autorisation de conduire un véhicule.<br /> Nuance.
GRITI
Source<br /> La personne contrôlée doit justifier de son identité.<br /> Elle peut présenter un titre d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire).<br /> Elle peut aussi présenter une autre pièce (document d’état civil avec filiation, livret militaire, carte d’électeur ou carte vitale) voire un témoignage.<br /> Si la personne contrôlée ne peut pas présenter de documents ou s’ils paraissent insuffisants pour établir l’identité (document sans photo), une vérification d’identité peut être demandée.<br />
Bezenman78
En quoi surveiller l’ensemble d’une population, dont on ne sait qui est malade ou porteur sain, permettra de sauver des vies ?
Bezenman78
Je suis absolument contre cette idée. D’autant qu’elle prendrait quelle forme ? Une puce sous-cutanée ? Bref, pourquoi vouloir systématiquement contrôler tout le monde alors qu’on pourrait la « proposer » aux personnes « à risque » (au sens large) uniquement.
Bezenman78
Merci pour la barre de rire…<br /> Et tu n’es pas à une contradiction près. Tu as écrit précédemment : « pourquoi ne pas envisager une CNI numérique, dématérialisée celle-ci pourrait être géolocalisée / géolocalisable » alors que maintenant tu prêches pour un QR code ou puce intégrée… dans ta CNI, que tu devrais présenter lors d’un contrôle d’identité. Bravo pour ta conception du numérique dématérialisé à géométrie variable !<br /> A noter que les passeports actuels sont déjà dotés d’une puce, sans contact, de sécurisation des données, ce qui est une bonne chose.<br /> Par ailleurs, pour ton suivi médical, il existe déjà un « petit » truc que l’on appelle le dossier médical partagé. Renseigne-toi…<br /> Bref, que tu veuilles une géolocalisation des gens dans ton genre, libre à toi, mais tente de comprendre que tout un chacun - contrairement à toi - n’a pas forcément peur du monde qui l’entoure et ne souhaite pas être fliqué 365 jours par an, 24/24.<br /> Enfin, être « connected » n’est pas une preuve d’intelligence. Pas mal de personnes vivent très bien - dans la lumière du jour - sans smartphone ni autre bidule connecté.
carinae
Bah il n’y a pas besoin de ça… C’est déjà le cas depuis 2015 et les attentats… mais bon a un moment sécurité et libertés individuelles ne font pas bon ménage… Il faut choisir… Et je pense qu’une grande partie de la population a choisit…
GRITI
Si si. Il y a besoin de ça. Là on ne parle pas que de libertés individuelles. Ca va aller bien plus loin avec le COVID19. 2015 à côté ce n’était rien. Là, cette crise va marquer durablement les populations et de façon profonde. Les attentats c’était loin (selon où on habitait en France à l’époque). Là c’est mondial, ça touche tout le monde (ne serait-ce que par le confinement). Ce qui se passe actuellement va faire très très mal aux gens à bien des niveaux. Sauf que pour le moment, l’émotionnel est tellement intense et en plus constamment entretenu que ce qui se dessine dans les coulisses n’est pas forcément ce que les gens ont comme priorité pour le moment.
Bezenman78
« Avez un brin d’analyse, vous vous seriez rendu compte dans l’extrait 1 qu’un document dématérialisé est difficilement géo-localisable by design »<br /> Amusant. C’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité. Inutile de tenter de corriger tes erreurs, c’est trop visible. Cela dit, l’erreur est humaine, je ne t’en veux pas.<br /> Bref, tu proposes un système de contrôle (sanction ?) à la chinoise, quoi… belle référence.<br /> Enfin, je ne vois pas en quoi refuser le fichage systématique - qui te séduit - ferait des détracteurs, des « gaucho idéalistes ». Dans ce cas, leurs opposants seraient-ils les tenants d’un totalitarisme espéré ?
Blackalf
On revient au sujet, s.v.p.
Bezenman78
Merci… you make my day… ça aurait été dommage de vous ratez, surtout en cette période peu encline aux tressautements de zygomatiques.
dududuche
Aura-t-on droit à plus de mégas ? J’ai codé un exécutable en java sous le sdk androïd pour un jeu et l’exécution sur les procs ne passe pas bien quand on passe à la version en réseau. Hier j’ai pondu trois oeufs de couleur verte, je me demande comment ça va.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

#Jeveuxaider : en quoi consiste la plateforme d'entraide en période de crise sanitaire ?
Brave s'associe à Binance pour développer un système d'échange de cryptomonnaie dans le navigateur
Huawei lance les P40, P40 Pro et P40 Pro+ : un trio de smartphones renversant
Décollage ce soir pour le premier satellite estampillé
Microsoft gèle les mises à jour facultatives de Windows durant la pandémie COVID-19
La fusion Peugeot-Fiat Chrysler pourrait être menacée par la crise due au coronavirus
Confinement : les prochaines émissions Late Night avec Conan O'Brien, via un iPhone et Skype
Marshall Uxbridge : une mini-enceinte connectée au design rock
Uber encourage ses chauffeurs à livrer pour Uber Eats pour compenser leurs pertes dues au confinement
Haut de page